Gabon /Covid-19: «Le relâchement des mesures barrières nous exposera à une 2e vague dont les conséquences pourraient être néfastes» dixit le Copil

0

À l’occasion d’une conférence de presse animée ce 13 juillet 2020, par son porte-parole Guy Patrick OBIANG, le Comité de pilotage (Copil) de la riposte contre la propagation de la Covid-19 a dressé le bilan des actions mise en place pour protéger les populations contre le virus. L’occasion pour le comité d’appeler les citoyens à davantage de vigilance pour contourner l’apparition d’une nouvelle vague de contamination. 

Alors que la situation au 12 juillet faisait état de 5942 cas positifs à la Coronavirus, les 3004 guérisons dénombrées permettent au Gabon de s’affirmer comme l’un des pays qui réagit le mieux à la lutte contre la pandémie. D’autant que les chiffres des patients infectés par la Covid-19 continuent de baisser. Ce qui est pour le moment un bilan satisfaisant, pourrait être pour le plus grand nombre une raison de se relâcher, notamment dans la pratique des gestes barrières dans les lieux publics. 

Et à cela, le Copil prévient la populations des conséquences auxquelles pourraient conduire le relâchement général. «Le bilan des 4 mois de riposte contre la Covid-19 est positif au regard de la tendance baissière confirmée de la pandémie de la Covid-19. Le maintien de cette tendance va dépendre de notre comportement face à la pandémie. Un relâchement des mesures barrières, nous exposera à la survenue précoce d’une 2e vague dont les conséquences pourraient être plus néfastes». 

Le Copil, appelle à la responsabilité de chacun, de sorte que l’allègement des mesures restrictives combinée à la baisse des données de contamination ne soient pas perçus comme la disparition du virus. Ainsi, le port du masque dans les lieux publics et le respect de la distanciation physique demeurent de rigueur. 

Share.

About Author

Leave A Reply