Se connecter avec nous
Banner

Calendrier Historique

11 janvier 49 av. J.-C.
Jules César franchit le Rubicon

Publié

sur

Petit fleuve côtier d’Italie centrale qui se jette dans l’Adriatique, le Rubicon sépare la Gaule cisalpine, une province romaine ordinaire, du territoire administré en direct par les magistrats romains (la ville de Rome et la péninsule italienne). La loi de Rome interdit à quiconque de franchir ce fleuve avec une armée, sauf autorisation expresse du Sénat.

En traversant sans autorisation le Rubicon avec ses troupes, César viole donc cette loi. Il lance un défi mortel au Sénat qui dirige la République. Quand Jules César traverse le Rubicon, la république romaine agonise depuis déjà plusieurs décennies. Il ne reste plus rien du premier triumvirat constitué dix ans plus tôt par César, Pompée et Crassus pour mettre fin aux guerres civiles.

Crassus a trouvé la mort au combat en 53 av. J.-C., à Carrhae, face aux Parthes, tandis que Pompée, qui a obtenu le titre de consul, bénéficie du soutien des sénateurs (parmi lesquels l’orateur Cicéron).

Pompée se fait couramment appeler « princeps », ce qui signifie le premier des citoyens (d’où nous vient le mot prince). Mais il n’ose pas intervenir avec ses troupes à l’intérieur de Rome pour imposer ses volontés au Sénat et mettre fin aux luttes de factions.

C’est pourtant le même homme qui aurait dit : « Je n’ai qu’à frapper la terre du pied et il en sortira des légions ».En 50 av. J.-C., Pompée convainc le Sénat de lancer un sénatus-consulte contre César, enjoignant à celui-ci de prendre congé de son armée !

César, ayant franchi le Rubicon avec la XIIIe Légion, longe l’Adriatique puis entre dans la Ville éternelle, en chasse Pompée et soumet en neuf semaines l’Italie entière. Pompée, maladroitement, laisse sept légions dans son proconsulat d’Espagne, sous le commandement de ses légats. Il tente de son côté de constituer une autre armée en Macédoine, au nord de la Grèce, dans l’espoir de prendre César en tenaille.

Parant au plus pressé, César gagne l’Espagne en suivant la côte (il ne dispose pas de flotte). Sur le chemin, il met le siège devant Massilia (Marseille) qui a pris parti pour son rival. La ville résistera plusieurs mois. Sans attendre sa chute, César atteint l’Espagne et disperse les troupes de son rival. Là-dessus, il poursuit Pompée lui-même en Grèce et va le battre à Pharsale.

Continuer La Lecture

Calendrier Historique

2 février 2022: plus de 60 réfugiés massacrés à Plaine Savo en RDC

Publié

sur

Le massacre de Plaine Savo est survenu le 2 février 2022 dans le territoire de Djugu, dans la province d’Ituri, en République démocratique du Congo, lorsque plus de 60 civils ont été tués.

Aux premières heures du 2 février 2022, des insurgés du CODECO armés de machettes et «d’armes blanches» ont perpétré un massacre de plus de 60 habitants de Plaine Savo, un camp pour personnes déplacées dans la province d’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où vivent environ 4 000 personnes.

Un habitant local a déclaré : «J’ai entendu des cris pour la première fois quand j’étais encore au lit. Puis plusieurs minutes de coups de feu. J’ai fui et j’ai vu des torches et des gens crier au secours et j’ai compris que c’étaient les miliciens de la CODECO qui avaient envahi notre site».

Quatre personnes, dont le chef de la communauté Bahema N’adhere, ont été conduites à l’hôpital pour leurs blessures.
Deux jours après le massacre, c’est-à-dire le 4 février 2022, plus de 50 cercueils ont été enterrés dans une fosse commune creusée sur le site même du massacre. Quelques corps ont été récupérés par leurs familles pour être mis en terre dans leurs villages d’origine.

Continuer La Lecture

Calendrier Historique

1er février 2022 /Guinée Bissau: tentative de coup d’état contre Umaro Sissoco EMBALÓ

Publié

sur

Des hommes armés ont encerclé le palais du gouvernement le 1er février, où le président Umaro Sissoco Embaló et le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam se seraient rendus pour assister à une réunion du cabinet. Le radiodiffuseur d’État a rapporté que la fusillade avait endommagé le palais du gouvernement, situé à proximité de l’aéroport, et que des « envahisseurs » retenaient des représentants du gouvernement. Le journaliste d’Al Jazeera Nicolas Haque a déclaré qu’il n’était pas clair si les coups de feu provenaient des gardes présidentiels essayant de protéger le président, ou s’il y avait eu une attaque contre le palais du gouvernement.

Le président a déclaré à l’agence de presse AFP lors d’un appel téléphonique : « Tout va bien » et a ajouté que la situation « était sous contrôle ». Le cabinet a annoncé qu’Embaló parlerait à la nation depuis le palais du gouvernement dans la soirée du 1er février et a invité les journalistes à assister au discours. Plus tôt, le ministre portugais des Affaires étrangères a déclaré qu’Embaló se trouvait à sa résidence officielle, mais il n’était pas clair si l’attaque contre le gouvernement était terminée. « Les dernières informations dont je dispose sont positives étant donné que le président est déjà dans son palais, dans sa résidence officielle… mais nous ne savons toujours pas si l’attaque est terminée », a déclaré Augusto Santos Silva dans une interview accordée à la chaîne de télévision portugaise RTP.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appelé à la paix en Guinée-Bissau, alors que des coups de feu ont été entendus autour du palais du gouvernement dans la capitale Bissau. « La CEDEAO condamne la tentative de coup d’État et tient l’armée pour responsable de l’intégrité physique du président Umaro Sissoco Embaló et des membres de son gouvernement », a déclaré la CEDEAO dans un communiqué. « La CEDEAO demande aux militaires de retourner dans leurs casernes et de maintenir une posture républicaine », conclut le communiqué[20].

Continuer La Lecture

Calendrier Historique

31 janvier 2018: 1ere conjonction des lunes bleue, rousse et superlune

Publié

sur

Une éclipse lunaire a lieu, première conjonction d’une lune bleue, d’une lune rousse et d’une super lune depuis le 31 mars 1866 et avant le 31 janvier 2037. L’éclipse lunaire du 31 janvier 2018 est la première éclipse de Lune de l’année 2018. Il s’agit d’une éclipse totale ; elle est la première éclipse totale d’une série de trois, se produisant à environ 6 mois d’intervalle. C’est aussi une éclipse de superlune, avec le périgée survenant le 30 janvier. Ce qui a valu à cette éclipse lunaire le surnom de « super Lune bleue de sang » dans les médias grand public.Cette super lune provoque de fortes marées basses qui, combinées à de faibles pluies, font baisser la profondeur des canaux de Venise de 60 cm. Ainsi, plusieurs canaux de la ville lacustre se sont retrouvés à sec du 31 janvier au 2 février[3].

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.