Libreville /Gros-Bouquet: 16 prisonniers sur 21 obtiennent leur Bac

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Prison centrale, située au quartier Gros-Bouquet, dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville, a présenté 21 candidats au baccalauréat pour la session 2020. Au terme des deux sessions, 16 candidats ont obtenu leur examen, dont quatre d’office et douze au second tour.

La prison de Gros-Bouquet a de quoi être fière. Considérée comme un lieu où sont réunis les rebuts de la société, la principale maison d’arrêt du pays vient de démontrer qu’il n’y a aucune fatalité à y séjourner. En présentant des détenus au bac, dont plus de la moitié ont obtenu le précieux sésame, c’est une belle leçon d’espoir qu’elle vient de donner.

S’agissant des prisonniers qui ont composé en candidats libres, le lieutenant-colonel NGOWET a expliqué la recette pour arriver à ce succès. « Nous avons organisé des cours de remise à niveau au profit de nos candidats. On a eu une interruption d’un mois et demi, suite aux mesures gouvernementales relatives à la COVID-19. Et lorsque nous avons reçu le calendrier des examens, nous avons relancé tout de suite les cours en interne. », a-t-il fait savoir à “L’Union”.

Comme quoi, un bon suivi pédagogique et un minimum de détermination pour ces détenus, souvent en situation de décrochage scolaire, suffisent pour ouvrir les portes du succès. Cet exemple remet sur le tapis la question de l’encadrement des prisonniers et surtout de ceux-là qui sont fraîchement diplômés. « Pour la suite, nous allons référer aux autorités pour demander un certain nombre de choses », a assuré le directeur de la prison. Espérons que les pouvoirs publics tourneront enfin les regards sur la situation de l’univers carcéral du pays.

Share.

About Author

Leave A Reply