Se connecter avec nous

Environnement

Sommet Etats – Unis /Afrique: ABO réitère l’engagement du Gabon dans la lutte contre le réchauffement climatique

Publié

sur

Dans un communiqué publié le 13 décembre 2022, dont une copie est parvenue à notre rédaction, la Présidence de la République a tenu à informer l’opinion publique qu’au cours du sommet Etats – Unis – Afrique, qui se tient, du 13 au 15 décembre 2022, à Washington, le Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA, a réaffirmé l’engagement total du Gabon, notre pays, à la préservation de l’environnement.

Banner

Dans son allocution de circonstance, le Chef de l’Etat a rappelé que le Gabon est recouvert, à 88%, de forêts tropicales, avec l’un des niveaux de déforestation les plus faibles au monde. Soulignant la création d’aires terrestres et maritimes protégées, Ali BONGO ONDIMBA a indiqué les efforts réalisés par notre pays en matière de repeuplement des éléphants au sein de la forêt gabonaise, notamment en élaborant des mécanismes de lutte contre le braconnage.

«Dans l’accord cadre de Paris de 2015, le Gabon a fait sa part», a déclaré le Chef de l’Etat, comme on peut le lire dans ledit document. De par la protection et la conservation de ses forêts, le Gabon prend une part active dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour ce qui est de la réduction des émissions de carbone et de l’adaptation en général, Ali BONGO ONDIMBA a précisé que notre pays est en étroite collaboration avec la BAD, l’USAID, les départements d’Etat américain de l’énergie et de l’agriculture, ainsi que plusieurs autres partenaires.

Lire aussi  La protection de la biodiversité au menu de la 1ere édition des conversations diplomatiques

«La présence du Président de la République gabonaise à cet événement d’envergure est une reconnaissance du rôle du Chef de l’Etat sur la scène internationale sur ces problématiques d’importance», conclut le communiqué.

Environnement

Les écosystèmes littoraux au cœur de l’action RSE du 33 Export Championship 2024

Publié

sur

La 3e édition du ‘’33’’ Export Corporate Championship a tenu sa première journée RSE ce samedi 6 juillet avec une vaste opération de nettoyage le long du littoral de Michel Marine au quartier Glass de Libreville. Une opération qui a mobilisé des centaines de volontaires issus des entreprises prenant part à la compétition et des ONG environnementales qui leur sont affiliées.

Banner

Pour sa 3e édition, le tournoi de football réunissant les équipes des entreprises gabonaises engagées pour la préservation environnementale, « 33 » Export Corporate Championship a mis l’accent sur la préservation des écosystèmes littoraux.

Près de 300 volontaires ont pris part à l’action de nettoyage de la plage de Michel Marine organisée le week-end dernier à la faveur de la première journée RSE de la compétition.

Équipés de sacs poubelle, de gants et de pinces à déchets, les volontaires ont collecté près de 850 kg de déchets qui seront par la suite revalorisés par les partenaires de l’économie circulaire initiée par SOBRAGA depuis plus de dix ans.

Cette action s’inscrit dans le cadre des innovations RSE développées pour cette 3e édition du tournoi. En effet, après cette vaste opération de nettoyage du littoral, une action de planting de mangroves est prévue le 10 août 2024 pour la 2e journée RSE de cette compétition.

Lire aussi  ACW 2022: l'Afrique en quête de solutions face aux phénomènes climatiques

Depuis son lancement, le ‘’33’’ Export Corporate Championship parvient à réunir chaque année de plus en plus d’acteurs engagés autour des enjeux cruciaux du développement durable et de la préservation environnementale, à travers des actions concrètes toujours plus impactantes.

Continuer La Lecture

Environnement

Le Gabon présent à la Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement

Publié

sur

Le Président de la Transition, le
Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA a reçu ce jour en audience une délégation congolaise conduite par Rosalie MATONDO ministre de
l’Economie Forestière de la République du Congo, porteuse d’un message de Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du Congo à son homologue gabonais.

Banner

En prélude à la tenue prochaine de la première conférence internationale sur
l’afforestation et le reboisement qui se déroulera du 02 au 05 juillet prochain
à Brazzaville au Congo, l’émissaire Congolais est venu transmettre au Chef
de l’État l’invitation de son homologue.

Cette grande conférence qui réunira plusieurs Chefs d’État de la sous-région et de la planète, découle de la proposition émise par le Président Denis SASSOU NGUESSO en sa qualité de Président de la Commission du Climat du Bassin du Congo lors de la COP 27 qui s’était tenue à Sharm-El Cheick en Égypte en novembre 2022.

Réaffirmant la ferme volonté et la détermination de son pays à participer
activement à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques, il avait appelé ses pairs à l’instauration d’une décennie mondiale de l’afforestation afin d’inverser le cours actuel de destruction de nos forêts. Une idée approuvée et endossée par les Chefs d’Etat de l’Union Africaine qui ont décidé en février 2023 de la tenue desdites assises sur cette question importante pour l’Afrique et la planète toute entière.

Lire aussi  Jeff BEZOS en séjour au Gabon

Répondant positivement à l’invitation de son homologue, le Président de la transition qui a à cœur les questions de conservation et de préservation de nos forêts a exhorté les gouvernements gabonais et congolais à travailler ensemble en vue de trouver des solutions communes qui permettraient la gestion durable de nos forêts tout en considérant les ressources
énergétiques importantes que regorgent nos forêts et également leur grande
capacité de séquestration de carbone.

Abordant la question du conflit homme- éléphant, le Chef de l’État a rappelé à ses hôtes la nécessité de travailler conjointement en vue de trouver des
financements innovants à travers des partenariats internationaux afin de
financer la production de barrières électriques qui constituent pour l’instant
l’unique solution à cette problématique commune à nos pays respectifs.

Continuer La Lecture

Environnement

Gabon: Sobraga dote clean Africa de 2 compacteurs pour bouteilles et canettes

Publié

sur

Réunie le 17 mai à la Direction Générale de Clean Africa sise à Mindoubé, la Direction générale de la Sobraga a procédé à la dotation de deux compacteurs professionnels pour les bouteilles plastiques et les canettes usagées.

Banner

La lutte contre la pollution plastique franchit une nouvelle étape avec un nouveau partenaire de choix aux côtés de Sobraga, l’entreprise de collecte et de valorisation des déchets Clean Africa.

Ce 17 mai, Fabrice Bonatti, Directeur Général de la Société des Boissons Rafraîchissantes du Gabon (SOBRAGA), a procédé à la dotation de deux compacteurs professionnels pour soutenir Clean Africa dans ses efforts de tri et de valorisation des déchets.

Ces compacteurs permettront à Clean Africa d’optimiser la logistique de stockage et de transport des bouteilles plastiques et canettes triées lors de la collecte des déchets ménagers dans le grand Libreville.

Nos partenaires de Clean Africa le savent mieux que quiconque : la principale difficulté dans la collecte et le traitement des emballages de boissons usagés est la logistique de transport et de stockage des volumes collectés,-t-il expliqué à cette occasion.

À l’approche de la semaine nationale de l’environnement au début du mois de juin, cette dotation permet à Sobraga de confirmer son engagement pour la préservation de l’environnement et son leadership en matière de développement durable.

Lire aussi  Sommet Afrique /USA: Ali BONGO attendu à Washington du 13 au 15 décembre

Nous avons pleinement conscience du chemin qui nous reste à parcourir et nous ne ménageons aucun effort pour fédérer toutes les parties prenantes autour de notre objectif : collecter et recycler 100% des bouteilles plastiques produites et vendues au Gabon !” a ajouté le Directeur Général de Sobraga.

Depuis 2015, Sobraga s’est engagé dans un programme de lutte contre la pollution plastique en fédérant l’ensemble des acteurs publics et privés pour créer une économie circulaire vertueuse capable de préserver notre environnement tout en créant de la valeur pour les opérateurs gabonais. En 2023, ce sont plus de 400 tonnes de bouteilles en plastique qui ont été collectées et recyclées, représenant environ un tiers de l’objectif annuel global à atteindre.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.