Se connecter avec nous

Éducation

Gabon /Egalité en milieu scolaire : les autorités prônent une meilleure implication des adultes

Publié

sur

Le 11 novembre 2022, à l’auditorium de la présidence de la République s’est tenue la 3ème édition du prix Agathe OKOUMBA d’OKWATSEGUE, en faveur de la promotion de la Femme. En marge de la cérémonie, réhaussée par la présence du Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA, son épouse, le Premier Ministre et les membres du Gouvernement, fut organisé un débat, animé par cinq personnalités : la Ministre de l’Education Nationale, Camélia NTOUTOUME – LECLERCQ ; sa collègue de la Justice, Erlyne Antonella NDEMBET DAMAS ; le représentant de l’UNICEF au Gabon, Noël Marie ZAGRE ; le chef de service de psychologie et d’orientation du lycée national Léon MBA, Olivia ANGUILET ; et le Directeur de publication du journal en ligne Gabon Media Time, Harold LECKAT.

Banner

Ayant pour thème «Droits de l’enfant, devoirs des adultes», il fut question, pour le panel, de dresser un tableau des différentes formes de violences et d’inégalités auxquelles font face plusieurs apprenants gabonais – les jeunes filles en particulier – mais aussi de présenter les sanctions encourues, les réformes et autres actions menées par le Gouvernement de la République afin de mettre un terme à ces fléaux qui gangrènent le secteur éducatif de notre pays.

Tout d’abord, Camélia NTOUTOUME – LECLERQ a présenté les statistiques d’une enquête réalisée par son département ministériel, sur l’état des lieux des violences en milieu scolaire (VMS) ; Erlyne Antonella NDEMBET DAMAS, quant à elle, a rappelé la protection offerte aux jeunes filles, notamment à travers la loi n°006/2021 portant sur l’élimination pp violences faites aux femmes.

Lire aussi  Le lycée Paul INDJENDJET GONDJOUT sensibilisé à la lutte contre les violences en milieu scolaire

D’une part, le représentant de l’UNICEF au Gabon a insisté sur le fait que les adultes ont un devoir d’exemplarité vis – à – vis de leur progéniture qui reproduit les comportements auxquels elle est exposée. « Le cerveau de l’Enfant est comme une éponge : il retient tout », a déclaré Noël Marie ZAGRE, qui, tout en rappelant que le Gabon est dans le top 3 africain, en matière de protection de l’Enfant, a exhorté à ne jamais faire passer les victimes pour les agresseurs.

D’autre part, Olivia ANGUILET a préconisé que les parents changent leur rapport avec leurs enfants, qu’il n’y ait plus de sujet tabou en fonction de l’âge. Enfin, il faudrait envisager une meilleure collaboration entre les médias et les pouvoirs publics, lorsqu’il s’agit du traitement de ces questions délicates, en vue d’une meilleure sensibilisation des masses !!!!

Éducation

Gabon /28e promotion de l’ENS: 76 enseignants réclament d’être envoyés sur le terrain 

Publié

sur

Depuis plusieurs jours maintenant, les enseignants de la cuvée de juin 2023 se sentent à l’abandon. Leurs dossiers, toujours pas mis en solde, alors que le calendrier de la rentrée 2024-2025 est déjà sur la table du ministère de l’Education nationale et 900 enseignants pour les programmes scientifiques devront bientôt être affecté dans les différents établissements où le déficit de fait connaître.

Banner

Pour les enseignants stagiaires, cela relève d’une grosse aberration, d’autant que s’interroge une jeune compatriote parmi eux, «comment concevoir qu’on recrute 900 personnes alors qu’il ya une promotion formée aux frais de l’état qui dort à la maison? et permis nous il y’a des scientifiques». Plus précisément, 35 enseignants de matières scientifiques, dont 15 en Sciences physiques, 20 enseignants en mathématiques et 4 en Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

En effet, «depuis plus d’un an, aucun des 76 enseignants que compte la 28e promotion (juin 2023) n’a été mis en solde… Aucun! Face au silence des autorités, aux affabulations de certains membres de l’administration, et la précarité dans laquelle nous sommes : nous ne bougerons pas!», ont-ils laissé entendre sur leur page Facebook. Ainsi, c’est armés de leurs couvertures et matelas que les enseignants stagiaires exigent des autorités la restauration de leur dignité. 

Lire aussi  Antonella NDEMBET et Savina AMMASSARI des Nations Unies veulent accélérer l'implication des femmes dans la vie politique
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /Gestion des bourses d’études: une mission de la DGBFIP en mission à travers le territoire 

Publié

sur

La gestion des bourses d’études, un sujet sensible qui a coûté leurs carrières à quelques-uns des agents de l’Agence nationale des Bourses du Gabon (ANBG). Et pour s’assurer de l’exécution parfaite de la chaîne d’allocations, la Direction générale du Budget et des finances publiques (DGBFIP) a dépêché une mission de contrôle sur l’ensemble du territoire. 

Banner

Celle-c iaura la charge d’éradiquer progressivement les actes de malversations qui minent l’administration en charge de l’attribution des bourses aux apprenants gabonais. Alors que les autorités ont d’ores et déjà pris des dispositions afin que seuls les élèves méritants bénéficient de ladite bourse. 

C’est, espérons-le, unissant leurs efforts avec les contrôleurs budgétaires du ministère de l’Éducation nationale et ceux de l’anbg, que les agents de la BGBFIP devront à terme garantir d’une utilisation responsable des ressources budgétaires, précisé “L’Union”. 

Lire aussi  Antonella NDEMBET et Savina AMMASSARI des Nations Unies veulent accélérer l'implication des femmes dans la vie politique
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /PNPE: des formations en anglais, pour améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi 

Publié

sur

Au fait de ce que la pratique de l’anglais est devenu un critère de sélection pour de nombreux postes, le Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE) veut améliorer la compétitivité des gabonais inscrits dans le fichier national des demandeurs d’emploi. À ce titre, une soixantaine de candidats dont la maîtrise de l’anglais est un critère essentiel à l’obtention d’un emploi, bénéficieront d’une formation gratuite. 

Banner

Celle-ci concerne l’ensemble des antennes régionales, qui bénéficient chacune de 8 places, précise le communiqué du PNPE signé par son Directeur général, Puanne Paulin MOUSSOUNDA. Indiquant pour les chercheurs d’emplois intéressés par ladite formation de déposer leurs CV et lettre de motivation auprès de leurs antennes respectives, «pour analyse». 

La formation sera dispensée par le Georges Washington english center (GWEC) spécialisé dans l’apprentissage et la maîtrise de la langue anglaise. Dispensée en ligne, il est donc impératif pour les candidats retenues d’être équipés d’un ordinateur et d’une connexion Internet. 

Lire aussi  Le lycée Paul INDJENDJET GONDJOUT sensibilisé à la lutte contre les violences en milieu scolaire
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.