Se connecter avec nous

Société

Le Gabon est le 3e client de la France, pour ses viandes et laits “très bas de gamme ”

Publié

sur

Dans un rapport publié le 04 octobre 2022, trois (3) ONG françaises, dont le réseau Action Climat, Oxfam France et Greenpeace France, ont révélé que la France achemine vers les pays africains des produits jugés «très bas de gamme». Il s’agit de viande de porc, de la volaille de chair et des produits laitiers. Selon ledit document, intitulé “Les coulisses de l’élevage d’exportation bas de gamme : analyse des filières lait, porc et poulet de chair”, le Gabon capte 11% de ces produits de qualité inférieure et, donc, se classe 3ème pays africain consommateur de ces surgelés, derrière le Bénin (1er, 28%) et le Congo (2nd, 13%). Notre pays devance la République Démocratique du Congo (RDC), 4ème avec 10% ; et la Guinée (5ème, 6%). «Au-delà des problèmes socio-économiques que pose cette concurrence des importations low cost en provenance de pays comme la France, ces pratiques posent des questions éthiques. On peut légitimement s’interroger sur la moralité d’une méthode consistant à exporter à bas coût dans des pays tiers des produits de faible qualité dont les consommateurs européens ne veulent pas», indique le rapport, selon des propos recueillis par nos confrères de “Le Nouveau Gabon”. Ce rapport a été publié à un moment où le Gabon est encore très dépendant de l’extérieur, sur le plan alimentaire. Il convient de rappeler qu’au cours du 1er trimestre 2022, selon certains chiffres, notre pays a dépensé 97,2 milliards de francs CFA pour se ravitailler, en produits alimentaires, auprès du pays de l’Hexagone et d’autres pays européens, tels que la Belgique ou l’Italie. Mais aussi le Brésil ( volailles), le Cameroun (fruits et légumes frais) et l’Afrique du Sud. Les pouvoirs publics envisagent de réduire de 50% cette dépendance et, même, d’exporter des produits alimentaires, notamment dans la zone de la Communauté économique et monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC), sans oublier le fait qu’avec ces produits de basse qualité, les populations gabonaises pourraient être confrontées à un problème de santé publique.

Banner
Lire aussi  “Je ne vous abandonnerai jamais”: l'annonce voilée de la candidature d'ABO pour 2023?

Société

Gabon: la « Cité Estuaire » de Bikele Nzong entièrement connectée au réseau électrique 

Publié

sur

Au terme de deux mois de travaux, l’inauguration du transformateur à la «Cité estuaire», des logements sociaux de la Société nationale immobilière (SNI), ce 23 mai 2024, vient matérialiser la volonté des autorités gouvernantes d’améliorer le cadre de vie des gabonais. Résultat de la combinaison des efforts de la SNI, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et du Comité de transition pour la restauration des institutions (CTRI), cet ouvrage, qui a permis l’extension du réseau électrique sur 2800m, va favoriser l’alimentation électrique de l’ensemble des logements que compte la Cité Estuaire. Soit 315 logements dont 10 familles en détresse sociale. 

Banner

À Bikele Nzong, dans le 3e arrondissement de Ntoum, la satisfaction était au rendez-vous ce matin, à l’heure de la mise en service du poste de  transformation 630 KVa. En attente, alors qu’elles n’étaient pas encore connectées au réseau électrique, les 300 familles bénéficiaires de cette réalisation, ne cachent pas leur joie. Maître d’ouvrage de ces travaux, la SNI n’en n’est pas moins fière. 

En effet, rappelle le Directeur général de la SNI, Hermann KAMONOMONO, «nous comptons à peu près 600 familles qui résident sur ce site. Et jusqu’à présent nous n’avions connecté qu’une partie de ces familles. Mais, grâce à l’effort combiné du CTRI, la SEEG et la SNI, nous sommes parvenus aujourd’hui à connecter le reste des familles, près de 300, ce qui est une avancée considérable». 

Lire aussi  La franco-gabonaise Estelle NZE MINKO, nouveau capitaine de l'équipe de France de handball

Souvent sollicité pour héberger les familles en détresse à l’instar des victimes de l’éboulement du pk8 et des familles déguerpies de la décharge de Mindoubé, les les logements sociaux de Bikele Nzong disposent donc désormais de l’ensemble de commodités pour remplir leur mission. Celle d’améliorer le cadre de vie des gabonais, un objectif que partagent les autorités du CTRI, partie prenante de ce projet. 

Pour rappel, les travaux effectués par la SEEG dans cette zone, ont porté sur la réalisation des extensions du réseau électrique sur 2 800 mètres, la pose des compteurs et la construction d’un transformateur d’énergie électrique d’une capacité de 630 KVa. Le coût de cet investissement s’élève à 271 114 292 Fcfa.

Continuer La Lecture

Société

Gabon /Setrag: +de 3 milliards de Fcfa investis au profit des communautés chemin de fer.

Publié

sur

Durant ces trois dernières années, la société d’exploitation du Transgabonais n’a cessé de mener des actions en faveur des populations des localités traversées par la ligne de chemin de fer qu’elle exploite.

Banner

A ce jour, c’est plus de 3 milliards de nos francs qui ont été investis dans les actions diverses et variées comme nous allons  le détailler dans le développement qui suit.

Si les années 2021 et 2022, des actes en faveur du social ont pris une courbe ascendante,le pic des investissements cumulés est atteint en 2023. Avec les dépenses s’élevant à plus  de 1,2 milliard qui ont contribué positivement aux actions de développement identifiées par les autorités, la Setrag a mis la main à la poche avec générosité. Il s’agit de la construction d’un centre de santé à Booué dont la mise en service est imminente. Ce joyau social comprend une unité médicale générale  et de gynécologie, une maternité, un laboratoire, un bloc opératoire et deux bâtiments pour le logement du personnel. Sa capacité d’accueil est de 22 patients.

Dans le domaine de l’éducation, la setrag a rénové les établissements scolaires et des logements des directeurs d’établissements à  Owendo, Ndjolé, Booue et Lastourville, offrant ainsi un cadre propice au bon apprentissage des élèves desdits établissements. Cette passion bienfaitrice s’est poursuivie par le début du projet d’électrisation des villages situés le long de la ligne de chemin de fer. A cet effet, un premier essai à vu le jour dans les localités de Mbel et Mouyabi.

Lire aussi  Fête d'indépendance: Faustin TOUADERA exhorte gabonais et centrafricains à commémorer ces “moments d'histoire”

Les communautés de la province du Haut Ogooue quant à elles, bénéficient de deux forages d’adduction d’eau potable   de qualité et de quantité suffisante,  et celle  d’ Andeme, la construction d’ un marché pour mieux réguler l’activité des commerçantes et offrir aux riverains un cadre d’approvisionnement efficient.

La sécurité des emprises ferroviaires et des populations résidentes sont un souci permanent des dirigeants de la Setrag. C’est pour prévenir certaines dérives, que diverses campagnes de sensibilisation  sont menées par l’entreprise qui consacre sans  ménager les moyens, des hommes pour mieux expliquer les comportements à adopter en milieu ferroviaire et éviter des accidents. La plus régulière de campagnes est celle annuelle de sécurisation de la voie ferrée. Elle est menée auprès des élèves  des établissements scolaires situés à proximité des passages à niveau et dans les villages proches de la voie ferrée contre des risques ferroviaires. Des campagnes onéreuses et prenantes.

La question de l’environnement demeure également au centre de son engagement sociétal. Deux wagons reconditionnés dotés des équipements de collecte sont chargés de transporter les déchets des communautés voisines situées le long de la voie ferrée jusqu’au centre de traitement situé à Libreville.

Ce égrenage d’actes menés au ps de course dans un environnement économique pas toujours favorable  font de la Setrag une entreprise citoyenne et engagée. Sa feuille de route RSE procède de celle d’Eramet intitulée « Act for mining » qui détaille ses ambitions concrètes au service de la préservation de l’environnement, du développement économique local et de la réduction de l’empreinte environnementale de sa chaine de valeurs. Elle se distingue par une approche inclusive des parties prenantes, par les consultations publiques menées dans cinq provinces traversées par le chemin de fer favorisant un dialogue constant d’échanges pour préserver la bonne cohabitation  des activités et les relations harmonieuses avec les communautés locales.

Continuer La Lecture

Société

Gabon /Fermeture des services Airtel money: Faux et archi faux 

Publié

sur

C’est par un communiqué ce 14 mai 2024 que la direction du service de mobile money, Airtel money, a tenu à faire taire les rumeurs de cessation des activités de ladite plateforme. Des rumeurs, fausses, stipulent de l’arrêt de ses activités d’ici au 16 mai et invitent les utilisateurs à faire preuve d’anticipation en vidant leurs comptes mobile money. Assurant de la disponibilité de ses services, Airtel money invite ses clients à la plus grande vigilance. Ci-dessous ledit communiqué dans son intégralité. 

Banner

«Chers clients,

Depuis quelques jours des textes et messages vocaux circulant sur les réseaux sociaux font état d’une cessation des activités d’Airtel Money et invitent les clients à retirer leur fonds. Airtel money dément formellement avoir été en procès ou avoir perdu un procès contre une quelconque entité. Airtel Money invite ses clients à la vigilance et réaffirme que ses services ne feront l’objet d’aucune suspension le 16 Mai . 

La Sécurité, la Fiabilité ainsi que la Disponibilité de vos transactions demeurent notre cheval de bataille. 

Airtel money vous remercie pour votre fidélité à ses services et réitère son engagement à mieux vous servir.

La Direction»

Lire aussi  Bientôt un centre de conférence international au Gabon pour rompre avec les tentes climatisées?
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.