Gabon /Hausse des capacités de production des produits blancs: l’ARTF se positionne en régulateur entre la SGEPP et SETRAG dans le Sud

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Réunis à l’occasion d’une mission à Moanda du 23 au 25 octobre 2021, l’Autorité de régulation du transport ferroviaire (ARTF), la Société gabonaise d’entreposage de produits pétroliers (SGEPP) et la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) ont abordé la problématique liée à l’augmentation des capacités d’approvisionnement industriel et ménager des produits blancs, conformément aux objectifs inscrits dans le plan d’accélération de la transformation de l’économie (PAT). Et pour assurer la mise en place des solutions y relatives, l’ARTF a choisi de prendre toute sa place, représentant l’État pour accompagner les entreprises du secteur ferroviaire sur le plan économique structurel et le développement de leur Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE).

En effet, après avoir initié en mars 2021 une rencontre visant harmoniser la demande des termes d’échanges entre la SGEPP et le concessionnaire de la voie, Setrag, le Secrétaire exécutif (SE) de l’ARTF progresse vers une fin heureuse. Qui, concède à la SGEPP la mise à disposition de 20 valons citernes ainsi que d’une 3e voie, afin de créer des lignes dédiées aux gaz, gasoil et essence. Pour l’heure, la Setrag met à profit ce séjour à Moanda, pour s’atteler à répondre favorablement aux cahiers de charges de la SGEPP.

Par ailleurs, la société d’approvisionnement en produits blancs assure avoir procédé à l’acquisition d’un centre emplisseur, d’un poste vrac et 4 iso containers de 100M3 pour assurer une productivité de 1300 bouteilles par Jours. C’est donc un pas de plus vers la réalisation des attentes du gouvernement, qui veut garantir la satisfaction des ménages et en finir avec les pénuries des produits blancs dans l’arrière pays.

Share.

About Author

Comments are closed.