Gabon/Pénurie de taxis: L’équipe de Léandre NZUE fait volte-face

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis le 10 août 2020, les populations librevilloises ont été confrontées à pratiquer une forme de marche olympique malgré elles. En cause, une décision du n°1 de l’hôtel de ville de réclamer la taxe municipale aux taximen, qui étaient déjà en difficulté pour des raisons liées aux mesures de lutte contre la Covid-19. Après avoir subi et traversé cette pénurie de taxis, les habitants de la capitale gabonaise seront soulagés car la mairie vient de faire volte face.

En effet, la mise en fourrière des transporteurs en illégalité par les agents municipaux rendait les déplacements des populations difficiles. D’après “Médias241“, les usagers s’attendaient à davantage de clémence de la mairie compte tenu de l’actuelle situation sanitaire. Notamment avec la réduction du nombre de passagers par taxis et les fluctuations du prix du carburant.

C’est donc après avoir subi les remontrances des librevillois et librevilloises, que Léandre NZUE a décidé de suspendre la mise en fourrière des taxis, et de baisser de moitié la taxe municipale que les taximen payaient jusque-là. Une décision qui n’apparaît que plus que logique, au regard de l’impact dévastateur de la pandémie de la Covid-19, et ce dans plusieurs domaines d’activités.

Share.

About Author

Leave A Reply