Se connecter avec nous

Société

Gabon: Pierre Daniel INDJENDJE NDALA échange avec la jeunesse d’Owendo

Publié

sur

Rien, alors là rien ne laissait pourtant présager d’un samedi aussi mouvementé. Rien, même pas ce soleil « Agnangoulé » qui aurait pu sortir les habitants de la commune d’Owendo d’une journée habituelle et monotone à laquelle ils sont coutumiers. Rien ! Mais, c’est évidemment sans compter sur le côté rassembleur et festif de l’un des fils de cette bourgade. En effet, ce dernier a entrepris d’organiser, avec l’ensemble de son équipe, dans la discrétion totale, ce qui pourrait bien devenir l’événement majeur et jeune de ce mois dans ladite commune. Il s’agit de Pierre Daniel INDJENDJE NDALA, député du 1er arrondissement, l’homme politique a fraternellement convié, ce 4 mars 2023, la jeunesse et les habitants d’Owendo à un repas. Tout simplement un repas. Un modeste festin entre fils et filles de la commune peut-être par habitude, certainement pour démarrer en beauté la nouvelle année.

Banner

Aux environs de 11h et demi, on pouvait voir progressivement cette jeunesse pleine de vie arriver par vague. L’honorable député, détendu et plutôt aisé de savoir que les consignes aient été respectées, se réjouissait de voir sa modeste demeure, située au quartier Awoungou-village, fourmiller quelques minutes plus tard de ses concitoyens. Un melting-pot générationnel confondu dans une ambiance d’amphithéâtre. Un véritable “Mi casa su casa”. Le tout sans protocole, sans contrainte, sans filtre et sans le moindre obstacle. Car l’adresse, ces hommes et femmes la connaissent à la lettre. Et ce petit terrain de football qui supplante cette concession sans clôture est le témoin, dans le respect, de la profonde affection qui lie le parlementaire à sa famille owendoise.

Lire aussi  Le bureau des Douanes du port d'Owendo désormais ouvert de 7h30 à 19h

Gabriel MVONO ONDO, quinquagénaire et riverain, d’un air décontracté, a témoigné de ceci au micro de notre rédaction, «c’est un monsieur qui a su fédérer, on s’est toujours retrouvé ici ou quelque part dans l’arrondissement de la même façon. Il est bien avec nous et nous le lui rendons bien. On est avec lui et c’est tout naturellement que nous sommes derrière le Président Ali BONGO ONDIMBA».

Au départ, les tentes qui abritaient des centaines de chaises laissaient envisager une foule plutôt contenable. Mais, ni le mot de bienvenu de «Maman Marie», mère de l’honorable, ni le sermon de l’homme de Dieu, venu pour la circonstance bénir la boustifaille, n’auront eu raison de l’afflux de personnes qui a suivi. C’est bien plus de 600 personnes, comme prédit par l’honorable quelques minutes avant, qui ont pu bénéficier d’un repas copieux, de sodas frais et d’un spectacle assuré par des artistes venus des 4 coins d’Owendo. L’homme politique quant à lui, est désormais confondu avec ses convives.

Au milieu de ces 3 grandes tentes, on a du mal à distinguer Pierre de Paul, sinon Pierre des autres. Il est complètement assimilé à ce public constitué d’étudiants et de riverains de tout âge. Incontestablement un véritable régal pour la bouche, les oreilles et même les yeux. Pourtant, ce franc succès n’entamera pas l’attitude de reconnaissance et d’humilité qui caractérise ce père, ce professeur de mathématiques devenu récemment élu national.

«J’ai pris la parole pour dire merci. Aujourd’hui, un samedi, il est en effet très difficile de déplacer quelqu’un, car nombreux sont ceux qui ont à faire. Se déplacer malgré tous les aléas pour répondre à l’invitation de son député, j’aimerais encore dire merci beaucoup. On oublie souvent ce côté-là : merci 1000 fois», a-t-il indiqué sous l’acclamation d’une foule euphorique scandant à l’unisson «le Député des jeunes».

Pour nous, qui en sommes témoins depuis l’an I de son mandat de député, cette popularité exacerbée ne nous surprend guère. Le procédé est le même et c’est peu de dire qu’il n’a pas changé comme un «pas Dombolo». Son secret tient en si peu de points qu’il donne à chaque fois l’impression que servir l’autre est une partie intégrante de son ADN. Quand il n’est pas au service de ses compatriotes à l’Assemblée nationale, c’est au service de la jeunesse de son pays qu’il est dans une université. C’est donc tout naturellement qu’il est souvent réveillé par ses compatriotes qui débarquent même à 4h du matin à son logis.

Sa recette ou secret, disons-nous plus haut, pourrait tenir en 4 points : l’homme détient une parfaite connaissance de son arrondissement par extension sa commune, la très grande proximité qu’il entretient avec ses habitants (qui se font appeler « les gladiateurs« ) a fait de lui un véritable animateur et acteur de la vie sociale du 1er. Enfin, il possède également un franc-parler et un sens de la responsabilité très rare. S’il a toujours su dire les choses telles qu’elles sont, ces multiples actions vont bien au-delà de simples mots.

Entre restitutions parlementaires, réhabilitation d’écoles, organisations de tournois de football (auxquels il prend part lui-même en qualité d’attaquant avec son équipe « As Olatano »), sensibilisations et soutien aux futurs et étudiants des 14 quartiers que compte son arrondissement «le député des jeunes», a «l’intérêt des siens chevillé au corps». Et même si la fin de ce magnifique samedi 4 mars se terminera par une averse qui tombera sur toute la capitale gabonaise, celle-ci ne douchera pas sa détermination à œuvrer pour un Owendo meilleur débarrassé du fléau du chômage.

Société

Publié

sur

Garantir l’employabilité des jeunes, c’est aussi s’assurer de leurs capacités à s’intégrer, persévérer et se maintenir au sein d’une entreprise. Ce 20 février 2024, 15 jeunes diplômés de niveau master, sélectionnés dans le cadre du programme “Jeunes talents”, initié par la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), ont reçu leurs attestations de participation à l’atelier soft skills, qui leur garantit des savoir-être et savoir-faire indispensable en milieu professionnel. 

Banner

En présence du ministre du Travail, et de la lutte contre le chômage, Adrien NGUEMA MBA, du secrétaire général de Setrag, Jérôme CANTIANT des opérateurs économiques partenaires et des bénéficiaires du programme, le Directeur Général du Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE), Puanne Paulin MOUSSOUNDA s’est satisfait de ce que cette initiative, soit en cohérence avec la nouvelle vision stratégique du PNPE intitulée “Réinventons l’emploi”. 

Figurant aux nombre des axes prioritaires de l’action du gouvernement de Transition, la lutte contre le chômage, notamment chez les jeunes, a été au centre du programme présenté ce jour. Pour ce qu’il a pour objectif d’anticiper les futurs départs à la retraite et garantir la relève par l’intégration et le développement de “jeunes talents”. 

Saluant l’engagement de l’entreprise citoyenne, Setrag, pour ses actions sociales, Adrien NGUEMA MBA, notamment «quant à son engagement dans l’amélioration de l’employabilité des jeunes». Dont plus de 500 ont bénéficié entre 2020 et 2023 de contrats à durée déterminée (CDD) et indéterminé (CDI), selon le Secrétaire général de Setrag. Un exemple à suivre selon le ministre qui n’a pas manqué de le faire savoir à l’endroit des opérateurs économiques «je vous invite à emboîter le pas de Setrag ». Non sans avoir adressé aux récipiendaires ses encouragements pour la suite. 

Lire aussi  Owendo: l'ARTF effectue un contrôle inopiné des installations à la gare ferroviaire

En effet, après avoir satisfaits aux exigences du PNPE qui avait la lourde tâche de sélectionner les “jeunes talents”, au terme de l’examen de 3 781 CV, 171 entretiens, les 15 candidats retenus ont passer haut la main les tests pratiques, au terme desquels 43 ont été admis. Il leur appartiendra désormais de satisfaire aux exigences duonde du travail et de leur employeur en particulier, et de briller par leur capacité à se maintenir au sein de la société qui va les accueillir. 

Continuer La Lecture

Société

Programme jeunes talents: Setrag et le PNPE gratifient 15 jeunes gabonais

Publié

sur

Garantir l’employabilité des jeunes, c’est aussi s’assurer de leurs capacités à s’intégrer, persévérer et se maintenir au sein d’une entreprise. Ce 20 février 2024, 15 jeunes diplômés de niveau master, sélectionnés dans le cadre du programme “Jeunes talents”, initié par la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), ont reçu leurs attestations de participation à l’atelier soft skills, qui leur garantit des savoir-être et savoir-faire indispensable en milieu professionnel. 

Banner

En présence du ministre du Travail, et de la lutte contre le chômage, Adrien NGUEMA MBA, du secrétaire général de Setrag, Jérôme CANTIANT des opérateurs économiques partenaires et des bénéficiaires du programme, le Directeur Général du Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE), Puanne Paulin MOUSSOUNDA s’est satisfait de ce que cette initiative, soit en cohérence avec la nouvelle vision stratégique du PNPE intitulée “Réinventons l’emploi”. 

Figurant aux nombre des axes prioritaires de l’action du gouvernement de Transition, la lutte contre le chômage, notamment chez les jeunes, a été au centre du programme présenté ce jour. Pour ce qu’il a pour objectif d’anticiper les futurs départs à la retraite et garantir la relève par l’intégration et le développement de “jeunes talents”. 

Saluant l’engagement de l’entreprise citoyenne, Setrag, pour ses actions sociales, Adrien NGUEMA MBA, notamment «quant à son engagement dans l’amélioration de l’employabilité des jeunes». Dont plus de 500 ont bénéficié entre 2020 et 2023 de contrats à durée déterminée (CDD) et indéterminé (CDI), selon le Secrétaire général de Setrag. Un exemple à suivre selon le ministre qui n’a pas manqué de le faire savoir à l’endroit des opérateurs économiques «je vous invite à emboîter le pas de Setrag ». Non sans avoir adressé aux récipiendaires ses encouragements pour la suite. 

Lire aussi  Les fils du 1er arrondissement d'Owendo célèbrent leurs retrouvailles autour d'un mini tournoi de Football

En effet, après avoir satisfaits aux exigences du PNPE qui avait la lourde tâche de sélectionner les “jeunes talents”, au terme de l’examen de 3 781 CV, 171 entretiens, les 15 candidats retenus ont passer haut la main les tests pratiques, au terme desquels 43 ont été admis. Il leur appartiendra désormais de satisfaire aux exigences duonde du travail et de leur employeur en particulier, et de briller par leur capacité à se maintenir au sein de la société qui va les accueillir. 

Continuer La Lecture

Société

Inclusion financière : Moov Africa Gabon Telecom lance la carte “Momovisa”

Publié

sur

Leader du secteur des télécommunications au Gabon, Moov Africa Gabon Telecom n’est pas à court d’idées novatrices. En effet, pour améliorer le flux des transactions financières de ses abonnés, l’entreprise a initié la carte Visa dénommée “Momovisa”. Un outil sécurisé et à portée de bourses, qui vient révolutionner les habitudes des abonnés. 

Banner

Disponible au prix unique de 7 900 Fcfa au sein des agences Moov Africa Gabon Telecom, l’utilisation la carte “Momovisa” requiert de l’utilisateur, l’ouverture préalable d’un compte Moov money. Fruit d’une collaboration avec UBA Gabon, “Momovisa” permettra à ses détenteurs d’effectuer des opérations de retraits sur les distributeurs de billets, paiement sur les terminaux de paiement électronique (TPE), au Gabon et partout dans le monde, et même d’effectuer des achats et cela en toute sécurité. 

Faut-il le dire, cette nouveauté selon le Directeur général de Moov Africa Gabon Telecom, Jorio ZOUHEIR, «va révolutionner et simplifier les usages de nos abonnés Moov Money en encore appelé MOMO. Une carte qui va également être une avancée significative dans le processus d’accélération de l‘inclusion financière au Gabon ». En plus d’être «une solution de paiement digitale qui viendra une fois encore faciliter la vie des populations», soutient la directrice générale de UBA Gabon, Eugénie ONYEKWELU.

Lire aussi  Gabon: en 2021, Setrag s'est engagée pour la sécurité et l'éducation

Voilà un outil, qui viendra soulager les usagers qui ne disposent pas de comptes bancaires. Avec cet outil, ils ne seront plus en marge de l’évolution du système financier. Ils pourront désormais disposer de leurs revenus sur leur carte “Momovisa”, qu’ils recharger ont directement via Moov money. 

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.