Gabon: éducation, santé, emploi… GSEZ et ses parties prenantes conviennent d’un bilan positif

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 22 octobre 2021, la Gabon special economic zone (GSEZ) a tenu à honorer à son rendez-vous annuel avec l’ensemble de ses parties prenantes, pour dresser un bilan de leur collaboration. Après de nombreuses actions aussi bien utiles qu’indispensables menées, l’entreprise installée dans la zone économique spéciale de Nkok se réjouit d’un bilan positif en tous points de vue. 

Qu’il s’agisse de l’éducation, la santé, l’emploi ou le soutien aux communautés de la ville de Ntoum, GSEZ a su apporter des solutions aux problématiques y relatives. Cela, en dépit de la crise sanitaire emmenée par la Covid-19, qui a lourdement impacté les activités, sans entamer sa résilience à réaliser ses engagements pour venir en aide aux populations face à la pandémie, d’ailleurs de plus en plus mortelle. 

En effet, indique un communiqué paru à la rédaction de Vox Populi 241, «un centre médical Covid-19 avec 60 lits et 6 unités de soins intensifs a été mis en place à la Zerp. À cela s’ajoute, un laboratoire entièrement équipé et qui a déjà effectué plus de 7000 tests PCR. En outre, plus de 5000 kits alimentaires ont été fournis aux familles dans le besoin urgent». Alors qu’un  centre international multisectoriel de formation et d’enseignement professionnel, spécialisé dans les métiers de l’industrie avec une capacité de 1000 étudiants a été inauguré au cours de cette année, pour répondre à la problématique formation /emploi, qui vise à réduire le taux de chômage chez les jeunes. 

Pour le directeur général de la joint-venture, Igor SIMARD, «toutes les actions menées par la GSEZ dans le cadre de la RSE visent à améliorer avec les autorités locales et les populations un climat de paix et de prospérité partagé». Un climat propice aux développement des affaires, favorisé selon l’Administrateur général de l’Autorité administrative de la ZES de Nkok, Anne NKENE BIYO’O par «la dynamique de la collaboration et de l’effectivité de la participation de toutes les parties prenantes (Administration, organe d’aménagement, et organisation de la société civile)», dont elle a tenu à saluer l’engagement. 


Banner

Ce, à la grande satisfaction des autorités locales, en tête desquelles le préfet du Komo-Mondah Yves YA SIMA qui, félicitant GSEZ pour son bilan RSE positif,  à inviter les responsables de la structure, «à se rapprocher d’avantage de la tutelle locale pour élaborer ensemble des stratégies d’aides au développement pour  impacter encore plus le bien-être des populations». Alors que le maire de Ntoum, Juste Parfait BIYOGO espère quant à lui que «cette rencontre annuelle va nous permettre d’élaborer des stratégies encore plus efficaces, à l’exemple de la mise en place d’une décharge publique pour la ville de Ntoum». 

Pour rappel, en appui aux autorités administratives de la ville de Ntoum au profit des populations, la GSEZ a également réalisé plusieurs actions. En effet, faisant suite à la demande de l’édile, l’entreprise a procédé à la distribution de 30 bacs à ordures de 200 litres. Par ailleurs, en matière de lutte contre les incendies et premiers secours, plusieurs interventions ont été réalisées par l’équipe de lutte contre les incendies de la Zerp de Nkok au profit des populations de Nkok et Essassa. 

Share.

About Author

Comments are closed.