Se connecter avec nous
Banner

Découverte

Parmi les plus beaux de la planète, les parcs nationaux du Gabon révélés sur Netflix par Barack OBAMA

Publié

sur

Depuis ce 13 avril 2022, sur Netflix, un documentaire, “Our great national parks”, révèle la destination Gabon, où le parc national de Loango est cité dès les premières minutes de cette série documentaire. Et pour le présenter, l’ancien président américain Barack OBAMA officie en voix off. 

Si l’on ne lui donne pas l’éloge qui est dû au Gabon, le parc de Loango a été reconnu parmi les plus beaux du monde, dès le premier épisode de la série qui en compte 5. Le site côtier situé dans la province de l’Ogooué-Maritime, borde l’Océan atlantique. Englobant par ailleurs le lagon d’Iguéla, un des seuls lagons d’Afrique centrale entièrement situé dans une aire protégée.

Pour les autorités qui ont misé sur la promotion à grande échelle de sa destination Gabon, ce documentaire vient appuyer les efforts entrepris par le gouvernement dans cette optique. Un objectif qui ne saurait tarder à être atteint d’autant qu’il est désormais connu que le pays dispose d’un des sites touristiques les plus beaux au monde. 

Lire aussi  Gabon : la population des gorilles “Atananga” en baisse ces 10 dernières années

Découverte

Rodrigue MBOUMBA BISSAWOU, un homme, un style, une devise

Publié

sur

Sur mes publications, je réponds, aux gens qui viennent commenter mon Twitter». Lui, c’est Rodrigue MBOUMBA BISSAWOU, nouveau ministre de la Communication. Promu, le 9 janvier 2023, au sein du gouvernement BILIE-BY-NZE, cet ancien directeur de la communication de la primature, sous Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, ne manque pas de faire parler de lui. Si ses compétences en matière de communication ne sont plus à démontrer, le ministre, qui arbore un style mêlant simplicité, labeur et contiguïté, casse suffisamment les codes pour se hisser au sommet du hit parade des personnalités publiques gabonaises les plus appréciés de la semaine.

Décomplexé, il n’hésite pas à retrousser publiquement ses manches, prend des notes au « bic », (appellation populaire d’un stylo bon marché). Se montre accessible, lorsqu’il s’adresse directement sinon familièrement à ses interlocuteurs. Sans doute afin que ces derniers le suivent dans la dynamique à laquelle il aspire pour le secteur de la communication nationale.

Faire décontracté, oui, mais en restant crédible. Car, le jeu des apparences en politique est à la fois délicat et subtil. Rodrigue MBOUMBA BISSAWOU le sait très bien. Son apparence suffit à transmettre un message, imprimer une devise: Travail et proximité. Modeste sans être négligé, c’est en chemise et cravate nouée que le ministre entame les séances de travail avec ses collaborateurs. Il instaure de facto un climat de proximité. Son appel au journaliste populaire, Enrick BOKOKO, victime d’un accident de circulation le prouve bien.

Les manches retroussées, au sens propre comme au figuré, Rodrigue BISSAWOU, réputé pour sa rigueur et son amour pour le travail bien exécuté, envoie un message clair à ses équipes. Le travail, rien que le travail, par lequel il espère «réformer la communication dans notre pays», aspire-t-il. Une allure qui rappelle celle de l’ancien président américain Barack Obama, qui n’hésitait pas à en faire de même lors d’apparitions officielles.

Lire aussi  20 janvier 2009: Investiture du président OBAMA

S’il est de coutume de distinguer les hommes politiques à leur allure lisse, parés de leur traditionnel costume, cravate, Rodrigue BISSAWOU qui fait exception au milieu de ses collègues du gouvernement gabonais, se rapproche toutefois de quelques uns de ses pairs dans l’hexagone. L’on peut citer Alexis TSIPRAS, allergique à la cravate, se présentait toujours dans le même combo: chemise blanche ou bleue légèrement ouverte, portée sous un costume gris, bleu ou noir.

Ou encore l’écrivain et homme d’affaires, Bernard Henri LEVY, dans son look à toute épreuve “costume et chemise ouverte sur la poitrine”. Pour ne citer que ceux là, le ministre français de l’Economie, Bruno LEMAIRE a choisi de tronquer son traditionnel chemise cravate, contre un col roulé. Bien qu’il s’agisse dans ce dernier cas de montrer l’exemple et faire preuve de sobriété alors que l’énergie connait une hausse de ses prix.

Continuer La Lecture

Découverte

Qui est Louis-Édouard BOÜET-WILLAUMEZ, le fondateur de la capitale gabonaise ?

Publié

sur

Louis-Édouard BOÜET-WILLAUMEZ, ancien sénateur du Second Empire, né à Brest, une commune française, dans le département du Finistère en avril 1808, et mort le 9 septembre 1871, a été le fondateur du village devenu la capitale du Gabon, Libreville. Un nom qu’elle porte, en référence à la libération, à cet endroit même, des esclaves.

Élève de l’École navale en 1823, Louis-Édouard BOÜET-WILLAUMEZ était lieutenant de vaisseau en 1835. Après avoir pris part au bombardement de Mogador, il a reçu la mission de relever le plan des côtes d’Afrique depuis le Sénégal jusqu’à l’Équateur. Gouverneur du Sénégal de 1842 à 1847, puis il a été élevé au grade de contre-amiral en 1854, et pris part aux opérations maritimes de l’expédition de Crimée.

Deux faits, qui ont marqué la vi de Louis-Édouard BOÜET-WILLAUMEZ notamment l’année 1842 lorsqu’il a fondé les comptoirs d’Assinie et de Grand Bassam, situés dans l’actuelle Côte d’Ivoire, qui a en son hommage baptisé l’avant-port d’Abidjan de son nom, Port-Bouët. En 1845 alors qui a été en charge de réprimer la traite négrière sur les côtes occidentales d’Afrique, il a été emmené à fonder un village pour y reloger les esclaves libérés. Et cette localité a été nommée à cet effet, Libreville, devenue l’actuelle capitale du Gabon, indique “actu.fr”. 

Lire aussi  20 janvier 2009: Investiture du président OBAMA

À ce jour, un quartier populaire de cette commune porte d’ailleurs  le nom du brestois, en mémoire de Louis-Édouard BOÜET-WILLAUMEZ, Mont-Bouët.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.