Gabon : Après un temps de discorde l’opposition gabonaise s’unit autour de Jean Ping et réclame la vacance du pouvoir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est au cours d’une déclaration de presse, faite ce 10 avril 2018, à sa résidence, que Jean PING a affirmé, au nom de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), dont il est le président, l’unité de l’opposition qui après un temps de discorde née de la participation ou de la non participation de certains d’entre eux, aux dernières élections législatives et locales d’octobre 2018, s’est souvenu de l’intérêt de la nation et de facto réclame la vacance du pouvoir.

« Aujourd’hui, nous vous réaffirmons que nous avons un objectif commun: défendre les valeurs républicaines et démocratiques de notre nation. Il était impératif que nous sortions rapidement de nos désaccords et autres différentes en raison de l’extrême gravité de la situation actuelle que traverse le Gabon, dont la pratique institutionnelle s’éloigne de plus en plus du fonctionnement normal », A affirmé Jean PING

A en croire le Président élu, comme certain aiment à l’appeler, « le pouvoir usurpé est vacant. Ali BONGO ONDIMBA, en raison de son état de santé, ne peut plus assumer ses charges ; et le Gabon est sans avenir »,

Aussi, invite-t-il les tenants du pouvoir, à savoir, le Gouvernement, l’Assemblée Nationale, le Sénat, la Cour Constitutionnelle, à déclarer la vacance du pouvoir dans l’esprit de la Constitution.

Par ailleurs, Jean PING a invité la France, l’Union Européenne et les amis du Gabon à intervenir afin d’éviter que le Gabon ne tomber dans l’instabilité et la déchéance.

Share.

About Author

Leave A Reply