mercredi, janvier 22

Mesures d’austérité : les propositions de la NAR

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Nouvelle Alliance Républicaine (NAR), parti membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), autour de Jean Ping, au même titre que des milliers de gabonais a pris connaissance des mesures d’austérité annoncées par le gouvernement lors de son dernier conseil des ministres daté du 29 mars 2019. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le parti d’opposition à lui aussi formulé des propositions visant à réduire le train de vie de l’État et assainir les finances publiques. Lecture intégrale du communiqué ci-dessous.

Après Cinquante-deux (52) ans de règne sans partage d’une seule famille les Bongo, le Gabon n’a malheureusement pas capitalisé l’expérience de ses fils et l’abondance engendrée par ses richesses naturelles particulièrement du pétrole, qui a permis d’engranger une augmentation de budget de plus de 200% en 1974 à nos jours.
Cette déconvenue, due pour l’essentiel, à un manque de volonté politique a débouché sur des réalisations relevant du fait du prince : le Gabon a donc dilapidé ses fonds dans des réalisations atypique et fortuite, non programmées et ne prenant pas en compte les aspirations légitimes du peuple gabonais et les conditions d’un véritable développement.

Interpellée par la déliquescence de l’Etat, outrée par l’absence d’une politique indispensable au développement de notre pays, constatant la banqueroute, les inégalités sociales et les différences entre une classe majoritairement pauvre et une autre minoritairement riches dû à l’enrichissement illicite.

La Nouvelle Alliance Républicaine(N.A.R) propose aux Gabonaises et aux Gabonais les Résolutions suivantes pour préparer ensemble l’assainissement et l’instauration des valeurs fondamentales d’une République basée sur l’égalité véritable de chance pour tous.

PRÉSIDENCE DE LA REPUBLIQUE
– Réduction du train de vie du Président de la République
– Vente du Boeing 777 en tous points comparable au « Boeing du Président Américain cout 169.233.000.000 (cent soixante-neuf milliards deux cent trente-trois million)
1- Vente des 2 avions jet acheté avec l’argent du contribuable Gabonais dont le coût d’un seul est estimé à 30 Milliards de Francs CFA dont la répartition est la suivante :
1 Avions pour Mme Ali Bongo
1 Avion pour Mr Ali Bongo
Soit environs de 60 Milliards de francs CFA

– Suppression du poste de Vice-Président de la République

– Suppression du poste haut représentant du Président de la République

– Réduction du nombre des conseillers du Président de la République

– Réduction du nombre d’attaché de cabinet du Président de la République

INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES

– Réduction du budget de la cour Constitutionnelle

– Suppression du SÉNAT

– Suppression du C.N.D

– Réduction du nombre des députés

– Réduction des émoluments et avantage d’ancien président des institutions constitutionnelles

– Suppression de la Commission Nationale de Lutte Contre l’enrichissement illicite

– Suppression des fonds politiques et des fonds de souverainetés

Gouvernement

– Réduction du salaire du Premier Ministre

– Réduction du nombre des conseillers du Premier Ministre

– Réduction des chargés des missions du Premier Ministre

– Réduction du nombre des Ministres

– Réduction des salaires des Ministres

– Réduction des émoluments d’ancien Premier ministre

– Révision des organigrammes des ministères

– Contraction des représentations diplomatiques
– Audit du fichier des pensionnés des agents publics
– Suppression et audit du financement de la fondation Sylvia BONGO
– Suppression du fond à louer à la fondation Omar BONGO.

Share.

About Author

Leave A Reply