mardi, novembre 12

Gabon: plusieurs femmes arnaquées par un vendeur de sacs sur Facebook

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs femmes ont récemment saisi les services de police, après avoir été victime d’une arnaque sur le célèbre réseau social Facebook. Une déconvenue qui viendra remettre en cause l’activité de vente en ligne au Gabon?

Les habitudes de consommation des gabonais ont changé, notamment avec le développement de la vente de produits de tous genres en ligne, via des réseaux sociaux de type Facebook et WhatsApp. Cependant, si nombre de ces commerçants, sont de toute honnêteté, d’autres le sont moins, y percevant là le moyen de se jouer de quelques internautes non aguerris. Et ça plusieurs femmes l’ont expérimenté plus récemment.

En effet, alors qu’elles avaient eu le coup de coeur, pour des articles de maroquinerie sur la vitrine virtuelle du vendeur, ces femmes ont procédé à l’acte d’achat, en s’acquittant par Airtel money, de l’avance exigée par le commerçant, ont relaté nos confrères du quotidien “L’Union”. Ce dernier devrait dans les 3 jours livrer la marchandise aux clientes. Seul hic! Après le paiement de l’avance le marchand de sacs manque à l’appel. Plusieurs appels non décrochés, et son compte de vente bloqué, ont suffit aux victimes, pour comprendre qu’elles se sont faites arnaquées, elles ne recevront donc jamais leurs commandes.

Remontées, elles se sont rapprochées des services de police, afin de réclamer justice. Mais, au regard de cette situation humiliante, l’on peut se demander à juste titre, si le commerce en ligne, en sera impacté à court, moyen ou long terme.

Share.

About Author

Leave A Reply