Se connecter avec nous
Banner

Politique

Ali BONGO à Makokou ce mercredi

Publié

sur

Ali BONGO ONDIMBA sera en terre ogivine du mercredi 20 au jeudi 21 avril 2022. Au cours de ce sejour, il arborera sa double casquette de chef du parti démocratique gabonais (PDG) et de Chef de l’État. En ses distinctes qualités il y prendra part à de diverses activités.

Banner

En effet, le président de la République effectuera le lancement d’une grande caravane médicale organisée à l’endroit des populations au stade municipal Alexandre Sambat de Makokou. Par ailleurs, il inaugurera le tout nouveau siège de la Direction provinciale de la documentation et de l’immigration (DGDI) avant de faire une visite du centre de pêche de la commune, en construction.

Le leader du parti de la majorité saisira donc cette occasion pour présenter le nouveau Secrétaire général de cette formation politique, Steeve NZEGHO DIEKO. Nommé le 09 mars dernier, il est lui-même originaire de ladite province. Ensemble, ils se rendront auprès des notables de la province qui n’hésiteront pas à leur soumettre les différentes préoccupations inhérentes aux besoins des ogivins.

Afin de parfaire la réception du chef de l’État, une réunion préparatoire regroupant les ressortissants de cette province à Libreville a eue lieu, apprend-on de nos confrères de l’Agence gabonaise de presse (AGP). Celle-ci, qui a vue la présence de nombreux fils et filles de l’Ogooué-Ivindo résidant dans la capitale gabonaise et ses environs, était présidée par les membres du gouvernement originaires de l’Ogooué-ivindo, Alain Claude BILIÉ-BY-NZÉ, Michaël MOUSSA ADAMO, Raphaël NGAZOUZÉ, et le Pr Lee White.

Lire aussi  Les nynois expriment “satisfaction et gratitude” à Ali BONGO en séjour dans la Nyanga

MEZ

Politique

“Comptes gelés, factures impayées, cuisinier absent & restrictions téléphoniques”: le point sur la situation actuelle d’Ali BONGO 

Publié

sur

A chacun de leur passage, les personnalités politiques qui ont pu le voir dans le cadre de visites officielles sont unanimes «Ali BONGO se porte bien» du moins physiquement. Pour les témoins de son quotidien, il n’en est rien. Car, la luxueuse résidence d’Ali BONGO ONDIMBA ne serait en réalité  «qu’une prison dorée». 

Banner

«Il n’est pas du tout libre» a confié un proche de la famille du président déchu, à RFI. «Il y a des chars autour de sa résidence» et l’ex-chef d’État qui ne bénéficierait pas de sa retraite, ne disposerait d’aucun moyen de paiement. Car poursuit la source, en plus de ses comptes bancaires gelés, Ali BONGO qui cumulerait 3 mois de factures d’électricité impayées, verrait «ses chèques refusés». Il ne serait donc pas à l’abri «d’une coupure». 

À l’instar du téléphone auquel «il n’a pas accès», selon RFI, l’ex-président gabonais a été privé de son cuisinier principal, démissionnaire, «car il ne supportait plus de travailler dans ces conditions». Ce serait donc désormais «sa famille et notamment sa mère doivent lui amener à manger».

 Si «Ali BONGO se porte bien», il semble que le luxe de la résidence au sein de laquelle il est reclus, renferme de nombreux secrets. Mais, en plus du gel de ses comptes, ses restrictions téléphoniques, et chèques rejetés, les révélations de ses proches laissent à penser que les conditions actuelles de la vie de l’ex numéro un gabonais pourraient révéler d’autres secrets. Mais seule une communication des autorités de la Transition permettrait d’apporter des éclaircissements sur la situation de l’ancien Chef de l’État. 

Lire aussi  Eliminatoires CAN 2023 /Gabon vs Mauritanie: Ali BONGO reçoit les Panthères
Continuer La Lecture

Politique

Ali Bongo “prêt à prendre ses responsabilités” devant la justice à cette condition 

Publié

sur

En résidence surveillée depuis le putsch du 30 août 2023, Ali BONGO ONDIMBA semble principalement affecté par la détention de son épouse, Sylvia et de son fils, Noureddine BONGO. Tous les deux accusés de haute trahison et d’avoir “usurpé” la signature de l’ex-président de la République, alors que selon certaines langues, ce dernier n’était pas en pleine possession de ses facultés cognitives. 

Banner

Seulement, en dépit de son «handicap» et de son état de santé «fragile», Ali BONGO, pour qui l’armée avait apprêté un avion pour son exil, s’entête «il ne veut pas partir sans sa femme et son fils», a confié un proche de l’ex-famille présidentielle à RFI. Mieux encore, poursuit-il, «qu’il est prêt à prendre ses responsabilités».  Car sa femme et son fils «n’ont rien fait» et devraient être libérés.  

Mais si Ali BONGO est prêt à se livrer au sort de la justice, le président de l’Assemblée nationale, Jean François NDONGOU précise qu’il «ne peut pas passer devant un tribunal ordinaire». Car, «seule une juridiction spécialisée d’exception peut juger un ancien président». 

Lire aussi  18e sommet de la Francophonie: Ali BONGO réitère son engagement à l'égalité des genres
Continuer La Lecture

Politique

Gabon / Recrutement à la fonction publique: enfin le dégel!

Publié

sur

L’arrêté n°000009/PM/MFPRC signé le 24 novembre 2023 par le Premier ministre Raymond NDONG SIMA vient enfin légitimer le processus de candidatures enregistré au sein des différents ministères depuis le mois d’octobre dernier. En effet, précisé la décision, «le présent arrêté porte suppression des mesures de gel des recrutements, examens et concours, titularisations, avancements, stages et reclassements dans la Fonction publique». Un soulagement pour de nombreux gabonais qui espèrent ainsi rompre avec le chômage, et devenir “fonctionnaires”. Il n’appartient plus qu’aux directeurs centraux des ressources humaines (DCRH) de procéder à l’examen des 40 000 dossiers de candidatures soumis à leur attention. Le compte à rebours semble être lancé pour les prétendants à la fonction d’agents de l’État. 

Banner
Lire aussi  Pour le Gabon, Ali BONGO vise le plein emploi
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp


Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.