Se connecter avec nous

Technologie

Airtel Africa lance Nxtra by Airtel pour accélérer la transition numérique de l’Afrique

Publié

sur

A Londres, ce 5 décembre 2023,Airtel Africa lance Nxtra by Airtel (« Nxtra »), une nouvelle entreprise de centres de données fondée sur l’engagement de répondre aux besoins croissants du continent en matière de capacité de centres de données fiables et durables et de servir l’économie numérique africaine en pleine croissance.

Banner

Nxtra vise à construire l’un des plus grands réseaux de centres de données en Afrique avec des centres de données de grande capacité dans les grandes villes situées stratégiquement dans la zone de couverture d’Airtel Africa, en complément de ses sites de pointe existants.

L’ambition de Nxtra lui permettra de répondre aux besoins croissants des entreprises africaines et l’infrastructure de son centre de données sera conçue pour accueillir la prochaine génération informatique, tout en fournissant progressivement une capacité de plusieurs MW.

Ces installations répondront à des exigences strictes en matière de sécurité mondiale et offriront une disponibilité « cinq neuf »1. Associée à la vaste empreinte de fibre optique d’Airtel Africa, Nxtra offre des solutions intégrées sécurisées et évolutives aux grandes entreprises mondiales, aux grandes entreprises africaines, aux startups, aux PME et aux gouvernements.

Grâce à la capacité des centres de données disponibles localement, la vitesse d’accès aux services numériques sera améliorée et le coût de gestion des données sera réduit, ce qui contribuera à stimuler l’innovation, tout en soutenant une nouvelle génération de talents africains dans le domaine de la technologie. En outre, Nxtra permet aux clients de répondre aux exigences en matière de souveraineté des données, tout en permettant d’offrir davantage de services de cloud locaux dans les pays où Airtel Africa opère.

Lire aussi  Segun OGUNSANYA réaffirme l’engagement d’Airtel Africa à fournir une éducation de qualité aux enfants africains

La première grande installation de Nxtra à Lagos, au Nigeria, fournira une puissance totale de 34 MW. Elle est conçue pour accueillir des baies à haute densité et intégrer les dernières meilleures pratiques de construction afin d’atteindre une efficacité d’utilisation de l’énergie (PUE) de 1,3. Elle devrait être opérationnelle à la mi-2025.

Pour concrétiser la vision de Nxtra, Airtel Africa a nommé Yashnath Issur, ancien responsable de la gestion du portefeuille mondial de centres de données chez Amazon Web Services, au poste de DG de Nxtra by Airtel. Yashnath a 16 ans d’expérience dans l’industrie et a, au cours de l’année écoulée, constitué une équipe d’experts pour mettre en œuvre la stratégie.

Segun OGUNSANYA, Directeur général du groupe Airtel Africa, a déclaré : « une augmentation rapide de la capacité des centres de données est nécessaire pour soutenir le potentiel de croissance de l’économie numérique africaine.  Nous sommes fiers de conduire l’avenir de l’infrastructure numérique de l’Afrique, en débloquant des opportunités de croissance pour les entreprises et en alimentant la prospérité économique. L’équipe d’Airtel Africa a toujours démontré sa capacité à mener à bien des projets d’infrastructures dans toute l’Afrique, et nous sommes convaincus que nos centres de données de nouvelle génération soutiendront notre ambition de devenir le partenaire de choix des clients mondiaux et des nouvelles licornes technologiques d’Afrique. »

Technologie

Digital days 2024: Moov Africa Gabon Telecom dévoile son portail “Moovbox.ga”

Publié

sur

Evoquer le digital au Gabon sans citer Moov Africa Gabon Telecom, est très peu envisageable. C’est donc en sa qualité de leader de la fourniture d’accès à Internet, que l’entreprise innovatrice a pris part à la journée de lancement des “Digital days”, ce 20 juin 2024. L’occasion pour cet acteur majeur du secteur des télécommunications de dévoiler sa dernière trouvaille, le portail “Moovbox.ga”. Initié, pour révolutionner et améliorer l’expérience du client, désireux d’obtenir la box fibre de l’opérateur, ce, quelque soit sa localisation à travers le territoire. 

Banner

Entre 2020 et 2024, Moov Africa Gabon Telecom n’a eu de cesse de développer des initiatives digitales. Ainsi chaque année, les abonnés de l’opérateur expérimentent de nouvelles solutions, qui contribuent à améliorer leur quotidien, leur garantissant accessibilité, gain de temps, praticabilité. Autant de facilités qu’apporte le portail “Moovbox.ga” à ses clients qui pourront désormais commander leurs box et souscrire à leur offre fibre Internet sans se déplacer en agence. 

En effet, assure le Directeur marketing produits de Moov Africa Gabon Telecom, Patrick MFOUBA, «désormais, vous n’avez plus besoin d’aller dans une agence pour pouvoir obtenir la connexion Wi-Fi de votre domicile. L’application est disponible en ligne. Elle permet sur une carte géographique de Libreville de pointer la zone où vous habitez, pour savoir si vous êtes éligibles». Après l’étape de la faisabilité, si elle est validée, vient celle de l’identification, du choix de la formule et enfin celle de la validation de l’achat. 

Lire aussi  Cofina Gabon s'allie à Airtel money pour une microfinance à portée de main

«À partir du moment où l’application vous demande le code de votre Moov money, vous allez payer et attendre simplement que les techniciens viennent à votre domicile installer le wifi. Et tout cela se fait de manière sécurisée», a-t-il précisé. Avant que l’assistance ne prenne part à une séance de démonstration du processus d’achat, dans son intégralité. Levant ainsi le voile sur les interrogations relatives à l’utilisation de la solution digitale. 

Finies les longues minutes d’attente pour obtenir sa box Internet, de même que la longue attente pour l’installation du dispositif à domicile. Car assure la délégation du fournisseur d’accès, «l’installation à domicile se fait au bout d’une semaine», si l’ensemble des conditions techniques sont réunies. Si l’opérateur exhorte sa clientèle à monter à bord de son train de la digitalisation, pour se satisfaire de ses innovations, il précise que les agences commerciales restent disposées à accompagner les plus frileux sur toutes les problématiques. 

Continuer La Lecture

Technologie

Gabon: E-solde, pour permettre aux fonctionnaires de vérifier leur solde en ligne

Publié

sur

Le 27 décembre 2021, le gouvernement gabonais a lancé, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de dématérialisation de l’administration gabonaise, contenu dans le Plan d’accélération de la transformation (PAT) 2021-2023, l’application E-solde. Celle-ci va non seulement contribuer à réduire le coût de la production des bulletins blancs et fiches administratives, mais également faciliter le quotidien des agents qui pourront désormais en disposer en ligne. 

Banner

À en croire le ministre du Budget, Sosthène OSSOUNGOU NDIBANGOYE, l’application va donc amoindrir les affluences au niveau des guichets, aussi d’atténuer les coûts de gestion liés à l’impression des bulletins, qui coûtent chaque année environ 15 millions de FCFA à l’Etat. E-solde concerne donc tous les agents statutaires et contractuels de l’Etat, et est accessible via la plateforme www.esolde.ga. Mais avant toute utilisation de l’outil, les utilisateurs doivent préalablement s’inscrire, rapporte Le Nouveau Gabon. 

«Jusqu’à aujourd’hui, les usagers vivant à l’intérieur du pays étaient par exemple obligés de venir à Libreville pour se procurer un bulletin blanc ou une fiche administrative. Désormais ce ne sera plus le cas, E-solde permettra de régler ce problème. E-solde est une application qui s’adresse à l’ensemble des agents statutaires dans cette phase du projet, et également aux agents contractuels de l’Etat», a soutenu Sosthène OSSOUNGOU NDIBANGOYE.

Toutefois, les données contenues dans l’application sont sécurisées par un QR-Code, précise le gouvernement.

Lire aussi  Coupe du monde 2022: tous les matchs disponibles en direct pour les abonnés d'Airtel TV
Continuer La Lecture

Technologie

Facebook change la dénomination de son entreprise en Meta

Publié

sur

Le 19 octobre 2021, le média américain The Verge annonçait que la maison mère Facebook possédant plusieurs réseaux sociaux devait changer de nom. Une confirmation faite par le fondateur, Mark ZUCKERBERG, ce 28 octobre 2021, lors de la conférence virtuelle Facebook Connect, désormais lorsque vous parlez du groupe “Facebook” dites “Meta” qui signifie « au-delà », faisant référence au futur que souhaite construire Facebook, basé sur le « métavers ». Ce changement permettrait d’élargir sa portée au-delà des médias sociaux dans des domaines tels que la réalité virtuelle. Et, ne s’applique pas à ses plateformes individuelles, telles que Facebook, Instagram et Whatsapp.

Lire aussi  Airtel Gabon Célèbre l'Engagement Exceptionnel de Ses Employés
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.