Se connecter avec nous

Environnement

Sobraga Port-Gentil s’engage pour l’environnement

Publié

sur


A l’occasion d’un grand nettoyage des plages organisé samedi 25 novembre dernier, Sobraga Port-Gentil a doté son partenaire environnement, l’association AGEN, d’un buggy équipé pour soutenir l’entretien et le nettoyage du littoral.

Banner

L’engagement de Sobraga en faveur de l’environnement et de la promotion d’une économie circulaire à partir des déchets plastiques s’étend également au niveau national, notamment dans la capitale économique Port-Gentil, où l’entreprise soutient activement les acteurs locaux et s’engage avec eux sur le terrain.

Samedi 25 novembre dernier, une cinquantaine d’employés volontaires ainsi que des membres de notre partenaire Avenir Gabon Environnement (AGEN) se sont rassemblés au Cap Lopez pour une opération Plages Propres, à laquelle a également participé une brigade de la Direction Générale de l’Environnement et de la Protection de la Nature (DGEPN) et des membres de l’association Cheval Blanc.

Le grand nettoyage de la magnifique plage de Cap Lopez a également été l’occasion pour Sobraga de marquer son soutien à son partenaire AGEN, à qui a été officiellement remis un buggy équipé d’une remorque pour le nettoyage des plages et la collecte des déchets. Un nouveau moyen roulant qui doit permettre à AGEN d’augmenter l’efficacité de ses opérations sur le terrain au profit de l’environnement.

AGEN a pour mission de collecter, trier et traiter tous les déchets polluants, puis de les transporter jusqu’à Libreville pour y être recyclés, notamment les bouteilles plastiques. Depuis dix ans, elle collabore avec Sobraga dans la lutte pour le recyclage des déchets plastiques et la sensibilisation à l’environnement.

«Nous avons la chance d’avoir un partenaire comme Sobraga, qui nous accompagne depuis le début de nos opérations et nous offre cette année un buggy pour accéder aux endroits difficiles et ramasser un maximum de plastique dans les endroits inaccessibles», a expliqué Jean Christophe LESBORDES CHARBONNIER, responsable AGEN.

Lire aussi  191millions de FCFA volés à Gabriel NTCHANGO: comment les 4 cambrioleurs s'y sont pris ?

«Plus tard, avec l’aide de Sobraga, nous irons dans les écoles pour inculquer aux jeunes l’amour de la collecte et du classement du plastique», a-t-il ajouté. Une belle opération qui a marqué le début d’une tournée dans différents sites de Sobraga dans le pays visant à développer et promouvoir l’économie circulaire pour recycler le plastique et préserver notre écosystème.

Environnement

Développement durable: l’ Aéroport de Libreville engagé dans la réduction des déchets

Publié

sur

Conscient du risque que peut générer la présence ainsi que la production de déchets sur la zone aéroportuaire, les responsables de l’Aéroport De Libreville (ADL) ont édifié le public sur l’approche mise en œuvre pour y faire face. 

Banner

Ce 24 novembre, l’Aéroport De Libreville a lancé « Les journées réduction des déchets ». Il s’agissait d’un atelier de sensibilisation pour présenter l’étendue des risques que peuvent générer la prolifération des déchets au sein de l’espace aéroportuaire et les solutions à apporter pour y remédier.

Ces opérations ont été pilotées par M. Fakher ABDELKEFI, Responsable de la Supervision et Mme Pierra ASSENGONE épse OWONO ASSA, Responsable Environnement Social et Gouvernance. Avant d’entrer dans le vif du sujet, le décor a été planté par la lecture du mot de circonstance du Directeur Général d’ADL, M. Igor SIMARD. Lequel mot résonnait comme une invitation à l’endroit de ses collaborateurs sur la responsabilité collective envers l’environnement. Selon M. SIMARD « En tant qu’entreprise, nous avons le devoir de repenser nos pratiques afin de minimiser notre impact sur la planète », a-t-il indiqué. 

Occasion pour lui également de réitérer que la réduction de l’empreinte environnementale passe par des actions tangibles au sein de l’entreprise. « Ensemble nous pouvons être des acteurs du changement. Engageons-nous à travailler de concert pour mettre en place des actions concrètes de réductions des déchets au sein de l’aéroport. C’est notre responsabilité envers les générations futures et notre contribution à la préservation de notre planète », a déclaré le Directeur Général d’ADL. 

Lire aussi  Port-Gentil: 30 ans de prison pour viol sur la fille mineure de sa concubine

Le cap étant fixé, il a annoncé que la journée du 1er décembre 2023 marquera le lancement des activités du projet « Zéro déchet dans la mangrove ». De manière concrète, il s’agira du nettoyage des mangroves qui se trouvent autour de l’Aéroport De Libreville, en collaboration avec l’ONG, LA LIANE.

Un impact dangereux sur l’aéroport 

Dans son exposé, Mme Pierra ASSENGONE épse OWONO ASSA, Responsable Environnement Social et Gouvernance est revenue sur la nature et la provenance ainsi que l’impact que causent les déchets qui jonchent la zone aéroportuaire. De manière générale, « ces déchets proviennent des activités humaines, ils peuvent avoir un impact négatif sur l’aéroport, notamment en termes de sécurité, de santé et d’environnement. Ils peuvent également contaminer les sols, les cours d’eau et les écosystèmes environnants s’ils ne sont pas correctement gérés », a-t-elle indiqué.

Au cours de cet exposé, elle n’a pas manqué de relever que « La multiplication des décharges sauvages et la mauvaise gestion des déchets peuvent entraîner des émissions de méthane ou de CO2 qui contribuent au changement climatique. Le risque est également sanitaire. Les déchets non gérés adéquatement peuvent créer des risques de contamination et de propagation de maladies, surtout s’ils attirent des vecteurs de maladies tels que les rats, les moustiques, etc. ».

Lire aussi  Port-Gentil: un navire gabonais manque de peu un naufrage aux portes de la ville

D’un point de vue opérationnel, a poursuivi la Responsable Environnement Social et Gouvernance, « ces déchets peuvent aussi provoquer des obstructions des voies de circulation, les zones d’embarquement et de débarquement et affecter les opérations aéroportuaires. Ces déversements illégaux induisent un risque aviaire car les ordures attirent les oiseaux, dangereux pour le décollage comme pour l’atterrissage des avions ». 

Un objectif commun 

Selon l’Aéroport De Libreville, la réduction des déchets constitue un objectif commun, une affaire de tous. En vue de réduire l’impact de ces décharges sur l’aéroport, l’autorité aéroportuaire préconise la mise en place d’un dispositif spécial composé des mesures de prévention, de contrôle et de réhabilitation des sites impactés. Il s’agira ainsi, d’une politique consistant à améliorer la gestion desdits déchets, en incitant les remontées d’informations.

Continuer La Lecture

Environnement

Arise IIP récompensée du Responsible Business Awards par Reuters

Publié

sur

La Quinzième (15) cérémonie de remise du prix Responsible Business Awards par Reuters à l’occasion de récompenser les entreprises les plus engagés dans le domaine de la protection de l’environnement et de bonne gouvernance.

Banner

Cette distinction obtenu à juste titre par Arise integrated industrial Platforms dans la catégorie SDG pioneer-sustainable Développement Goals Poineer vient une fois de plus témoigner son engagement dans ses objectifs en matière de développement durable.

Outre ce sésame, l’entreprise ARISE IIP a également eu l’honneur d’être finaliste dans la catégorie circular transition, qui quant à lui récompense, dans le domaine de l’économie circulaire. Cette nomination salue particulièrement les réalisations de l’usine de panneaux de particules de bois situé dans la zone d’investissement spéciale de NKOK, qui été utilisé comme étude de cas depuis sa mise en service en 2023.

Il s’agit statiquement de :

  • Production de prés de 180 000 panneaux de particules de bois d’ici la fin d’année 2023.
  • d’augmentation d’utilisation de grumes à près de 90% contre 44% à l’échelle national.
  • Capacité à éviter la combustion de prés de 350 tonnes de déchets de bois par jour.
  • Réduction moyenne de 32 000 tonnes de CO2 émises annuellement.

Une réussite collective rendue possible grâce au partenariat avec l’Etat Gabonais à travers la Caisse de Dépôt et de Consignation. Aussi, il est important de souligner, que plus 700 candidatures provenant de plusieurs entreprises de renommée mondiale, parmi lesquelles des acteurs majeurs tels que : UPS ; The Coca Cola Compagnie ; Play Pal ; EY ect en provenance de plus de 50 pays, tous sélectionner par un panel de 25 juges indépendants.

Lire aussi  191millions de FCFA volés à Gabriel NTCHANGO: comment les 4 cambrioleurs s'y sont pris ?

Voila bien une distinction qui contribue à promouvoir la renommée internationale du Gabon.

Continuer La Lecture

Environnement

Sommet des 3 Bassins: à Brazzaville, OLIGUI NGUEMA invite ses pairs à se réveiller “du sommeil des égoïsmes”

Publié

sur

A l’invitation de Son Excellence Denis SASSOU NGUESSO, Président de la
République du Congo, le Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA, Président de la Transition, a pris part aux côtés de ses pairs, au Sommet des trois Bassins qui se tient à Brazzaville du 26 au 28 octobre 2023. Placée sous le thème «la préservation de la biodiversité et des forêts tropicales est cruciale face au changement climatique», cette rencontre de haut niveau a réuni plus d’une quinzaine de dirigeants des pays des bassins de l’Amazonie, du Congo et de la région Bornéo-Mékong-Asie du Sud-Est. Prenaient également part à cet événement d’envergure des experts internationaux, des scientifiques ainsi que des bailleurs de fonds.

Banner

Annoncé par le Président Denis SASSOU NGUESSO, par ailleurs Président de la
Commission Climat du Bassin du Congo, lors de la 27ème conférence des Nations Unies sur le Climat (COP27) qui s’est tenue à Charm El-Cheikh en Egypte en novembre 2022, le sommet pour la préservation et la restauration des trois poumons verts de la planète a été l’occasion de débattre de la
gouvernance régionale et mondiale, des plans d’investissements intégrés, des mécanismes financiers, du marché du carbone et de la coopération scientifique ayant pour objectif la mise en œuvre de la première coalition mondiale pour la restauration de 350 millions d’hectares d’écosystèmes terrestres et aquatiques.

Lire aussi  Port-Gentil: trompé par sa compagne, il s’immole avec son fils de 3 ans

Cette rencontre a été marquée par plusieurs temps forts, notamment les
allocutions de Faki MAHAMAT et de Louise MUSHIKIWABO, respectivement Président de la Commission de l’Union Africaine et Secrétaire générale de la Francophonie. Ces assises ont permis aux participants de promouvoir la coopération scientifique et technique, de renforcer les capacités et accroitre l’influence des forums multilatéraux en faveur de la préservation de l’environnement. Le sommet des trois bassins des écosystèmes et biodiversité et forêts tropicales a donc mis l’accent sur des solutions novatrices de croissance
verte et de financement climatique pour l’Afrique et le monde. Aussi, les conclusions de cette rencontre de haut niveau contribueront aux positions communes africaines pour la COP 28 qui se tiendra en décembre prochain à Dubaï.

Notons que, l’Amazonie, le Bassin du Congo et l’Asie du Sud-Est représentent 80% des forêts tropicales à travers le monde et regroupent le tiers de la biodiversité terrestre. La surface forestière du Bassin du Congo est quant à elle, la deuxième mondiale après l’Amazonie. Elle couvre 6% de la surface forestière mondiale et s’étend sur six pays que sont le Gabon, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Cameroun, la République centrafricaine et la Guinée équatoriale. Au-delà de son appartenance au Bassin du Congo, le Gabon est un leader mondial de premier plan en matière de préservation de l’environnement, l’un des pays les plus carbone positif au monde avec 88% de surfaces couvertes de forêt.

Lire aussi  191millions de FCFA volés à Gabriel NTCHANGO: comment les 4 cambrioleurs s'y sont pris ?

Notre pays a d’ailleurs été le premier pays africain à présenter en 2015 aux Nations Unies son Plan National Climat. En 2021 il devient le premier pays à recevoir des paiements basés sur les résultats pour la
réduction des émissions forestières. En outre, le Gabon a abrité en mars dernier la 6ème édition du One Planet Summit dont les débats avaient été concentrés sur les efforts à mener dans la recherche des solutions pour la préservation des trois Bassins, qui a conduit à l’élaboration de la ‘’Feuille de route de Libreville’’.

À travers cette première participation à un sommet d’envergure en sa qualité
de Chef d’Etat, le Président de la Transition le Général Brice Clotaire OLIGUI
NGUEMA a tenu à réaffirmer l’engagement du Gabon auprès des institutions
internationales et sous régionales sur les questions environnementales tout en réitérant la volonté des autorités de poursuivre les actions menées dans ce domaine au profit des populations autochtones, notamment la préservation du patrimoine naturel.

Aussi, dans son mot de circonstance, le Président de la Transition a exhorté ses pairs à concrétiser la mise en œuvre de la déclaration des dirigeants de Glasgow sur les forêts et l’utilisation des sols et à l’exploiter dans le cadre de la prochaine COP 28 de Dubaï. Le Chef de l’Etat a insisté sur la nécessité de conjuguer les efforts de tous afin de passer à la concrétisation des promesses pour la survie de la planète
entière. «Si seul on peut aller vite, c’est ensemble que l’on peut assurément aller
plus loin. Nous survivrons ensemble ou nous périrons tous. Réveillons nous du
sommeil des égoïsmes», a- t- il déclaré.

Lire aussi  Gabon /Open de golf Beaufort Lager : Sobraga donne le coup d'envoi de la 9e édition

À l’issue de ces grandes assises, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont procédé au planting symbolique d’arbres sur le site de l’Université Denis Sassou N2015 aux Nations Unies son Plan National Climat.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.