mardi, novembre 12

Quid des informations collectées par les applications mobiles et autres plate-formes web au Gabon?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec l’arrivée du nouveau plan de numérotation promu par l’ARCEP au Gabon, nous voyons émerger des applications mobiles qui proposent aux mobinautes de faire migrer leurs contacts téléphoniques moyennant 500 Fcfa par Airtel Money.

Si l’initiative est à saluer il faut dire que la question de l’usage des numéros de téléphone reste flou pour certains spécialistes du web.

Initiative à saluer car pour ceux et celles qui ont plus de 500 contacts dans leurs répertoires il faut dire que le changement de numérotation va s’avérer être un véritable parcourt du combattant.

Le numérique répond à un besoin et les entrepreneurs du domaine, au Gabon, ont pensé à répondre à ce dernier en proposant des applications mobiles dédiées permettant aux abonnés des opérateurs de téléphonie mobile du Gabon de faire migrer leurs contacts.

Oui on va dire que l’idée est louable mais que feront ils de ces milliers voir centaines de milliers de numéros de téléphone collectés?

Déjà que les gabonais se plaignent des messages à répétition diffusés par les opérateurs de téléphonie mobile du Gabon que l’on se demande à quoi serviront ces numéros de téléphone une fois en leur possession?

Existe-t-il une loi ou un organisme dédié qui régit le traitement et le stockage des données des internautes gabonais?

L’appétit vient en mangeant on dit, après cette opération ne seront ils pas tenté de revendre ce précieux sésame aux agences de marketing?

Nous reviendrons là dessus dans les semaines à venir…

Lexique:

-ARCEP: Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes

-Mobinaute: Utilisateur de smartphone

Share.

About Author

Leave A Reply