Se connecter avec nous
Banner

Sport

CAN U17 /Cameroun: Samuel ETO’O exclut 21 joueurs de la sélection pour tricherie sur l’âge

Publié

sur

La sélection U17 camerounaise éclaboussée par un scandale. En effet, sur les 30 joueurs convoqués par le sélectionneur dans le cadre de la phase éliminatoire de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de cette catégorie en Egypte, 21 ont été écartés pour non-respect de la limite d’âge. C’est ce que vient de révéler la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) via un communiqué officiel par elle publié : « La Fédération camerounaise de football informe l’opinion publique que dans le cadre des préparatifs du tournoi UNIFFAC Limbe 2023, qualificatif au prochain championnat d’Afrique des nations des U17, 21 joueurs sur les 30 actuellement en stage ont été recalés à l’issue des tests de l’IRM. Ils ont aussitôt été sortis du groupe. Des mesures ont immédiatement été prises pour leur remplacement numérique ». Et de poursuivre : « Cette action est la résultante des instructions rigoureuses données par le Président de La Fecafoot agissant sous mandat du COMEX, aux fins de mettre un terme aux tripatouillages sur les états civils qui ont, par le passé, terni l’image de l’instance faîtière du football camerounais. La FECAFOOT exhorte tous les acteurs, en particulier les éducateurs, à veiller au respect des âges par catégorie ». Tout le mérite revient à Samuel ETO’O, président de la Fecafoot, manifestement déterminé à éradiquer la fraude sur l’âge des footballeurs; du moins dans son pays. Pour autant, le Cameroun n’est pas le seul pays éclaboussé par ce fléau. Bien d’autres d’autres pays ont vu leur image écorné par des affaires de tricherie sur l’âge des joueurs. Cas par exemple de la Gambie, suspendue de toute compétition officielle deux années par la Confédération africaine de football (CAF) en 2014 pour avoir falsifié les identités de cinq de ses internationaux de moins de 20 ans. Et l’on se souviendra qu’en 2020, l’international Sénégalais Guirane N’DAW passé par Sochaux, Nantes, Saint-Etienne, Metz ou encore Lens, avait avoué en 2020 avoir menti sur son âge pour faire carrière en Europe. Depuis 2018, la CAF s’est lancé dans une guerre ouverte contre la tricherie sur l’âge des joueurs.

MEZ

Continuer La Lecture

Football

Gabon /Décès d’EDOU NGUEMA: le père du footballeur reçoit 10 millions de Fcfa de l’État

Publié

sur

Le ministre des Sports s’est déporté, ce 30 janvier dernier, au quartier Nzeng-Ayong fromager dans le 6e arrondissement de Libreville, au chevet de la famille du jeune footballeur amateur Dhessy EDOU NGUEMA, décédé lors du match opposant son équipe Missimba FC de Koula-Moutou (Ogooué-Lolo) à Aigles de Bélinga (Ogooué-Ivindo). Franck NGUEMA qu’accompagnaient pour la circonstance plusieurs de ses proches collaborateurs, a, sur instruction du Chef de l’État Ali BONGO et du premier ministre Alain-Claude BILLIE-BY-NZE, remis au chef de famille, une enveloppe de 10 millions de francs CFA. Laquelle somme devrait lui permettre de couvrir l’ensemble des frais liés aux obsèques. Le ministre des Sports en a profité pour exprimer toute la désolation du Président de la République et du gouvernement. «Tout cela est dramatique, tragique de voir un homme si jeune partir alors qu’il était en train de pratiquer sa passion, le Football. (…) Tout cela ne peut pas laisser insensible le chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA qui, lui-même, est père de famille. Il a instruit le gouvernement, le Premier ministre Alain-Claude BILLIE-BY-NZE de porter un accompagnement à la famille comme on a l’habitude de le faire pour d’autres athlètes, sportifs qui ont connu une fin tragique». Certes, reconnaît Franck NGUEMA, «cette enveloppe ne suffira pas pour tout, ni même pour remplacer Djessy. Mais, le gouvernement tenait à vous soutenir dans cette difficile épreuve». La famille de Djessy EDOU NGUEMA continue de s’interroger sur le niveau d’implication et de responsabilité des organisateurs de la compétition. Le 17 janvier dernier, le ministère des Sport a tenu une réunion d’évaluation avec la Fédération gabonaise de Football (FECAFOOT), représentée par sa 2e vice-présidente Ida Clémence OSSEY, et une délégation. Le rapport complet de la FECAFOOT est vivement attendu par la tutelle.

MEZ

Continuer La Lecture

Sport

Alexis LAMEK promet aux sportifs gabonais une “préparation en France” pour les JO à venir

Publié

sur

Le 27 janvier 2023, l’ambassadeur de France au Gabon, Alexis LAMEK, a fait part de son engagement à accompagner les sportifs gabonais qualifiés pour les Jeux olympiques (JO) Paris 2024. C’était dans le cadre d’une retrouvaille organisée à la résidence de France, à laquelle étaient notamment conviés les organisateurs de la Tropicale Amissa BONGO et le ministre des Sports, Franck NGUEMA. Saluant la réussite organisationnelle de la course cycliste gabonaise, Alexis LAMEK, qui a reçu le label des JO Paris 2024, a annoncé, «nous allons entreprendre un certain nombre d’actions allant dans le sens de la réussite de ce grand événement mondial. À cet effet, nous allons accompagner les sportifs gabonais qualifiés pour les JO. Ils iront en France dans l’espoir, comme en 2012, de rapporter au pays une nouvelle médaille olympique». L’annonce de l’ambassadeur de France a réjouit la délégation gabonaise dont le coordonnateur général de la Tropicale Amissa BONGO, Benjamin BURLOT, qui a adressé à l’autorité diplomatique ses remerciements car, «c’est lui qui a réuni les entreprises françaises installées au Gabon pour leur dire de soutenir et d’accompagner la Tropicale jusqu’au bout».

MEZ

Continuer La Lecture

Sport

Gabon: l’Oprag sacrée championne de la Supra business ligue de Basket

Publié

sur

L’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) est championne de l’Edition 2023 de la Supra business ligue de Basket. L’équipe emmenée par Fabrice NOLLET a été sacrée en s’imposant, samedi 28 janvier 2023, en finale face à Assala de Port Gentil, sur le score de 85 à 71. « J’ai pas envie de beaucoup parler hein. les gars ont vécu ça, bien même« , s’est réjoui sur un air moqueur l’ancien international gabonais de Basket sur sa page Facebook. Tout en saluant le management du directeur général de l’OPRAG, «chapeau au DG Godwin ALINI, dont le management porte notre boîte toujours plus haut, dans plusieurs domaines». Fier du nouveau succès engrangé par ses poulains, l’OPRAG n’a pu s’empêcher de vanter ses mérites «n’est pas autorité qui veut mais qui peut. L’équipe de basketball de l’OPRAG l’a prouvé hier en remportant le titre de CHAMPION de la SUPRA BUSINESS LIGUE face à l’équipe Assala Gabon sur un score final de 85-71».

MEZ

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner

Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.