Se connecter avec nous

Éducation

Gabon : le SNEC-UOB menace de fermer le “grand portail”

Publié

sur

Le syndicat des enseignements-chercheurs de l’université Omar BONGO, s’est adressé au Premier ministre, Alain Claude BILIE-BY-NZE, chef du gouvernement par le canal d’une lettre ouverte, le 10 février 2023. Dans celle-ci, les hommes de sciences rappellent les difficultés auxquelles ils sont quotidiennement confrontés. Les enseignants-chercheurs dénonce les maux dont l’université Omar BONGO est victime depuis longtemps. Au nombre des maux (re) soulignés par le professeur Mathurin OVONO EBE figure en bonne place l’insécurité. En effet, entre les déficients mentaux qui s’y sont installés, les actes de vandalismes, les commerçants ambulants qui font de la devanture de ce temple du savoir un marché à ciel ouvert.
Pour l’universitaire, «Il faudrait garantir aussi bien la sécurité structurelle, infra-structurelle, numérique de l’établissement, que celle somatique et psychologique de tous ces acteurs». Pourquoi pas en installant une police universitaire. Aussi, le SNEC-UOB à tenu fustiger le calendrier universitaire qui selon lui serait un véritable handicap. «Aujourd’hui, 10 février 2023, les activités pédagogiques, pour le compte de l’année académique 2022-2023, n’ont pas encore été lancées. Certains départements bouclent encore soit des examens de rattrapages, soit la saisie des notes pour le compte de l’année 2021-2022» a mentionné le porte parole. Toutes choses qui pourraient contraindre les syndicalistes à bloquer l’accès à l’université dans les prochainsu jours.

Banner
Lire aussi  Réouverture du RU de l'UOB: les étudiants se réjouissent d'avoir le “ventre plein” pour 500 Fcfa

Éducation

Gabon /28e promotion de l’ENS: 76 enseignants réclament d’être envoyés sur le terrain 

Publié

sur

Depuis plusieurs jours maintenant, les enseignants de la cuvée de juin 2023 se sentent à l’abandon. Leurs dossiers, toujours pas mis en solde, alors que le calendrier de la rentrée 2024-2025 est déjà sur la table du ministère de l’Education nationale et 900 enseignants pour les programmes scientifiques devront bientôt être affecté dans les différents établissements où le déficit de fait connaître.

Banner

Pour les enseignants stagiaires, cela relève d’une grosse aberration, d’autant que s’interroge une jeune compatriote parmi eux, «comment concevoir qu’on recrute 900 personnes alors qu’il ya une promotion formée aux frais de l’état qui dort à la maison? et permis nous il y’a des scientifiques». Plus précisément, 35 enseignants de matières scientifiques, dont 15 en Sciences physiques, 20 enseignants en mathématiques et 4 en Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

En effet, «depuis plus d’un an, aucun des 76 enseignants que compte la 28e promotion (juin 2023) n’a été mis en solde… Aucun! Face au silence des autorités, aux affabulations de certains membres de l’administration, et la précarité dans laquelle nous sommes : nous ne bougerons pas!», ont-ils laissé entendre sur leur page Facebook. Ainsi, c’est armés de leurs couvertures et matelas que les enseignants stagiaires exigent des autorités la restauration de leur dignité. 

Lire aussi  Libreville /Agression d’une "déficiente mentale": le taximan violent interpellé
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /Gestion des bourses d’études: une mission de la DGBFIP en mission à travers le territoire 

Publié

sur

La gestion des bourses d’études, un sujet sensible qui a coûté leurs carrières à quelques-uns des agents de l’Agence nationale des Bourses du Gabon (ANBG). Et pour s’assurer de l’exécution parfaite de la chaîne d’allocations, la Direction générale du Budget et des finances publiques (DGBFIP) a dépêché une mission de contrôle sur l’ensemble du territoire. 

Banner

Celle-c iaura la charge d’éradiquer progressivement les actes de malversations qui minent l’administration en charge de l’attribution des bourses aux apprenants gabonais. Alors que les autorités ont d’ores et déjà pris des dispositions afin que seuls les élèves méritants bénéficient de ladite bourse. 

C’est, espérons-le, unissant leurs efforts avec les contrôleurs budgétaires du ministère de l’Éducation nationale et ceux de l’anbg, que les agents de la BGBFIP devront à terme garantir d’une utilisation responsable des ressources budgétaires, précisé “L’Union”. 

Lire aussi  Réouverture du RU de l'UOB: les étudiants se réjouissent d'avoir le “ventre plein” pour 500 Fcfa
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /PNPE: des formations en anglais, pour améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi 

Publié

sur

Au fait de ce que la pratique de l’anglais est devenu un critère de sélection pour de nombreux postes, le Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE) veut améliorer la compétitivité des gabonais inscrits dans le fichier national des demandeurs d’emploi. À ce titre, une soixantaine de candidats dont la maîtrise de l’anglais est un critère essentiel à l’obtention d’un emploi, bénéficieront d’une formation gratuite. 

Banner

Celle-ci concerne l’ensemble des antennes régionales, qui bénéficient chacune de 8 places, précise le communiqué du PNPE signé par son Directeur général, Puanne Paulin MOUSSOUNDA. Indiquant pour les chercheurs d’emplois intéressés par ladite formation de déposer leurs CV et lettre de motivation auprès de leurs antennes respectives, «pour analyse». 

La formation sera dispensée par le Georges Washington english center (GWEC) spécialisé dans l’apprentissage et la maîtrise de la langue anglaise. Dispensée en ligne, il est donc impératif pour les candidats retenues d’être équipés d’un ordinateur et d’une connexion Internet. 

Lire aussi  Gabon: l'UOB s'engage à son tour à la promotion de l'égalité des genres
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.