mercredi, septembre 18

Top 20 des milliardaires africains/ 2018: même pas 1 seul milliardaire en zone Franc CFA! (tchuip)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ils étaient vingt-et-un (21) en 2017. En 2018, ils sont passés à vingt-trois (23). L’Afrique compte d’années en années, de plus en plus de milliardaires. Dans le top 20, on retrouve des figures familières telles que le Nigérian Aliko DANGOTE, ou encore la riche famille égyptienne des SAWIRIS. Seule curiosité, il n’y a pas un seul ressortissant d’un pays de la zone Fcfa dans le classement.

La zone Fcfa brille par diverses singularités communes au pays qu’elle couvre, notamment des présidents qui s’éternisent au pouvoir, une précarité avancée parallèle aux ressources naturelles abondantes et bien d’autres. Curieusement, compte tenu de la corruption endémique dans cette partie du continent, l’on s’attendrait à ce que des personnalités brillent au moins par la robustesse de leurs richesses, frauduleusement ou honnêtement acquises. Que nenni !!! Le top 20 des milliardaires africains en 2018 ne compte aucun africain de la zone Fcfa, nous rapporte “Coupsfrancs.com”, citant le classement du très rigoureux magazine américain “Forbes”.

Dans le classement, des habitués du podium, tous sont industriels ou hommes d’affaires dans les filières telles : agro-alimentaire, construction, télécommunication, assurances, distribution, mines, diamant, banque, luxe, produits pharmaceutiques, médias, pétrole, investissement et ciment. L’Afrique du Sud, le Nigéria et l’Egypte comptant le plus grand nombre de représentants. Il faut croire que la zone Fcfa, complètement à la traîne, n’est pas suffisamment dynamique pour produire ne serait-ce qu’un seul représentant.

D’ailleurs, le fait que le classement soit dominé par des entrepreneurs en dit long sur la nature de la production des richesses en zone Fcfa. Dans la pluparts des pays de la zone, ce sont les politiciens qui se taillent la part du lion en termes de distribution des richesses. Mais qu’en est-il de la production des celles-ci ? Rien, si l’on analyse l’armature économique de la zone. Rehaussée par les ressources provenant des bailleurs de fonds internationaux, les économies des pays de la zone sont faiblement dépendantes des industries locales au demeurant infantiles. Ce, d’autant plus que le constat est que les plus riches sont les hommes politiques, précisément ceux proches du pouvoir.

Bref, si d’un côté force est aux hommes d’affaires, en zone Fcfa la loi demeure du côté du pouvoir politique. Malheureusement tout le pouvoir du monde ne suffit visiblement pas pour se payer une place dans le très sérieux classement Forbes. L’on peut tout de même conjecturer que les richesses produites illégalement ne sont pas prises en comptes dans ce dernier. Ce serait une explication et une excuse plausible. Dans tous les cas, il est clair qu’il y a encore du chemin à faire dans cette zone Fcfa, pour arriver au pied des géants tels que le Nigéria ou l’Afrique du Sud. Peut-être qu’avec la mise en circulation de la nouvelle monnaie ouest-africaine Eco, couplée aux échanges dynamisés par la Zlecaf, l’on peut espérer voir émerger une personnalité d’Afrique francophone.

Voici le Top 20 des milliardaires africains et ce qu’ils pèsent en 2018:

1-Aliko Dangote : 14,1 milliards de dollars (Nigeria)

2- Nicky Oppenheimer: 7,7 milliards de dollars (Afrique du Sud)

3- Johan Rupert: 7,2 milliards de dollars (Afrique du Sud)

4-Nassef Sawiris: 6,8 milliards de dollars (Égypte)

5-Mike Adenuga : 5,3 milliards de dollars (Nigeria)

4- Issad Rebrab: 4,1 milliards de dollars ( Algérie)

5- Naguib Sawiris: 4 milliards de dollars (Égypte)

6- Patrice Motsepe: 2,9 milliards de dollars (Afrique du Sud)

7-Koos Bekker: 2,8 milliards de dollars (Afrique du Sud)

8- Byaruhanga Kimberly: 2,8 milliards de dollars (Afrique du Sud)

9- Isabel dos Santos : 2,7 milliards de dollars (Angola)

10- Mohamed Mansour: 2,7 milliards de dollars ( Égypte)

11- Folorunsho Alakija: 2,5 milliards de dollars ( Nigeria)

12- Aziz Akhannouch: 2,2 milliards de dollars (Maroc)

13- Yasseen Mansour: 1,9 milliard de dollars (Égypte)

14- Strive Masijiwa: 1,7 milliard de dollars ( Zimbabwe)

15- Othman Benjelloun: 1,6 milliard de dollars (Maroc)

16- Mohammed Dewji: 1,5 milliard de dollars ( Tanzanie)

17- Youssef Mansour: 1,4 milliard de dollars (Égypte)

18- Stephen Saad: 1, 2 milliard de dollars (Afrique du Sud)

19- Onsi Sawiris: 1,1 milliard de dollars (Égypte)

20- Christoffel Wise: 1,1 milliard de dollars (Afrique du Sud)

Share.

About Author

2 commentaires

  1. Pingback: Classement des plus riches de 2018 : aucun milliardaire de la zone Fcfa, voici le Top 20 | Bénin 24 TV

    • La REDACTION on

      Merci pour cette belle reprise Cher confrère, pour cette marque de considération. Vous aurez quand même pu citer Vox Populi 241

Leave A Reply