Se connecter avec nous

Politique

Stempy Love OBAME demande à NZEGHO DIEKO de confier l’Ujpdg à cet « entrepreneur exceptionnel »

Publié

sur

Après avoir demandé à Nourredine BONGO VALENTIN de lui octroyer une voiture en récompense de ses bons et loyaux services envers le président du Parti démocratique gabonais (PDG), via une vidéo par lui posté sur les réseaux sociaux, Stempy Love OBAME rajoute une couche. Dans une nouvelle vidéo qui fait le tour de la toile, le célèbre animateur invite Steeve NZEGHO DIEKO, ci-devant secrétaire général du parti de masses à confier les commandes de l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG) à Hercule NZE SOUALA. L’argumentaire brandit par l’ex-présentateur vedette de l’émission Espace jeunes sur Gabon 1ere, est l’organisation par Hercule NZE SOUALA, le 29 octobre dernier dans un hôtel de la place, «d’un grand événement dénommé les grandes assises de la jeunesse gabonaise deuxième édition ; événement qui a réuni 4000 jeunes et associations dévoués au président de la République». Suffisant, selon Stempy Love OBAME, pour confier les reines de l’UJPDG à «cet entrepreneur exceptionnel». L’intéressé, qui entretient de très bonnes relations avec son «propagandiste du jour», appréciera certainement. Reste à savoir si cet argumentaire convaincra Steeve NZEGHO DIEKO d’agir dans le sens escompté par l’ami Stempy.

MEZ

Banner
Lire aussi  Gabon: 12e congrès du PDG, pour définir les contours et les enjeux de 2023

Politique

Exemplarité, solidarité et responsabilité: le rappel à l’ordre d’OLIGUI NGUEMA au gouvernement 

Publié

sur

Réunis en Conseil des ministres, les membres du gouvernement ont été rappelés à l’ordre par le Président de la Transition, Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA. Ainsi, dès l’entame dudit Conseil, le Général de brigade, a réagi à l’actualité impliquant l’ancien directeur général du Budget et des finances publiques (DGBFIP), Aurélien Marcel MINTSA MI NGUEMA, impliqué dans une affaire de malversations financières.

Banner

Il a ainsi appelé l’ensemble des membres du gouvernement à s’attacher aux principes indispensables au bon déroulement de la transition en cours au Gabon.

«Le premier de ces principes est la solidarité (…) qui conduit tous les membres du gouvernement à assumer l’ensemble des actes du gouvernement. Le deuxième principe est l’éthique de responsabilité (…) Dans tous les cas, le Président de la Transition attend des membres du gouvernement une exemplarité absolue pour la réussite de la transition», précise le communiqué final du Conseil des ministres. Les membres du gouvernement et responsables des administrations savent désormais à quoi s’en tenir en cas de dérives. 

Lire aussi  NZEGHO DIEKO somme les militants du PDG de ne plus appeler à la candidature d'ABO
Continuer La Lecture

Politique

Gabon: Communiqué final du conseil des Ministres du 20/06/2024

Publié

sur

Ce 20 juin 2024, dans la salle habituelle de la Présidence de la République, s’est tenu le Conseil des Ministres, présidé par le Général de brigade Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA Président de la Transition. De nombreuses décisions et nominations entérinées, sont reportées dans le communiqué rapporté ci-dessous, dans son intégralité. 

Banner

DOC-20240620-WA0044.-1.pdf

×
Lire aussi  Gabon: la plateforme Synergie républicaine appelle à la consolidation des la paix
Continuer La Lecture

Politique

Ali Bongo: “Les élections, nous les avons gagnées! Maintenant, j’ai bien compris (..) que c’est fini pour moi”

Publié

sur

Si les caméras ne sont plus braquées sur lui, l’ancien Président gabonais, Ali BONGO ONDIMBA est encore bien «là», et a des choses à dire, bien que reclus, en résidence surveillée dans sa villa à la Sablière. Où, Ben YAHMED, Directeur de publication de Jeune Afrique, l’a rencontré, le 10 mai 2024 et s’est entretenu avec lui, sur divers sujets qui le concerne, ainsi que sa famille.

Banner

En effet, ferme à l’idée de ne pas s’en aller du Gabon sans sa femme, Sylvia et son fils Noureddine, Ali BONGO a donné son avis des évènement qui ont succédé à la lecture des résultats qui le déclaraient vainqueur. Assure-t-il, «les élections, nous les avons gagnées ! Maintenant j’ai bien compris que j’ai été victime d’un coup d’État et que c’est fini pour moi. Je ne cherche pas à revenir contrairement à ce que certains pensent».

Des mots qui laissent entrevoir une certaine lucidité et une clairvoyance certaine contrairement à  ceux qui lui retranchaient la conscience des décisions prises alors qu’il était encore aux affaires. 

Lire aussi  NZEGHO DIEKO présente la feuille de route du PDG  à Ali BONGO
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.