Se connecter avec nous

Société

Gabon: banalisation du meurtre et sentiment d’impuissance

Publié

sur

Braquages, viols, agression à l’arme blanche, assassinats, pas une semaine ne passe au Gabon, sans que l’actualité ne soit alimentée de faits divers. Des crimes crapuleux, souvent commis par des personnes bien connues du système judiciaire et pour qui la prison ne serait plus qu’un lieu de pause. Et ôter la vie semble n’être plus qu’un acte vain, notamment pour cette nouvelle génération. Le cas Leona Cyrielle MOUSSAVOU qui avait fait assassiner son petit ami de 54 coups de couteau en 2019 est encore dans les mémoires. Pour les populations qui ne cachent plus leur effroi, il faut agir ! Mais comment ralentir cet élan de criminalité ? Quelles solutions proposent les autorités de la transition? 

Banner

Vindicte populaire ou l’application de la loi du talion? Pour une opinion éprouvée par des décennies de barbarie, une chose semble certaine il faut définitivement faire des exemples, pour que les autres sachent à quoi s’en tenir. À Franceville, où la douleur des proches de la famille éliminée est encore vive, ces derniers ont réclamé au commissariat central de la ville, la justice. 

«Qu’on nous le donne, on doit le mettre au poteau (…) Il a coupé le sexe et la tête d’après lui, pour manger. Il va manger ça devant tout le monde et on va le tuer». Interpellant les plus hautes autorités de la transition, les parents des victimes estiment que «il ne doit pas aller en prison. Parce qu’en prison, il aura la maison cadeau, l’eau cadeau, il va manger». Criant à la justice, ils pensent, «qu’on doit aussi le tuer, comme ça, ça servira de leçon aux autres criminels». 

Lire aussi  Gabon: “117” le numéro vert pour dénoncer les déviances des FPN

Plus récemment encore, au lieu-dit, derrière l’école normale, à Libreville, une jeune homme aurait succombé au coup de poignard de sa petite amie. Alors que dans plusieurs villes à l’intérieur du pays, des cas de disparition sont signalés. Les crimes rituels semblent «avoir signer leur retour», disent certains internautes, inquiets du danger qui les guettent, ainsi que leurs proches.

Face à cette montée d’insécurité, les Gabonais réclament des mesures fortes, pour réfréner les ardeurs de ceux-là, qui sèment à travers le territoire, terreur, désolation, douleurs et amertume. S’en remettre aux autorités, ils aimeraient bien. Mais les bavures enregistrées par une frange des éléments des forces de sécurité, avec les cas de Karl Stecy à Libreville et Lionel à Port-Gentil, tués pour non respect des heures du couvre-feu, rappellent que celles-ci n’ont pas souvent eté exemplaires. Des derapages contre lesquels le Général de brigade Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA avait annoncé des sanctions à l’endroit de ses troupes.

Quoiqu’il en soit, le gouvernement NDONG SIMA est attendu quant aux solutions à apporter à cette gangrène évolutive. Des actes forts sont attendus du Président de la Transition, alors qu’un sentiment d’impuissance gagne l’opinion générale. D’autant qu’à la découverte d’un cas de crime, plusieurs font l’objet d’enquêtes mais peu d’entre elles sont résolues.

Lire aussi  Gabon: Fête nationale, coopération, la presse en guerre, découvrez l'actualité marquante

Société

Amélioration de la connectivité: Airtel Africa annonce l’activation du câble sous-marin 2Africa

Publié

sur

Afrique, 13 juin 2024 : Airtel Telesonic, la branche grossiste d’Airtel Africa, l’un des principaux fournisseurs de télécommunications, présent dans 14 pays d’Afrique, est ravi d’annoncer l’activation réussie du système de câble sous-marin 2Africa, marquant une étape importante dans l’amélioration de la connectivité à travers le continent africain.

Banner

La phase initiale d’activation relie le Kenya, la Tanzanie et l’Afrique du Sud, annonçant une nouvelle ère d’accès à l’internet à haut débit et fiable. Le système de câble 2Africa est l’un des plus grands projets sous-marins au monde, conçu pour interconnecter l’Afrique, l’Europe et l’Asie. Cette activation fait partie d’une initiative plus large visant à fournir des services internet plus rapides et plus résilients, soutenant la transformation numérique à travers l’Afrique.

Airtel Telesonic a atteint cette étape grâce à son partenariat avec Alcatel Submarine Networks, qui est un leader de l’industrie des réseaux optiques sous-marins déployés dans le monde entier, avec la capacité d’offrir des solutions clés en main utilisant les dernières technologies, à la fois dans l’infrastructure sous-marine et la capacité de transmission.

ASN (Alcatel Submarine Networks) et Airtel mettent en avant leurs efforts de collaboration dans ce déploiement, renforçant ainsi la réputation d’ASN en matière de respect des calendriers de déploiement. ASN met en œuvre sa dernière plate-forme SLTE de pointe (PSI-SUB) sur le réseau de câbles sous-marins 2Africa.

Lire aussi  Gabon /début du Ramadan: pour le respect de la quiétude du jeûne

ASN PSI-SUB est une plateforme innovante qui se targue d’une architecture sans grille, modulaire et incolore, prête à accueillir de manière fluide tous les transpondeurs de la prochaine génération dans une plateforme à l’épreuve du temps.

PD Sarma, DG Airtel Telesonic, a exprimé son enthousiasme à propos de ce partenariat : « L’activation du câble sous-marin 2Africa est une étape monumentale dans notre mission de réduction de la fracture numérique en Afrique. Airtel est fier de lancer la première phase du système de câble 2Africa alimenté par les derniers équipements SLTE de notre partenaire. Ce projet souligne non seulement notre engagement à investir dans des infrastructures de pointe, mais aussi notre volonté de doter les communautés des outils dont elles ont besoin pour prospérer à l’ère du numérique. Il s’agit d’une étape importante qui souligne le pouvoir de la collaboration et de l’innovation pour apporter le plus long système de câble sous-marin du monde en Afrique ».

Paul Gabla, Chef des Ventes et Responsable Marketing d’ASN, a déclaré : « ASN est très heureux de soutenir Airtel avec son équipement SLTE de pointe sur le système de câble 2Africa. Ce partenariat souligne notre volonté de continuer à fournir rapidement des solutions technologiques SLTE de classe mondiale. Cette étape importante met en évidence la force de la collaboration et de l’innovation pour apporter des solutions de connectivité avancées à l’Afrique grâce à notre partenariat avec Airtel ».

Lire aussi  Le Gabon “exclu” du CHAN

Le câble sous-marin 2Africa devrait transformer le paysage numérique de l’Afrique, en offrant des possibilités de connectivité et de croissance sans précédent. Alors qu’Airtel Africa continue d’étendre son réseau, la société s’engage à fournir des solutions innovantes qui répondent aux besoins évolutifs de ses clients.

Continuer La Lecture

Société

Gabon: la SNI et la banque Shelter Afrique s’allient pour la construction de 1000 logements 

Publié

sur

C’est l’un des points de la collaboration qui lie désormais la Société nationale immobilière (SNI) et la banque de développement Shelter Afrique. En effet, alors que des négociations avaient été initié plusieurs mois auparavant, les deux structures ont enfin établi les termes de leur collaboration. Laquelle s’est traduite par la signature des accords le 11 juin 2024 à Kigali au Rwanda, entre 𝐇𝐞𝐫𝐦𝐚𝐧𝐧 𝐊𝐀𝐌𝐎𝐍𝐎𝐌𝐎𝐍𝐎, Directeur général de la SNI, et Thierno-Habib 𝐇𝐀𝐍𝐍, Directeur général de la Banque de développement Shelter Afrique. 

Banner

Au nombre des points constituants ladite collaboration, l’établissement bancaire procèdera au financement d’un programme immobilier de 1000 logements, la viabilisation de terrains, et la création d’un fonds de logement pour les employeurs et employés des secteurs public et privé. L’institution financière internationale, qui accorde à nouveau sa confiance à l’administration gabonaise, à la suite d’un précédent accord signé à Nairobi par le Vice-Premier ministre Alexandre BARRO CHAMBRIER, contribue ainsi au programme d’accès à la propriété pour tous les gabonais, mené par les plus hautes autorités.

Lire aussi  Gabon: Fête nationale, coopération, la presse en guerre, découvrez l'actualité marquante
Continuer La Lecture

Société

Libreville: Michel ALLOGHE forme l’équipe « SM17 » pour lutter contre l’oisiveté des jeunes de Sotéga

Publié

sur

Les vacances scolaires pointent le bout de leur nez. Dans les familles, l’on s’interroge déjà de quelles activités l’on occupera le temps des enfants en repos. Au quartier Sotega Moustache, dans le 2e arrondissement de Libreville, Michel ALLOGHE répond partiellement à cette préoccupation en lançant l’équipe de Football du quartier “Le Sportif Moustache 17” (SM17), en prélude du tournoi inter-quartiers prévu au cours du mois de juillet prochains. 

Banner

Composée de 20 riverains du lieu-dit Sotega Moustache, âgés de 15 à 22 ans, par ailleurs tous scolarisés (lycéens et étudiants), l’équipe “Le Sportif Moustache 17” a reçu de son Président, Michel ALLOGHE, l’équipement nécessaire pour lancer de manière officielle ses activités. En présence du coach, Alain Serge NDONG et du capitaine de l’équipe, Ivan NDJIMBI, SM17 a été dotée de maillots, sifflets et ballon, pour se préparer dès maintenant, à se distinguer lors du tournoi inter-quartiers prévu pour le mois de juillet 2024. 

Mais pas seulement! En effet, précise Président du Sportif Moustache 17, «à l’approche des vacances, je suis fier d’annoncer la création de l’équipe de football du quartier Sotega-Moustache dénommée le Sportif Moustache 17(SM17). L’objectif premier est de susciter des talents mais également de combattre l’oisiveté en période de vacances et pour que nos petits frères ne déroutent pas», une cause noble pour ce natif du quartier, qui veut voir ses cadets contribuer de manière brillante à l’essor de leur quartier, et plus loin, pourquoi pas, de leur pays. 

Lire aussi  Gabon: “117” le numéro vert pour dénoncer les déviances des FPN

Une initiative soutenue de part et d’autre, et à qui Michel ALLOGHE n’a pas manqué d’exprimer son immense gratitude. A-t-il rappelé, «je ne peux finir mon propos sans remercier la Brigade de Sécurisation des Sites Miniers(BSSM) qui a fait preuve de Responsabilité Sociétale des Entreprises(RSE) en nous appuyant dans cette initiative, une fois de plus, merci encore». Des mots de gratitude, que partagent assurément les membres de l’équipe, nouvellement créée. 

Il est à souhaiter que ce genre d’initiatives soit repris dans de nombreux quartiers de la capitale et au-delà. En effet, excepté le caractère sportif de cette démarche, elle remet au centre de l’éducation de notre jeunesse des valeurs de solidarité, du travail en équipe et du goût de la réussite. Des valeurs qui, au-delà de Sotega Moustache et du 2e arrondissement de Libreville, sont nécessaires, voire indispensables au Gabon, pour son développement tant prôné au fil des générations. 

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.