Déclaration de politique générale: OSSOUKA RAPONDA mènera son action sur quatre axes majeurs

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le vendredi 4 septembre 2020, à l’occasion de sa Déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, a souligné quatre grands chantiers prioritaires pour appuyer sa politique de redynamisation du pays post-Covid. Il s’agit notamment de maîtriser le risque sanitaire lié à la Covid-19, relancer la croissance, promouvoir la bonne gouvernance et préserver le modèle de redistribution de la richesse à l’échelle nationale.

Donner un coup d’accélérateur à la réforme du système sanitaire. C’est le premier axe de la feuille de route présentée par le Premier ministre aux députés. Citant Jean Bodin, à qui l’on doit la maxime, « Il n’est de richesse que d’hommes », elle entend ainsi placer la santé des Gabonais au cœur de l’action gouvernementale. Une nécessité d’autant plus justifiée par le contexte actuel de la crise sanitaire mondiale..

Relancer la croissance, afin de redonner du rêve et de l’espoir aux concitoyens, chacun dans leurs couches sociales, affectés sans exception par les effets désastreux de la crise économique engendrée par le chaos sanitaire de l’épidémie de COVID-19. C’est pourquoi, la stratégie de relance du Premier Ministre sera axée sur l’investissement dans les travaux publics. Les dégâts de la crise sanitaire étant des raisons toutes données d’accélérer les réformes amorcées. Et à cet effet, poursuivre les grands projets d’investissement en travaux publics, financés en partenariat public-privé ou sur fonds étatiques reste de mise. Tout comme, il demeure d’actualité de poursuivre et de consolider les investissements dans les domaines prioritaires, en soutenant activement les projets en cours dans les secteurs porteurs de croissance et de résilience économique : l’agriculture, la pêche, le tourisme, le numérique sans oublier le secteur des hydrocarbures qui va demeurer pour longtemps encore, le pilier du modèle économique du pays.

Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA s’est également engagée à stimuler l’investissement dans plusieurs domaines avec pour but premier de créer des emplois pour la jeunesse et réduire ainsi le chômage. Cela passe par la création d’un environnement favorable aidant l’Etat à relever le défi de la préservation des emplois existants et de la création de nouveaux postes.

Sous la haute inspiration du numéro un gabonais, Ali BONGO ONDIMBA, la bonne gouvernance fait donc également partie du projet de la Cheffe du Gouvernement. Troisième axe majeur de son action, cette dernière envisage d’accentuer les efforts d’optimisation des ressources et de maîtrise des dépenses publiques, aux fins de rationalisation, d’organisation et de bon fonctionnement de l’Etat. Pour ce faire, des marges de manœuvre conséquentes devront alors être dégagées en gérant autrement la politique d’endettement et, en réduisant inévitablement le poids de la masse salariale.

Enfin, la préservation du modèle actuel de redistribution de la richesse. Selon Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, il faudrait poursuivre, avec plus de méthode, les efforts de préservation du modèle social de redistribution tel qu’il est en place actuellement, pour le bien-être des concitoyens. La gestion des caisses et leur viabilité devront être donc, entre autres, examinées avec davantage de rigueur.

Share.

About Author

Leave A Reply