Se connecter avec nous

Politique

Gabon: polygamie et avalanche de primes pour les FDS

Publié

sur

Le Conseil des ministres du 22 janvier 2024 aura fait de nombreux heureux. L’on ne parle pas là des promus et nommés au sein des différentes administrations de l’État. Mais bien des éléments des forces armées, qui comptent désormais parmi elles le corps paramilitaire de la sécurité pénitentiaire. 

Banner

Au nombre des projets d’ordonnance portés lors dudit Conseil, figure la modification des dispositions liées au mariage des militaires, qui pourront désormais «souscrire à l’option polygamique du mariage, à partir des grades d’officiers généraux et supérieurs», indiquent les conclusions du Conseil. 

Lesquelles, ont institué les paiements «d’une indemnité du “Coup de la liberté” à l’ensemble des agents» des forces de défense et de sécurité et ceux de la sécurité pénitentiaire; «une prime de valorisation des diplômes militaires (…) versée aux titulaires des diplômes militaires» ainsi qu’une prime à la performance des forces de défense aux frontières. 

S’il n’est pas encore connu le poids de ces décisions sur le budget de l’État, il n’est pas moins évident que les éléments des forces de sécurité bénéficient depuis “Le coup de la Liberté” d’une avalanche d’avantages, tant pour les nominations, au sein de l’administration publique et désormais pour ce qui est des avantages financiers. 

Lire aussi  Gabon /4e édition des mariages collectifs des personnels des FDS: 171 couples se disent “oui”

Politique

Exemplarité, solidarité et responsabilité: le rappel à l’ordre d’OLIGUI NGUEMA au gouvernement 

Publié

sur

Réunis en Conseil des ministres, les membres du gouvernement ont été rappelés à l’ordre par le Président de la Transition, Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA. Ainsi, dès l’entame dudit Conseil, le Général de brigade, a réagi à l’actualité impliquant l’ancien directeur général du Budget et des finances publiques (DGBFIP), Aurélien Marcel MINTSA MI NGUEMA, impliqué dans une affaire de malversations financières.

Banner

Il a ainsi appelé l’ensemble des membres du gouvernement à s’attacher aux principes indispensables au bon déroulement de la transition en cours au Gabon.

«Le premier de ces principes est la solidarité (…) qui conduit tous les membres du gouvernement à assumer l’ensemble des actes du gouvernement. Le deuxième principe est l’éthique de responsabilité (…) Dans tous les cas, le Président de la Transition attend des membres du gouvernement une exemplarité absolue pour la réussite de la transition», précise le communiqué final du Conseil des ministres. Les membres du gouvernement et responsables des administrations savent désormais à quoi s’en tenir en cas de dérives. 

Lire aussi  Gabon / Réhabilitation de la voie: de la latérite pour soutenir les efforts des populations de Bikélé
Continuer La Lecture

Politique

Gabon: Communiqué final du conseil des Ministres du 20/06/2024

Publié

sur

Ce 20 juin 2024, dans la salle habituelle de la Présidence de la République, s’est tenu le Conseil des Ministres, présidé par le Général de brigade Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA Président de la Transition. De nombreuses décisions et nominations entérinées, sont reportées dans le communiqué rapporté ci-dessous, dans son intégralité. 

Banner

DOC-20240620-WA0044.-1.pdf

×
Lire aussi  Gabon: les FDS appelées à “l'exemplarité” pour éviter un retour des “brebis galeuses”?
Continuer La Lecture

Politique

Ali Bongo: “Les élections, nous les avons gagnées! Maintenant, j’ai bien compris (..) que c’est fini pour moi”

Publié

sur

Si les caméras ne sont plus braquées sur lui, l’ancien Président gabonais, Ali BONGO ONDIMBA est encore bien «là», et a des choses à dire, bien que reclus, en résidence surveillée dans sa villa à la Sablière. Où, Ben YAHMED, Directeur de publication de Jeune Afrique, l’a rencontré, le 10 mai 2024 et s’est entretenu avec lui, sur divers sujets qui le concerne, ainsi que sa famille.

Banner

En effet, ferme à l’idée de ne pas s’en aller du Gabon sans sa femme, Sylvia et son fils Noureddine, Ali BONGO a donné son avis des évènement qui ont succédé à la lecture des résultats qui le déclaraient vainqueur. Assure-t-il, «les élections, nous les avons gagnées ! Maintenant j’ai bien compris que j’ai été victime d’un coup d’État et que c’est fini pour moi. Je ne cherche pas à revenir contrairement à ce que certains pensent».

Des mots qui laissent entrevoir une certaine lucidité et une clairvoyance certaine contrairement à  ceux qui lui retranchaient la conscience des décisions prises alors qu’il était encore aux affaires. 

Lire aussi  Gabon: les FDS appelées à “l'exemplarité” pour éviter un retour des “brebis galeuses”?
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.