Gabon / lutte contre les violences faites aux femmes : la FSBO récompense 4 courts-métrages

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 25 novembre 2019 à l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’élimination des violences contre les femmes, la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA (FSBO) a clôturé le concours de production cinématographique «Coup de 2 cœur». À l’issue, 4 réalisations ont été récompensées de prix d’une valeur allant de 2 à 5 millions de Fcfa.

C’est donc au terme d’un mois de compétition, et 115 scénarios réalisés autour de la problématique des violences faites aux femmes, que les lauréats ont été gratifiés des mains de la première dame, par ailleurs, présidente de la FSBO.

Parmi eux, «Espoir» d’ Alexandre YOTIO a été distingué du Grand prix du jury, d’une valeur de 5 millions de Fcfa. La réalisation de Pedro MBA ALLOGHO, «L’Enfant dans l’ombre» a perçu le premier prix, d’une valeur de 5 millions également. Le deuxième prix de la même valeur, a été décerné à Pierre Nicolas Mbumba avec son court-métrage «l’oppression». Enfin, Melchy OBIANG avec son court-métrage titré «Lettre anonyme» a obtenu le prix du public, d’une valeur de 2 millions de Fcfa.

Pour clôturer la cérémonie, qui s’est déroulée en présence de nombreux membres du gouvernement et de la présidence de la République, la vice-présidente de la FSBO, madame MENSAH, n’a pas manqué de féliciter les participants, notamment «les hommes [qui]ont dénoncé les pratiques d’autres hommes», et qui ont mobilisé plus de 22 000 votes sur les réseaux sociaux.

Si 54,4% des femmes sont victimes de violences au Gabon, elle a tout de même rappelé que l’année 2019 aura été «riche en décisions» dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle rappelera notamment la marche citoyenne qui s’était soldée par un plaidoyer remis par la Première dame du Gabon au président de l’Assemblée nationale, Faustin BOUKOUBI. Sans oublier l’organisation de la première édition du prix OKUMBA d’Okwatsegué pour encourager les ONG et autres organisations qui luttent contre toute sorte de violences faites aux femmes au Gabon.

In fine, dans l’objectif de poursuivre la sensibilisation contre ce type de violences, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba s’est engagée à mettre en jeu la somme de vingt millions de francs CFA pour les réalisations des films qui vont aborder les problématiques relatives à la protection de la femme.

Share.

About Author

Leave A Reply