Se connecter avec nous
Banner

Politique

Sayid ABELOKO: de l’ambassade du Gabon au Togo à son administration d’origine

Publié

sur

Le 28 novembre 2022 s’est tenu au Palais Rénovation, un Conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA. Au cours de cette importante réunion, il fut adopté certaines mesures parmi lesquelles la fin de missions diplomatiques à l’Etranger. Parmi eux, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon au Togo, Sayid ABELOKO, a été remis à la disposition de son administration d’origine.

Banner

L’ancien diplomate quitte son poste après avoir pris la décision de fermer l’ambassade du Gabon au Togo, comme précisé dans une note d’information référencée n°00048/AGTBG/22 du 16 novembre 2022, pour des travaux de réfection. Toutefois, selon certaines indiscrétions, le choix de fermer les locaux de la représentation diplomatique gabonaise au pays de Faure GNASSINGBE EYADEMA serait lié aux difficultés qu’éprouverait l’ambassade à s’acquitter d’une facture d’électricité d’un montant d’un million trois cent vingt quatre mille sept cent cinquante francs CFA (1.324.750 FCFA) auprès de la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET).

«Nous vous prions par conséquent de bien vouloir prendre les dispositions nécessaires pour nous régler ces impayés avant le 05 novembre 2022. Passé ce délai, faute de règlement de ces créances, nous nous verrons dans la pénible obligation de suspendre la fourniture de l’énergie électrique sur les sites (chancellerie et domicile) », aurait déclaré, dans un courrier, la Directrice centrale commerciale et communication de la CEET, Edwige DORSO, selon des propos recueillis par nos confrères de “Gabon Media Time”.

Si ces allégations sont avérées, l’ambassade du Gabon au Togo n’est pas la seule représentation diplomatique de notre pays à l’Etranger à se retrouver dans une telle situation. L’on se rappelle de cette coupure d’eau à l’ambassade du Gabon à Malabo, en Guinée Equatoriale, en 2020 ; ou, encore, de cette coupure d’électricité à l’ambassade du Gabon en Afrique du Sud en 2019. Avant d’intégrer la diplomatie, Sayid ABELOKO était le Directeur Général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG). Qu’il retrouve ses marques auprès de ses anciens collaborateurs c’est là tout le mal que l’on puisse lui souhaiter.

Continuer La Lecture

Politique

NDONG SIMA lance un “appel à contributions” pour entamer le redressement du Gabon

Publié

sur

C‘est l’une des annonces phares faites lors du premier rendez-vous du Premier ministre, Raymond NDONG SIMA, avec la presse, ce 27 septembre 2023. Le chef du gouvernement, qui s’est étendu sur la feuille de route qui lui a été fixée par le Président de Transition, Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA, entend bien donner aux gabonais le privilège de contribuer à l’amélioration de leur cadre vie.

Banner

Un appel à contributions sera initié à cet effet, pour recenser les priorités des populations du Grand Libreville et de l’intérieur du pays. «Aujourd’hui, tout le monde a quelque chose à dire: les hommes, les femmes, les vieux, les jeunes, les gens dans les cités, dans les villes, dans les villages. Tout le monde a une opinion et c’est normal».

Et c’est pour cela que dès la semaine prochaine, et ce jusqu’au terme du mois de novembre à venir, les citoyens qui le souhaitent, se prononceront sur «le diagnostic que chacun se fait de la situation et les moyens de corriger les différents dysfonctionnements. (…) Quelle est votre appréciation ? Que critiquez-vous ? Ou alors qu’est-ce que vous acceptez ? Ensuite, quelles sont vos propositions de solutions ?».

Une démarche à travers laquelle le Premier ministre entend laisser les gabonais prendre une part active à la reconstruction de la démocratie. D’autant qu’au terme de ces contributions, un inventaire des problématiques relevées sera établi en décembre. 

Continuer La Lecture

Politique

MAGANGA MOUSSAVOU et ASSELE soutiennent à leur tour le CTRI 

Publié

sur

C‘est une journée chargée en audiences et rencontre qu’a connu le Président de la Transition, le Général de brigade Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA. Le chef de l’État qui reçoit chaque jour des personnalités nationales et internationales de tous bords s’est entretenu avec les responsables politiques des partis du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface ASSELE et du parti social-démocrate, Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU.

Banner

Tous deux, venus témoigner de leur soutien, de même que celui de leurs adhérents, au Comité de transition pour la restauration des institutions (CTRI), ont évoqué avec le président de la Transition, les objectifs visés par la charte de la Transition mise en place, le 30 août dernier.

Comme cela est le cas pour la majorité des acteurs politiques nationaux, Jean Boniface ASSELE et Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU ont dit leur disponibilité à accompagner le CTRI à la restauration des institutions gabonaises. 

Continuer La Lecture

Politique

Gabon: Paulette MISSAMBO veut réhabiliter les locaux du palais du Sénat

Publié

sur

Le Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA, Président de la Transition, Chef de l’Etat a reçu ce jour en audience Paulette MISSAMBO, Président du Sénat.

Banner

Portée à la tête de la Chambre Haute du Parlement de la transition le 11 septembre dernier, Paulette MISSAMBO est venue faire au Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA un point de situation sur le fonctionnement de l’institution dont elle a la charge.

Le Président du Sénat a, à cet effet, soumis des propositions nécessaires à la réussite de sa mission, notamment la réhabilitation des locaux, ensuite une meilleure représentativité des partis politiques au sein de l’institution.

Le Président de la Transition qui a pour cheval de bataille la Restauration des
Institutions, a pris acte des sollicitations émises par son hôte et lui a donné des orientations claires en vue de l’amélioration du fonctionnement de ladite
institution.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp


Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.