Le Gabon éligible à un nouveau programme d’emprunt du FMI

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dès le mois de mars prochain, le gouvernement gabonais entend signer avec le Fonds monétaire international (FMI), un programme triennal basé sur la Facilité élargie de crédit (FEC) dans l’optique d’accélérer la transformation économique. Pour l’Exécutif, ce nouvel engagement s’inscrit dans l’amélioration des conditions de vie des populations conformément au plan d’accélération et de transformation 2021-2023. 

Banner

Au cours du premier trimestre de l’année en cours, le Gabon va solliciter l’appui du FMI afin d’optimiser le plan d’accélération de la transformation 2021-2023 devant permettre «d’alléger le service de la dette et dégager des marges de manœuvre supplémentaires en trésorerie». D’après nos confrères du “Financial Afrik”, afin d’améliorer les conditions de vie des populations, le Gabon envisage renforcer son économie, qui affiche une conjoncture au rouge du fait de la Covid-19.

Aussi, ce nouveau programme triennal a été sollicité par l’État gabonais pour alléger la dette et dégager des marges de trésorerie supplémentaires. La diversification de l’appareil productif constitue également un facteur de souscription à ce programme, car le Gabon veut booster ses ressources hors pétrole qui représentent environ 80% de ses richesses produites. 

Banner

En rappel, le 19 juin 2017, le FMI avait validé un accord triennal en faveur de l’Etat gabonais pour un montant total de 642 millions de dollars. Pour l’institution de Bretton-Woods ce programme de réformes économiques avait principalement pour objectif de «rétablir la stabilité macroéconomique ; de jeter les bases d’une croissance inclusive ; d’assurer la viabilité de la dette au niveau national et de contribuer à la stabilité extérieure de la CEMAC».

Share.

About Author

Comments are closed.