Se connecter avec nous

Société/Environnement

Libreville /Drame du PK8: ils s’en foutent ! L’important c’est 2023

Publié

sur

Le drame survenu au pk8, dans le sixième arrondissement de Libreville, a plongé toute la République en émoi. À la suite de son gouvernement, Ali BONGO ONDIMBA et son épouse se sont rendus au lieu de la catastrophe ce dimanche 23 octobre 2022. En compagnie d’une importante délégation ministérielle, le Chef de l’État a exprimé sa vive compassion en ordonnant le relogement illico des rescapés de cette famille. L’on se serait attendu au même élan de sympathie des opposants dits « radicaux ». Que nenni!!! C’est le silence de cathédrale du côté des Guy NZOUBA NDAMA, BARRO CHAMBRIER et consort.

Banner

Pour toute réaction, BARRO CHAMBRIER s’est fendu d’un communiqué dans lequel il effleure à peine le sujet : «Alors que les gabonais sont en état de choc après le drame d’un éboulement au Pk8 qui a fait 7 victimes membres d’une même famille, c’est avec le cœur meurtris que nous avons poursuivi ce samedi au carrefour GP, dans le 6e arrondissement de Libreville, le cycle des rencontres citoyennes destinées à raviver au sein du peuple l’espoir d’une alternance au sommet de l’Etat. L’occasion a également donné lieu à l’installation du Coordonateur provincial RPM de la province de l’Estuaire, NDONG Paul Thomas». Sans plus.

Guy NZOUBA NDAMA lui n’a jusque-là rien dit. Pourtant sur le terrain des joutes oratoires de précampagne en prélude à la présidentielle de 2023, le président de Les démocrates (LD) prétextera certainement son silence par le fait des ennuis judiciaires dans lesquels il est englué suite à son interpellation en possession de plus d’Un (1) milliard FCFA (à la frontière Gabon-Congo). Ce qui serait des plus légers comme excuse : en pareille circonstance, on attend d’un leader qui plus est aspire à présider à diriger le Gabon, qu’il témoigne son soutien et sa compassion aux victimes. Manifestement, Guy NZOUBA NDAMA n’entre pas dans ce cadre. En tout cas pas pour l’instant.

Lire aussi  Endettement “au-delà de 70%”: entre manipulation et méconnaissance de chiffres, ABC s'emmêle

Voilà donc comment se comportent ceux qui veulent donner le change à Ali BONGO ONDIMBA. Tout pour eux, aux gabonais les miettes. Le cas Alexandre BARRO CHAMBRIER est d’autant plus frappant qu’il laisse place à des interrogations. Cet ancien ministre du Budget puis du Pétrole, avec Ali BONGO ONDIMBA pour Président de la République, ne compte pas se laisser battre en 2023 comme ce fut le cas en 2018 dans le cadre des élections législatives sur le premier siège dans la quatrième circonscription de Libreville. Humilié, ce ténor de l’opposition a été contraint de reconnaître sa défaite face au jeune candidat du pouvoir Séverin Pierre NDONG EKOMI.

C’est donc pour éviter un scénario similaire, vraisemblablement inévitable, qu’ABC multiplie intimidations et menaces dès qu’une tribune s’offre à lui se plaçant de facto sur le terrain oratoire que social. « Les affaires de bandit se régleront en bandit » a-t-il déclaré en juillet dernier. Comme s’il disposait d’une milice privée, il ajoutera 3 mois plus tard, «en cas de fraude lors de la prochaine élection présidentielle de 2023, nous allons faire ce qui n’a jamais été fait au Gabon». Il ne passe plus un jour sans que cet homme né avec une cuillère en or dans la bouche ne gratifie l’opinion publique d’un langage belliciste au point de réduire le quotidien des gabonais à de fragments de déclarations sur les réseaux sociaux. Ils promettent donc de faire en 2023 ce qu’ils sont peu disposés à faire aujourd’hui.

MEZ

Politique

Gabon: communiqué final du Conseil des Ministres du 20/03/24

Publié

sur

Ce 20 mars 2024, le Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA a présidé le Conseil des Ministres. Au cours de cette rencontre régulière de nombreux réaménagements, décisions et nominations ont été entérinés. Ci-dessous le communiqué dudit conseil dans son intégralité.

Banner

Communique-Final-du-20-mars-2024.pdf

×

 

Lire aussi  Coupe du monde en HD sur Gabon 1ere, violences scolaires, affaire NZOUBA NDAMA, ... Découvrez l'actualité marquante
Continuer La Lecture

Société/Environnement

Gabon: Setrag lance Tremplin pour 15 jeunes professionnels

Publié

sur

Des aveux même du Directeur général Christian MAGNI, le programme Tremplin vise à «des jeunes femmes et jeunes hommes intégrant Setrag à contribuer à son développement au travers des projets en cours et futurs». Son lancement a eu lieu le 5 mars 2024 à Owendo, lieu du siège de la Setrag.

Banner

Très engagée dans l’employabilité des jeunes et la modernisation de ses infrastructures, la Société d’Exploitation du Transgabonais s’est engagée depuis 2017 dans la réalisation d’un vaste programme de modernisation de la voie ferrée, dans la formation des collaborateurs formés, compétents et engagés pour faire de cette entreprise une référence du chemin de fer en Afrique.

C’est dans ce contexte que la direction générale a sélectionné 15 jeunes professionnels qui auront la chance de travailler aux côtés des équipes expérimentées, en participant à des projets stratégiques et contribuer activement à l’évolution de l’entreprise. Durant cette période probatoire, les intéressés pourront bénéficier d’un mentorat et de l’expérience des hauts cadres dirigeants de la Setrag au travers des modules d’enseignement et d’une formation de qualité dispensée par des experts reconnus de la SNCF, de l’Office national des Chemins de fer du Maroc et de la BGFI Business School.

Lire aussi  Affaire NZOUBA NDAMA: une stratégie d'ingérence selon un diplomate occidental

La cérémonie qui s’est déroulée devant un parterre des personnalités, notamment le les représentants des ministres du Travail des Transports, de l’Autorité de Régulation de Transport Ferroviaire, ainsi que du directeur de l’Institut Ferroviaire de France qui ont tous reconnu la pertinence de leurs partenariats avec la Setrag, ont salué l’initiative de la direction générale qui ne ménage aucun effort pour moderniser cet outil professionnel, épine dorsale de l’économie gabonaise qu’est la Setrag, qui a enregistré entre 2016 et 2018, le départ de plus de 400 agents expérimentés.

Créant ainsi un déficit de compétences opérationnelles clés dans les domaines de la maintenance voie, la gestion des circulations, la finance, la sécurité ferroviaire, la gestion des ressources humaines, etc. Une saignée qui ne s’instompera pas, car dans les cinq prochaines années plus de 50 cadres expérimentés feront valoir leurs droits à la retraite, d’où les précautions prises aujourd’hui par le Comité de Direction de la Setrag pour dire que «gouverner, c’est prévoir».

Continuer La Lecture

Justice

Gabon /M-M MBORANTSOUO présidente honoraire: une nomination nulle et non avenue selon la Cour constitutionnelle

Publié

sur

Le 2 septembre 2023, la Cour constitutionnelle conférait à Marie-Madeleine MBORANTSOUO, son ex-présidente, le titre de Présidente et juge honoraire de ladite juridiction. Une nomination  présentant des vices de procédures, de forme et de fond, relevées par la Cour constitutionnelle de transition, qui a conduit à l’annulation pure et simple de la décision polémique.

Banner

C’est au moyen d’un  communiqué lu ce 1er février 2024, que le doyen des juges de la Cour constitutionnelle, Christian BIGNOUMBA FERNANDES, que La Cour Constitutionnelle de la Transition s’est distinguée par un retropedalage,  déclarant «nulle et non avenue ladite délibération conférant les qualités suscitées».

Il faut dire que cette nomination avait suscité une polémique au sein de l’opinion qui remettait en cause les méthodes des autorités de la Transition. 

Lire aussi  Ces chefs d’état de la Cemac qui financeraient généreusement l’opposition gabonaise
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.