Se connecter avec nous
Banner

Société

Libreville / Boulevard Triomphal: 5 mois après la livraison le 1er nid-de-poule déjà visible

Publié

sur

Estimés entre 7 et 8 milliards de Fcfa, et devant être livrés en 6 mois, les travaux de réfection du Boulevard triomphal de Libreville semblent avoir été bâclés. En effet, au niveau du Conseil national de la Démocratie (CND) au boulevard triomphal, le premier nid-de-poule a fait son apparition. Sachant que les travaux de réfection de cette voie ont été livrés à la veille du 17 août 2022, soit 18 mois au lieu de 9, et seulement cinq mois plus tard, cette même artère se dégrade déjà, l’on s’interroge sur la qualité du travail exécuté. Le doigt accusateur sur Colas, société adjudicataire du marché pourtant réputée spécialisée dans le BTP. Pour justifier les travaux de réfection du boulevard triomphal de Libreville, le ministre des Travaux publics de l’époque, Justin NDOUNDANGOYE, déclarait: «cette voie aujourd’hui totalise 42 ans d’existence. Or la durée de vie d’une voie oscille entre 20 et 30 ans». Le linéaire à réhabiliter s’étendait du rond-point de la Démocratie à l’ancien site du ministère des Affaires étrangères. Soit un peu plus de 3 km. La première phase était axée sur le curage de tous les ouvrages existants : (caniveaux, buses etc.); afin de permettre l’assainissement des ouvrages bouchés, situation à l’origine des inondations dans cette zone. La seconde étape consistait à changer la structure de la route existante et tous les ouvrages hydrauliques dont la vétusté causait des affaissements sur la voie comme dans la zone du Sénat fortement dégradée. La troisième étape concernait la réfection des trottoirs, principalement du terre-plein central dont le niveau des bordures devait être rehaussé pour y éviter le passage des voitures qui causent des accidents. Et enfin, le système d’éclairage, aussi défaillant que le reste de la structure, devait également être corrigé. Au regard de la situation de dégradation progressive de cette voie, avec apparition des nids de poules, l’on est tenté de parler de saupoudrage en lieu et place de véritables travaux. Aucun suivi d’un bureau de contrôle. Un vrai scandale. L’argent décaissé ne semble pas avoir servi pour ce que de droit.

Banner

MEZ

Lire aussi  Gabon: interminable, la 2e phase des travaux de réhabilitation de la voie perturbe la circulation sur le Boulevard triomphal

Société

Judes RAPOTCHOMBO met la mairie de Libreville au pas (militaire)

Publié

sur

Au cours d’une réunion de prise de contact avec les cadres et responsables de l’administration de la commune de Libreville, le Général de brigade Judes Ibrahim RAPOTCHOMBO, délégué spécial chargé de la gestion de la commune de Libreville, a donné le ton des attitudes et habitudes qui doivent rythmer leur collaboration le temps de la transition. Son discours franc n’était pas pour égayer les agents qui ont bien compris que le changement du Gabon passe aussi et d’abord par le changement de [leurs] mentalités.

Banner

Pragmatisme et rapidité, le Président de Transition a placé ces atouts au-dessus de tout, pour mener de manière efficace cette période. Et Judes RAPOTCHOMBO se les approprie aisément, pour espérer rétablir le code de “réussite professionnelle” qui permettra de faire fonctionner correctement l’institution et d’atteindre les objectifs fixés. 

Ainsi a-t-il dit à l’endroit des retardataires, nonchalants et réfractaires au changement «je n’ai pas la main qui tremble», pour les mettre à la porte. «Celui qui va se mettre en marge du mouvement global. Celui qui va continuer de faire comme avant, se sera mis lui-même à la porte». Des propos qui ont été accueillis dans le plus grand silence, tant ils mettent le doigt sur un ensemble de dysfonctionnements décriés par les usagers. 

Lire aussi  Gabon: interminable, la 2e phase des travaux de réhabilitation de la voie perturbe la circulation sur le Boulevard triomphal

A-t-il poursuivi, imprimant les nouvelles règles de la mairie de Libreville, «je veux bien que les gens arrivent à 8h30», en raison de la rentrée scolaire. Par contre, «si vous venez à 11 heures, restez chez vous ! Si vous venez à 10 heures de grâce, restez chez vous ! Qu’est-ce que vous viendrez faire à 10h?». Rappelant chacun à sa responsabilité, quant au choix d’arriver à son poste en retard ou de rester chez soi, car pour ceux-là il n’hésitera pas à appliquer la sanction qui convient. 

Continuer La Lecture

Société

Gabon: Jonathan IGNOUMBA au fait des réalités des agents de son département

Publié

sur

Les trois dernières journées ont été particulièrement chargées pour le ministre de l’Agriculture, l’élevage et la pêche, Jonathan IGNOUMBA. De département en département, il a sillonné les directions générales et agences sous tutelle de l’État, pour toucher du doigt les réalités des collaborateurs. Et s’assurer ainsi de leurs conditions d’exercice.

Banner

«Nous devons aller vite. Le président l’a dit, que pays est en difficulté. Effectivement, il y a des problèmes dans l’administration surtout. Et nous devons nous atteler à régler ces problèmes», a rappelé le membre du gouvernement qui entend mener à bien les missions prioritaires du CTRI, au sein des départements placés sous sa tutelle.

Tout porte à croire que le chantier de l’amélioration des conditions de travail des agents du ministère de l’Agriculture, l’élevage et de la pêche est désormais ouvert. Et Jonathan IGNOUMBA l’a bien dit, «il faut aller vite».

Lire aussi  Gabon: interminable, la 2e phase des travaux de réhabilitation de la voie perturbe la circulation sur le Boulevard triomphal
Continuer La Lecture

Société

Gabon /Voie de contournement ADL: la livraison reportée en janvier 2024

Publié

sur

La voie de contournement de l’aéroport international Léon MBA de Libreville sera finalement livrée en janvier 2024. L’annonce officielle a été faite par la société adjudicataire Afcons dans un communiqué de presse.

Banner

Reliant les points Alibandeng – Okala, cette voie permettra de juguler les flux des embouteillages dans cette zone. Et de rendre un peu plus fluide la circulation entre les communes de Libreville et Akanda (Grand-Libreville).

La voie de contournement de l’aéroport international Léon MBA de Libreville est construite par endroits en 2×3 voies et 3×2 voies sur un linéaire d’environ 4,5 km. Initialement, le chantier devait être livrée en juin 2023. Mais la société adjudicataire accuse 6 mois de retard.

Raisons avancées par l’entreprise indienne pour se justifier: des difficultés notamment liées à l’approvisionnement des agrégats et autres types de matériaux de construction. Il faudra donc encore un peu de patience pour les riverains.

MEZ

Lire aussi  Gabon: interminable, la 2e phase des travaux de réhabilitation de la voie perturbe la circulation sur le Boulevard triomphal
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp


Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.