Se connecter avec nous
Banner

Fake News

Gabon: Non! Le ministère du Commerce n’octroie aucune aide aux entreprises

Publié

sur

Le 22 décembre 2022, à travers un communiqué lu sur les antennes de nos confrères de Gabon 1ère, le ministère du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises, par la voix de son conseiller en communication, Lié – José MOUNDOUNGA, a vivement dénoncé et constaté, pour le regretter, la persistance d’un message répandu, depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux. Lequel fait état d’une aide émanant de ses services concernant les commerçants et les entreprises, afin d’aider ces derniers à se reconstruire après le douloureux impact de la crise sanitaire liée à la Pandémie de la Covid – 19.

Vérifications faites, il ressort qu’il s’agit, ni plus ni moins que d’un Fake News, diffusé, probablement, par des personnes malintentionnées, qui n’hésitent pas à utiliser les armoiries de la République Gabonaise et imiter la signature du Ministre du Commerce, Yves Fernand MANFOUMBI. Les auteurs de ces fausses nouvelles distillent sur les réseaux sociaux la signature d’un quelconque partenariat entre ledit ministère et un partenaire technique et financier, arguant que des aides financières aux petites et moyennes entreprises seraient prévues à cet effet.

«Le ministère du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises tient à rappeler qu’aucun accord de ce type n’est en vigueur et ne se reconnaît nullement dans ces communications manifestement destinées à tromper les entrepreneurs et les paisibles citoyens», a déclaré Lié – José MOUNDOUNGA, tout en exhortant les uns et les autres à faire preuve de vigilance et se rapprocher des services compétents pour d’amples informations. Le Conseiller en communication conclut en rappelant que de tels méfaits sont punis par la loi en vigueur et se réserve le droit de poursuivre les auteurs en justice.

Lire aussi  ZLECAF: Libreville abrite la 11e réunion des ministres du Commerce ce mardi

Fake News

Gabon/ Prétendu partenariat avec Sonnedix: Airtel money dit non !

Publié

sur

Face à la multiplicité d’arnaque de clients, Airtel money vient de publier un communiqué dans lequel l’opérateur decline toute responsabilité dans cette affaire. «Nous recevons actuellement plusieurs plaintes suite à des transactions d’envoi d’argent effectuées vers une structure dénommée SONNEDIX», écrit Airtel money. L’opérateur d’envoi et de réception d’argent qui donc «n’est liée à aucune action de cette structure avec laquelle elle n’a aucun partenariat», invite ses clients «à faire preuve de vigilance face à ces opérations et à user de toutes les voies légales pour faire valoir vos droits».

MEZ

Lire aussi  2e Mission économique & commerciale de l'OIF: Yves F. MANFOUMBI mobilise le secteur privé à POG et Franceville
Continuer La Lecture

Fake News

Prétendu éboulement à La Lopé: Setrag “déplore cet acte malveillant ”

Publié

sur

Un déraillement de train survenu en Côte d’Ivoire en 2020 faussement relayé sur les réseaux sociaux pour discréditer la Société d’exploitation du transgabonais (Setrag). Dans un communiqué, la Setrag rétabli les faits. «Depuis quelques jours, l’ image d’un éboulement ayant eu lieu en Côte d’Ivoire en 2020 circule sur les réseaux sociaux et autres voies de communication, localisant cet incident au Gabon, plus précisément à la Lopé, dans le but de semer le trouble auprès des populations».

Selon son communiqué, «Setrag dément formellement cette information, déplore vivement cet acte malveillant et se réserve le droit d’engager des poursuites contre leurs auteurs». Depuis l’interruption du trafic ferroviaire, consécutive à l’éboulement de terrain au PK 333, entre Offoué et Boué, le gouvernement, la Setrag et plusieurs autres entreprises adjudicataires sont à pied d’œuvre pour la reprise du trafic.

Rappellant, par ailleurs, «à l’ensemble des usagers du chemin de fer que ses équipes, celles de Comilog et tous les partenaires engagés dans la reconstruction des 160 mètres restants, oeuvrent sans relâche pour le rétablissement des circulations», la Setrag ponctue son communiqué, en rappelant que «La reprise du trafic fera l’objet d’une communication officielle dans les prochains jours».

MEZ

Lire aussi  Promotion des PME: le Gabon s'inspire du modèle marocain
Continuer La Lecture

Fake News

Prétendue coulée de bave: Ben MOUBAMBA s’en prend (encore) à Ali BONGO

Publié

sur

«MOUILA LE 2 NOVEMBRE 2022: De la bave sort de la bouche, du sosie du défunt dictateur Ali BONGO ONDIMBA». C’est le Fake news ventilé par Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine sur ses réseaux sociaux. En panne d’idées, Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine, s’est fendu d’un faux et grossier montage pour tenter d’écorner l’image d’Ali BONGO ONDIMBA. Le prétendu “opposant radical au régime” (sic) a, en effet, fait un montage d’une photo prise du Chef de l’État à son arrivée à Mouila sous la pluie. L’image ainsi modifiée laisse croire que de la bave coulait de la bouche du Chef de l’État. Un travail de désinformation orchestré dans le but d’inonder la toile avec ce Fake news selon lequel, la santé du président de la République serait au plus mal.

Voilà donc à quoi s’occupe désormais « l’opposant radical au régime » Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine. De vaines tentatives de désinformation qui se soldent toutes de manière répétée par un échec. Bruno Ben MOUBAMBA est mû par l’aigreur et la rancoeur depuis son éviction du gouvernement. Il n’a jamais digéré qu’Ali BONGO l’ait mis sur la touche. L’on se souvient que l’ancien vice-président de l’Union nationale (UN) ne tarissait pas d’éloges pour le président de la République pendant qu’il était membre du gouvernement. Bien au contraire, les propos de « Imothep Vladimir Poutine » au sujet du Chef de l’État étaient toujours dithyrambiques.

Lire aussi  Libreville: des commerces réduits en cendres au Carrefour Léon MBA

Les mensonges de Bruno Ben MOUBAMBA n’ont de valeur que pour ceux qui y croient. Et pour cause. Sitôt limogé du gouvernement, le candidat malheureux des élections présidentielles de 2009 et 2016 se mit à clamer qu’Ali BONGO ONDIMBA était mort et que c’était un sosie « siliconé » (sic) qui dirigeait le pays. S’étant rendu compte que la mayonnaise ne prenait pas, comme beaucoup d’autres qui avaient maladroitement repris cette information sans vérification préalable, celui qui fut ministre de l’Habitat sous Ali BONGO change de disque et s’intéresse à présent à l’état de santé du Chef de l’État qui se serait considérablement dégradé au point d’avoir la bouche dégoulinant de bave. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

MEZ

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner

Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.