Gabon /Aires d’abattage de viande: L’AGASA veille au grain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce 14 octobre 2020, l’Agence Gabonaise de la Sécurité Alimentaire (AGASA), a dépêché sur le terrain ses techniciens, auprès des professionnels de l’abbatage et de la vente de viande fraîche. Et, ont ainsi initié la phase de suivi et d’accompagnement individuel des acteurs intervenant dans l’abattage des ovins et caprins.

C’est agissant dans le cadre du lancement des actions d’accompagnement des acteurs du petit commerce de viande fraîche que les équipes techniques de L’AGASA ont effectué une descente sur les aires d’abattage et des points de vente. Pour cette journée initiative, 5 acteurs ont eu un entretien avec les agents de l’Agence, venus leur donner les outils pour optimiser les conditions du traitement de ce produit, adulés par les ménages gabonais.

Pour les accompagner dans ce sens et se sortir de ces conditions sanitaires et d’hygiènes inappropriées et insalubres, des directives ont été données à chaque acteur. Lesquels devraient dans des délais impartis, s’atteler à leur mise en œuvre, sous peine de fermeture définitive. En effet, pour l’AGASA, qui place au coeur de son action une alimentation saine, sûre et de qualité pour tous les gabonais, l’amélioration de ces conditions est un impératif.

Share.

About Author

Leave A Reply