Se connecter avec nous

Fake News

Prétendue coulée de bave: Ben MOUBAMBA s’en prend (encore) à Ali BONGO

Publié

sur

«MOUILA LE 2 NOVEMBRE 2022: De la bave sort de la bouche, du sosie du défunt dictateur Ali BONGO ONDIMBA». C’est le Fake news ventilé par Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine sur ses réseaux sociaux. En panne d’idées, Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine, s’est fendu d’un faux et grossier montage pour tenter d’écorner l’image d’Ali BONGO ONDIMBA. Le prétendu “opposant radical au régime” (sic) a, en effet, fait un montage d’une photo prise du Chef de l’État à son arrivée à Mouila sous la pluie. L’image ainsi modifiée laisse croire que de la bave coulait de la bouche du Chef de l’État. Un travail de désinformation orchestré dans le but d’inonder la toile avec ce Fake news selon lequel, la santé du président de la République serait au plus mal.

Banner

Voilà donc à quoi s’occupe désormais « l’opposant radical au régime » Bruno Ben MOUBAMBA dit Imothep Vladimir Poutine. De vaines tentatives de désinformation qui se soldent toutes de manière répétée par un échec. Bruno Ben MOUBAMBA est mû par l’aigreur et la rancoeur depuis son éviction du gouvernement. Il n’a jamais digéré qu’Ali BONGO l’ait mis sur la touche. L’on se souvient que l’ancien vice-président de l’Union nationale (UN) ne tarissait pas d’éloges pour le président de la République pendant qu’il était membre du gouvernement. Bien au contraire, les propos de « Imothep Vladimir Poutine » au sujet du Chef de l’État étaient toujours dithyrambiques.

Lire aussi  "Mouff.. Dégage ! Enfant de la malédiction": quand Bruno B. Moubamba se lâche sur la toile

Les mensonges de Bruno Ben MOUBAMBA n’ont de valeur que pour ceux qui y croient. Et pour cause. Sitôt limogé du gouvernement, le candidat malheureux des élections présidentielles de 2009 et 2016 se mit à clamer qu’Ali BONGO ONDIMBA était mort et que c’était un sosie « siliconé » (sic) qui dirigeait le pays. S’étant rendu compte que la mayonnaise ne prenait pas, comme beaucoup d’autres qui avaient maladroitement repris cette information sans vérification préalable, celui qui fut ministre de l’Habitat sous Ali BONGO change de disque et s’intéresse à présent à l’état de santé du Chef de l’État qui se serait considérablement dégradé au point d’avoir la bouche dégoulinant de bave. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

MEZ

Fake News

Gabon /Reprise des trains des voyageurs: le démenti formel de la Setrag

Publié

sur

Une information portant reprise de la circulation des trains voyageurs circulait, notamment sur les réseaux sociaux. Une rumeur de nature à semer le trouble et causer bien des désagréments aux usagers qui y auraient aveuglément cru.

Banner

Afin d’y mettre un terme définitif, la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) est monté au créneau pour démentir via un communiqué publié sur sa page facebook.

«Depuis quelques jours, l’image d’un programme de circulation de trains des voyageurs datant de 2021 circule sur les réseaux sociaux et autres voies de communication, annonçant la reprise de circulation de trains des voyageurs. Setrag dément formellement cette information et déplore vivement cet acte malveillant ».

Pour rappel, le gouvernement a suspendu la circulation des trains des voyageurs au mois d’avril 2023. Et pour être tout à fait clair sur le sujet, la SETRAG précise que «la reprise de circulations de trains des voyageurs fera l’objet d’une communication officielle de l’Etat ».

MEZ

Lire aussi  Agression Russe en Ukraine: Vladimir B MOUBAMBA tacle maboulement la position du Gabon à l'ONU
Continuer La Lecture

Fake News

Gabon /Vente aux enchères à la Douane: la DGDI dément et appelle à la prudence

Publié

sur

C‘est par le canal d’un communiqué que la Direction générale des Douanes et droits indirects a tenu à démentir une intox devenue très virale sur les réseaux sociaux faisant objet d’une vente aux enchères ce 31 mai 2023 sur son site portuaire d’Owendo. Dans ce document, le faussaire prétend que la mise en vente de plusieurs véhicules dont les valeurs de départ est 1,5 million et 5 millions de francs CFA. Ces situations de désinformation ou intox semblent devenir de plus en plus courantes sur les réseaux sociaux. Il incombe aux plus hautes autorités de d’avantage protéger les populations. Mais également aux populations d’être davantage vigilantes et de s’attribuer la culture de la vérification de l’information.

Banner
Lire aussi  Agression Russe en Ukraine: Vladimir B MOUBAMBA tacle maboulement la position du Gabon à l'ONU
Continuer La Lecture

Fake News

Campagne d’établissement d’actes de naissance: le ministère de la justice met en garde contre l’ONG ACADE

Publié

sur

C’est par le canal d’un communiqué de presse que le ministère de la Justice, garde des sceaux, a tenu apporter un éclairage sur une publication circulant sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines. Laquelle, très relayée, émane d’une ONG dénommée ARCADE Gabon, qui annonce une campagne d’établissement date de naissance qui se tiendrait du 1er au 30 avril 2023. Aussi, selon cette publication, cette campagne se serait une parfaite collaboration avec le ministère de la Justice. Une information que l’administration a vite fait de démentir disant que non seulement «il ne travaille avec aucune ONG sur le dossier afférent à l’établissement des actes de naissance», mais en plus, «il ne se reconnaît pas dans tout ce qui dit dans les réseaux sociaux par l’ONG ACADE GABON, qui reste inconnue, à ce jour, de l’ensemble de ses services». Par conséquent, il appelle les populations à faire montre de vigilance «face à cette nouvelle forme d’escroquerie». Et dit par ailleurs, se réserver le droit de poursuivre en justice les personnes mal avisées qui ternissent son image, l’utilisant à des fins peu honorables.

Banner
Lire aussi  Le Capitaine N’TCHORERE, ce “tirailleur sénégalais françafricain’’ désavoué par BEN MOUBAMBA
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.