Se connecter avec nous
Banner

Politique

De Premier ministre à Vice-présidente de la République, le “fabuleux destin d’OSSOUKA RAPONDA

Publié

sur

L‘annonce a été faite en cette fin de journée du 09 janvier 2023, par le Secrétaire général de la présidence de la République, Jean Yves TEALE. Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, officiera désormais en qualité de Vice-présidente de la République. Son ascension progressive au sommet de l’État révèle le fabuleux destin de cette Femme qui a ouverte la brèche à l’accession des femmes à des fonctions jusque-là réservées à la gente masculine. Par ailleurs elle demeure l’illustration parfaite de la politique de genre menée au Gabon où la compétence semble désormais le premier critère d’évolution au sein de l’administration. Alain-Claude BILIE-BY-NZE quant à lui là succède au poste de premier ministre, chef du gouvernement.

Banner
Lire aussi  Fête du Ramadan 2022: Ali BONGO festoie avec la communauté musulmane

Politique

MAGANGA MOUSSAVOU et ASSELE soutiennent à leur tour le CTRI 

Publié

sur

C‘est une journée chargée en audiences et rencontre qu’a connu le Président de la Transition, le Général de brigade Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA. Le chef de l’État qui reçoit chaque jour des personnalités nationales et internationales de tous bords s’est entretenu avec les responsables politiques des partis du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface ASSELE et du parti social-démocrate, Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU.

Banner

Tous deux, venus témoigner de leur soutien, de même que celui de leurs adhérents, au Comité de transition pour la restauration des institutions (CTRI), ont évoqué avec le président de la Transition, les objectifs visés par la charte de la Transition mise en place, le 30 août dernier.

Comme cela est le cas pour la majorité des acteurs politiques nationaux, Jean Boniface ASSELE et Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU ont dit leur disponibilité à accompagner le CTRI à la restauration des institutions gabonaises. 

Lire aussi  Fête du Ramadan 2022: Ali BONGO festoie avec la communauté musulmane
Continuer La Lecture

Politique

Gabon: Paulette MISSAMBO veut réhabiliter les locaux du palais du Sénat

Publié

sur

Le Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA, Président de la Transition, Chef de l’Etat a reçu ce jour en audience Paulette MISSAMBO, Président du Sénat.

Banner

Portée à la tête de la Chambre Haute du Parlement de la transition le 11 septembre dernier, Paulette MISSAMBO est venue faire au Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA un point de situation sur le fonctionnement de l’institution dont elle a la charge.

Le Président du Sénat a, à cet effet, soumis des propositions nécessaires à la réussite de sa mission, notamment la réhabilitation des locaux, ensuite une meilleure représentativité des partis politiques au sein de l’institution.

Le Président de la Transition qui a pour cheval de bataille la Restauration des
Institutions, a pris acte des sollicitations émises par son hôte et lui a donné des orientations claires en vue de l’amélioration du fonctionnement de ladite
institution.

Lire aussi  Fête du Ramadan 2022: Ali BONGO festoie avec la communauté musulmane
Continuer La Lecture

Politique

Transition au Gabon: l’OIF propose son expertise pour accompagner le retour à l’ordre constitutionnel

Publié

sur

Peu rassurée de la situation politique du Gabon, depuis le coup d’État du 30 août 2023, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise MUSHIKIWABO a annoncé l’arrivée prochaine d’une mission de l’organisation à Libreville. Laquelle viendra échanger avec les nouvelles autorités, touchant du doigt par ailleurs, la réalité post-électorales du pays.

Banner

Se sentant «l’obligation de contribuer au retour à l’ordre constitutionnel» dans le pays, Louise MUSHIKIWABO a proposé l’expertise, l’accompagnement et l’écoute de ses équipes «qui travaillent dans le domaine politique et constitutionnel et sont prêtes à accompagner le pays», a fait savoir Louise MUSHIKIWABO.

La Secrétaire générale qui s’était dite «profondément préoccupée» par la situation du Gabon, n’avait pas manqué d’indiquer que les coups d’État sont contraires aux valeurs de la Francophonie. Par ailleurs, l’initiative des FDS gabonais avait donc violé les engagements pris par les 88 États et gouvernements qui la composent, à travers la Déclaration de Bamako du 3 novembre 2000.

Lire aussi  Route Mimongo-pont-Offoué : OSSOUKA RAPONDA attendue pour achever les travaux
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp


Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.