Gabon: Signature d’un protocole pour la préservation de l’environnement

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 22 janvier 2021, dans le cadre de la mise en œuvre du cadre de Gestion environnemental et social (CGES) de la Zone économique spéciale de Nkok, plusieurs administrations gabonaises ont signé un protocole d’accord. Renouvelable pour une période de 3 ans, ladite convention permettra de limiter les nuisances et pollutions au sein de la Zone franche.

Banner

En effet, ledit accord a été signé entre la Direction générale de l’Environnement et de la protection de la nature (D.G.E.P.N), la Direction générale du travail, de la main d’œuvre et de l’emploi (D.G.T.M.O.E), l’Autorité administrative de la zone économique à régime privilégié de Nkok (A.A.N), et la Gabon special economic zone SA (GSEZ).

Mentionné par nos confrères de “Direct infos”, cet accord a pour but non seulement de limiter les nuisances et pollutions, mais également garantir la performance environnementale tout en maintenant un climat propice à l’investissement. Afin d’y parvenir, un comité technique de mise en œuvre et de suivi du CGES a été établi par le protocole d’accord.

Banner

«A travers cette initiative, l’Administration dont j’ai la charge s’engage, avec la GSEZ de Nkok, d’encadrer les entreprises actuelles ou futures dans la conformité environnementale et sociale afin de s’assurer du respect des exigences légales en la matière», a déclaré le ministre de l’Environnement, Lee WHITE.

Au final, l’objectif visé par le CGES est de veiller à l’instauration et au maintien d’une gestion et d’un suivi rigoureux des enjeux environnementaux et sociaux. Cela afin que ces derniers soient appliqués à toutes les activités de la Zone économique spéciale de Nkok.

Share.

About Author

Comments are closed.