Se connecter avec nous

Société

Moov Africa Gabon Telecom clôture de la formation GT LAB initiée au profit de la Femme Gabonaise

Publié

sur

Tout est bien qui finit bien. Voilà donc qui reprend le bilan de la 6e édition du programme GT LAB, que Moov Africa – Gabon Telecom a initié depuis l’inauguration de la salle numérique du Lycée national Léon Mba en 2017. Lancée cette année à l’occasion de la journée nationale de la femme gabonaise, elle a donné son clap final ce week-end, le 06 mai 2023. Une formation certifiante dont ont pu bénéficier un peu plus de 300 femmes. Entièrement gratuite pour les participantes, elle visait à transmettre à ces dernières, des outils qui leur permettront de faire du numérique un véritable levier d’autonomisation et de croissance.

Banner

Pour cette année, les formations, distillées par Donald SORO, expert en métiers du digital et en community management, étaient axées sur les femmes avec pour objectif spécifique de répondre au besoin du renforcement des capacités des jeunes filles avec ou sans qualification, sans emploi et sans moyen pour s’offrir une formation pouvant les rendre compétitives sur le marché de l’emploi. En filigrane, il s’agissait de favoriser leur insertion sociale et professionnelle et à promouvoir leur inclusion numérique en les familiarisant avec les outils numériques et les logiciels de base. Avec ce programme GT LAB à l’issue duquel 2 300 Gabonais sont formés sur divers thèmes liés aux opportunités du web, Moov Africa- Gabon Telecom entend renforcer son caractère d’acteur majeur dans la digitalisation et en faveur du développement de l’écosystème numérique au Gabon.

À la satisfaction de l’entreprise, qui rappelle par la voie de la responsable de la communication, Léa SEKY OLOUNA que «compte tenu de l’important effort que le gouvernement fait, (…) à l’occasion de la journée internationale de la femme d’abord en mars, puis de la journée de la femme gabonaise en avril, d’offrir ces formations certifiantes gratuites à la population féminine. Aujourd’hui, le numérique offre des opportunités infinies. Donc, nous avons voulu, à travers ces formations, pousser les femmes à l’autonomisation, à l’émancipation, et surtout être des acteurs actives de l’écosystème numérique».

Relevant de nombreux «retours favorables», le formateur assure qu’elles sont satisfaites de cette formation, au cours de laquelle elles ont des choses qui vont leur permettre d’améliorer les performances de leurs structures, et d’autres, d’améliorer leurs compétences en entreprises. Adèle ANDEME MINKO, agent du secteur de la Santé, assure à ce sujet, «j’ai appris une autre façon de gérer(…) Je pourrais apporter un plus à la structure de santé à laquelle j’appartiens, apporter un plus à mon médecin chef et à mes collègues».

Alors que Monica BOULANGA juriste en quête d’emploi, peine à retenir sa joie, alors qu’elle a reçu son attestation de formation en community management. «Cette attestation me permet de me lancer dans une reconversion, m’ouvrir à un autre domaine. Et je tiens par ailleurs à remercier Moov Africa Gabon Telecom pour cette initiative qui aidera bien d’autres femmes comme moi. C’est vraiment une aubaine à saluer».

Moov Africa Gabon Telecom a l’ambition détendre ce type de formation à l’intérieur du pays. «On a bien réalisé que sur Libreville, la demande a été énorme. Sur 100 places, parceque vous avez vu la taille de la salle, on a atteint plus de 1500 demandes. Ce qui est énorme. Et je pense que si la demande est aussi forte à l’intérieur du pays, (…) avec l’accord de la direction générale, nous vérifierons et ferons peut-être quelque chose dans ce sens». Les attestations de formation ont été remises aux participantes avant de procéder à l’habituelle photo de famille pour immortaliser l’événement. Et à l’année prochaine.

MEZ

Continuer La Lecture

Société

Gabon: la « Cité Estuaire » de Bikele Nzong entièrement connectée au réseau électrique 

Publié

sur

Au terme de deux mois de travaux, l’inauguration du transformateur à la «Cité estuaire», des logements sociaux de la Société nationale immobilière (SNI), ce 23 mai 2024, vient matérialiser la volonté des autorités gouvernantes d’améliorer le cadre de vie des gabonais. Résultat de la combinaison des efforts de la SNI, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et du Comité de transition pour la restauration des institutions (CTRI), cet ouvrage, qui a permis l’extension du réseau électrique sur 2800m, va favoriser l’alimentation électrique de l’ensemble des logements que compte la Cité Estuaire. Soit 315 logements dont 10 familles en détresse sociale. 

Banner

À Bikele Nzong, dans le 3e arrondissement de Ntoum, la satisfaction était au rendez-vous ce matin, à l’heure de la mise en service du poste de  transformation 630 KVa. En attente, alors qu’elles n’étaient pas encore connectées au réseau électrique, les 300 familles bénéficiaires de cette réalisation, ne cachent pas leur joie. Maître d’ouvrage de ces travaux, la SNI n’en n’est pas moins fière. 

En effet, rappelle le Directeur général de la SNI, Hermann KAMONOMONO, «nous comptons à peu près 600 familles qui résident sur ce site. Et jusqu’à présent nous n’avions connecté qu’une partie de ces familles. Mais, grâce à l’effort combiné du CTRI, la SEEG et la SNI, nous sommes parvenus aujourd’hui à connecter le reste des familles, près de 300, ce qui est une avancée considérable». 

Souvent sollicité pour héberger les familles en détresse à l’instar des victimes de l’éboulement du pk8 et des familles déguerpies de la décharge de Mindoubé, les les logements sociaux de Bikele Nzong disposent donc désormais de l’ensemble de commodités pour remplir leur mission. Celle d’améliorer le cadre de vie des gabonais, un objectif que partagent les autorités du CTRI, partie prenante de ce projet. 

Pour rappel, les travaux effectués par la SEEG dans cette zone, ont porté sur la réalisation des extensions du réseau électrique sur 2 800 mètres, la pose des compteurs et la construction d’un transformateur d’énergie électrique d’une capacité de 630 KVa. Le coût de cet investissement s’élève à 271 114 292 Fcfa.

Continuer La Lecture

Société

Gabon /Setrag: +de 3 milliards de Fcfa investis au profit des communautés chemin de fer.

Publié

sur

Durant ces trois dernières années, la société d’exploitation du Transgabonais n’a cessé de mener des actions en faveur des populations des localités traversées par la ligne de chemin de fer qu’elle exploite.

Banner

A ce jour, c’est plus de 3 milliards de nos francs qui ont été investis dans les actions diverses et variées comme nous allons  le détailler dans le développement qui suit.

Si les années 2021 et 2022, des actes en faveur du social ont pris une courbe ascendante,le pic des investissements cumulés est atteint en 2023. Avec les dépenses s’élevant à plus  de 1,2 milliard qui ont contribué positivement aux actions de développement identifiées par les autorités, la Setrag a mis la main à la poche avec générosité. Il s’agit de la construction d’un centre de santé à Booué dont la mise en service est imminente. Ce joyau social comprend une unité médicale générale  et de gynécologie, une maternité, un laboratoire, un bloc opératoire et deux bâtiments pour le logement du personnel. Sa capacité d’accueil est de 22 patients.

Dans le domaine de l’éducation, la setrag a rénové les établissements scolaires et des logements des directeurs d’établissements à  Owendo, Ndjolé, Booue et Lastourville, offrant ainsi un cadre propice au bon apprentissage des élèves desdits établissements. Cette passion bienfaitrice s’est poursuivie par le début du projet d’électrisation des villages situés le long de la ligne de chemin de fer. A cet effet, un premier essai à vu le jour dans les localités de Mbel et Mouyabi.

Les communautés de la province du Haut Ogooue quant à elles, bénéficient de deux forages d’adduction d’eau potable   de qualité et de quantité suffisante,  et celle  d’ Andeme, la construction d’ un marché pour mieux réguler l’activité des commerçantes et offrir aux riverains un cadre d’approvisionnement efficient.

La sécurité des emprises ferroviaires et des populations résidentes sont un souci permanent des dirigeants de la Setrag. C’est pour prévenir certaines dérives, que diverses campagnes de sensibilisation  sont menées par l’entreprise qui consacre sans  ménager les moyens, des hommes pour mieux expliquer les comportements à adopter en milieu ferroviaire et éviter des accidents. La plus régulière de campagnes est celle annuelle de sécurisation de la voie ferrée. Elle est menée auprès des élèves  des établissements scolaires situés à proximité des passages à niveau et dans les villages proches de la voie ferrée contre des risques ferroviaires. Des campagnes onéreuses et prenantes.

La question de l’environnement demeure également au centre de son engagement sociétal. Deux wagons reconditionnés dotés des équipements de collecte sont chargés de transporter les déchets des communautés voisines situées le long de la voie ferrée jusqu’au centre de traitement situé à Libreville.

Ce égrenage d’actes menés au ps de course dans un environnement économique pas toujours favorable  font de la Setrag une entreprise citoyenne et engagée. Sa feuille de route RSE procède de celle d’Eramet intitulée « Act for mining » qui détaille ses ambitions concrètes au service de la préservation de l’environnement, du développement économique local et de la réduction de l’empreinte environnementale de sa chaine de valeurs. Elle se distingue par une approche inclusive des parties prenantes, par les consultations publiques menées dans cinq provinces traversées par le chemin de fer favorisant un dialogue constant d’échanges pour préserver la bonne cohabitation  des activités et les relations harmonieuses avec les communautés locales.

Continuer La Lecture

Société

Gabon /Fermeture des services Airtel money: Faux et archi faux 

Publié

sur

C’est par un communiqué ce 14 mai 2024 que la direction du service de mobile money, Airtel money, a tenu à faire taire les rumeurs de cessation des activités de ladite plateforme. Des rumeurs, fausses, stipulent de l’arrêt de ses activités d’ici au 16 mai et invitent les utilisateurs à faire preuve d’anticipation en vidant leurs comptes mobile money. Assurant de la disponibilité de ses services, Airtel money invite ses clients à la plus grande vigilance. Ci-dessous ledit communiqué dans son intégralité. 

Banner

«Chers clients,

Depuis quelques jours des textes et messages vocaux circulant sur les réseaux sociaux font état d’une cessation des activités d’Airtel Money et invitent les clients à retirer leur fonds. Airtel money dément formellement avoir été en procès ou avoir perdu un procès contre une quelconque entité. Airtel Money invite ses clients à la vigilance et réaffirme que ses services ne feront l’objet d’aucune suspension le 16 Mai . 

La Sécurité, la Fiabilité ainsi que la Disponibilité de vos transactions demeurent notre cheval de bataille. 

Airtel money vous remercie pour votre fidélité à ses services et réitère son engagement à mieux vous servir.

La Direction»

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.