Églises de réveil: Olivier N’zahou intime l’arrêt immédiat du vacarme

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Olivier N’zahou, le procureur de la République gabonaise a ordonné récemment l’arrêt des nuisances sonores occasionnées par les églises dites de réveil, à toutes heures du jour ou de la nuit. La décision du procureur, vise non la fermeture des lieux de culte, mais, plutôt la quiétude des riverains environnants.

Voilà une décision qui va en ravir plus d’un. En effet, le marché de la foi est en grande expansion dans la capitale, et les églises sortent de partout. À telle allure que les habitations en sont transformées. En résulte alors des nuisances sonores pour le voisinage, autant en semaine que pédant le jour de sabbat.

De fait, Olivier N’zahou a adressé l’ordre aux responsables de ces églises, de cesser leur vacarme. « A ceux qui ont des églises de réveil qui font dans la nuisance sonore, je leur demande purement et simplement d’arrêter. Nous allons sévir, c’est inadmissible que ceux qui veulent se reposer doivent nécessairement écouter l’évangile. Il y’a un temps pour tout, un temps pour prier et un temps pour se reposer», a indiqué le procureur de la République

Share.

About Author

Leave A Reply