Se connecter avec nous

Éducation

Gabon /Financement des bourses: 558 milliards de Fcfa décaissés par l’ANBG entre 2012 et 2022

Publié

sur

Vendredi 4 août 2023, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Patrick MOUGUIAMA DAOUDA, a ouvert les activités commémoratives du 10e anniversaire en différé de l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG). Occasion pour le membre du gouvernement de dresser le bilan et les perspectives de ladite structure, qui, créée en 2011, exécute la politique du gouvernement dans la gestion des étudiants boursiers gabonais.

Banner

S’agissant du bilan, l’ANBG peut se vanter d’avoir énormément travailler en une décennie d’existence; nonobstant les difficultés financières parfois rencontrées dans l’accomplissement des missions à elle confiée. En effet, en 10 ans, c’est 291 061 bourses qui ont été octroyées pour environ 150 mille (144 401) bénéficiaires. Dixit Sandra Flore MAMBARI PINZE epse ABESSOLO, ci-devant directrice générale de l’ANBG.

«558 milliards de francs CFA ont été décaissés pour le financement des bourses et accessoires de bourse de 2012 à 2022. Cela dénote du soutien sans précédent des plus hautes autorités de l’État, en tête desquelles le président de la République, Ali Bongo Ondimba, à la formation de la jeunesse gabonaise». Abordant le volet des perspectives, depuis 2021, suite à la refonte de l’ensemble des textes régissant son fonctionnement, l’ANBG a prise de nouvelles dispositions tenant compte des contraintes des personnes vivant avec un handicap, et lancé la plateforme e-bourse afin de faciliter la gestion de multiples demandes de bourses.

Lire aussi  Gabon /Demande de bourse: seuls les établissements publics sont éligibles prévient l'ANBG

L’ANBG se projette une meilleure maîtrise de la dépense de bourse, la dotation de bourse selon les besoins réels du pays, laisser les étudiants choisir librement les établissements publics d’enseignement supérieur au Gabon et/ou établissements privés gabonais sollicités pour les filières non dispensées dans le public. Pour rappel, la prise en charge des étudiants gabonais par l’ANBG se caractérise sous diverses formes: le versement d’une allocation de frais de vie et d’entretien, le règlement des frais de scolarité, le règlement des dépenses de la couverture médicale, le paiement des frais de formation des centres d’entraînement, l’octroi des titres de transport, ainsi que l’allocation d’une indemnité pour les travaux de recherche.

Se réjouissant de ce bilan, Patrick MOUGUIAMA DAOUDA a néanmoins pointé les manquements enregistrés dans l’exécution du nouveau système d’octroi des bourses. «Si j’évoque les contorsions engendrées par le système de bourse actuel, c’est pour que nous changions véritablement de cap après 10 ans d’existence d’une structure remaniée dont l’objectif primordial est certes atteint remarquablement dans la modernisation de sa gestion, mais dans ses principes fondamentaux édités par le Président, Ali BONGO ONDIMBA, il y a une réorganisation qui nous interpelle tous. Le premier de ces principes, c’est notre volonté commune devrait à une plus grande justice sociale pour l’éducation dans notre jeunesse».

Lire aussi  Membre du Commonwealth, les étudiants gabonais bénéficient des bourses du Royaume-Uni

De fait, à l’étranger, le nombre d’étudiants est passé de 3 000 en 2019 et à 4 500 en 2022. Toute situation qui entraîne une dépense budgétaire annuelle étatique de plus de 29 milliards de francs CFA, tandis que pour l’ensemble de 30 000 boursiers locaux, cela représente 32 milliards de francs CFA, dont près de 9 milliards pour 7 000 boursiers dans les établissements privés du Gabon.

MEZ

Éducation

Gabon /28e promotion de l’ENS: 76 enseignants réclament d’être envoyés sur le terrain 

Publié

sur

Depuis plusieurs jours maintenant, les enseignants de la cuvée de juin 2023 se sentent à l’abandon. Leurs dossiers, toujours pas mis en solde, alors que le calendrier de la rentrée 2024-2025 est déjà sur la table du ministère de l’Education nationale et 900 enseignants pour les programmes scientifiques devront bientôt être affecté dans les différents établissements où le déficit de fait connaître.

Banner

Pour les enseignants stagiaires, cela relève d’une grosse aberration, d’autant que s’interroge une jeune compatriote parmi eux, «comment concevoir qu’on recrute 900 personnes alors qu’il ya une promotion formée aux frais de l’état qui dort à la maison? et permis nous il y’a des scientifiques». Plus précisément, 35 enseignants de matières scientifiques, dont 15 en Sciences physiques, 20 enseignants en mathématiques et 4 en Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

En effet, «depuis plus d’un an, aucun des 76 enseignants que compte la 28e promotion (juin 2023) n’a été mis en solde… Aucun! Face au silence des autorités, aux affabulations de certains membres de l’administration, et la précarité dans laquelle nous sommes : nous ne bougerons pas!», ont-ils laissé entendre sur leur page Facebook. Ainsi, c’est armés de leurs couvertures et matelas que les enseignants stagiaires exigent des autorités la restauration de leur dignité. 

Lire aussi  Gabon: secondé par un militaire, Ruffin NDJAMBOU prend la tête de l'ANBG
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /Gestion des bourses d’études: une mission de la DGBFIP en mission à travers le territoire 

Publié

sur

La gestion des bourses d’études, un sujet sensible qui a coûté leurs carrières à quelques-uns des agents de l’Agence nationale des Bourses du Gabon (ANBG). Et pour s’assurer de l’exécution parfaite de la chaîne d’allocations, la Direction générale du Budget et des finances publiques (DGBFIP) a dépêché une mission de contrôle sur l’ensemble du territoire. 

Banner

Celle-c iaura la charge d’éradiquer progressivement les actes de malversations qui minent l’administration en charge de l’attribution des bourses aux apprenants gabonais. Alors que les autorités ont d’ores et déjà pris des dispositions afin que seuls les élèves méritants bénéficient de ladite bourse. 

C’est, espérons-le, unissant leurs efforts avec les contrôleurs budgétaires du ministère de l’Éducation nationale et ceux de l’anbg, que les agents de la BGBFIP devront à terme garantir d’une utilisation responsable des ressources budgétaires, précisé “L’Union”. 

Lire aussi  18 338 étudiants gabonais ont bénéficié de la bourse durant l'année académique 21-22
Continuer La Lecture

Éducation

Gabon /PNPE: des formations en anglais, pour améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi 

Publié

sur

Au fait de ce que la pratique de l’anglais est devenu un critère de sélection pour de nombreux postes, le Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE) veut améliorer la compétitivité des gabonais inscrits dans le fichier national des demandeurs d’emploi. À ce titre, une soixantaine de candidats dont la maîtrise de l’anglais est un critère essentiel à l’obtention d’un emploi, bénéficieront d’une formation gratuite. 

Banner

Celle-ci concerne l’ensemble des antennes régionales, qui bénéficient chacune de 8 places, précise le communiqué du PNPE signé par son Directeur général, Puanne Paulin MOUSSOUNDA. Indiquant pour les chercheurs d’emplois intéressés par ladite formation de déposer leurs CV et lettre de motivation auprès de leurs antennes respectives, «pour analyse». 

La formation sera dispensée par le Georges Washington english center (GWEC) spécialisé dans l’apprentissage et la maîtrise de la langue anglaise. Dispensée en ligne, il est donc impératif pour les candidats retenues d’être équipés d’un ordinateur et d’une connexion Internet. 

Lire aussi  L'ANBG interpelle les retardataires, avant la suppression de leurs bourses
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.