Kevagate : L’avocat de WU JUFENG donne de la voix

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À la faveur d’une conférence de presse, le 20 mai dernier, Tony Serge MINKO MI NDONG, avocat de François WU, de son vrai nom Wu JUFENG principal suspect dans l’affaire des Kevazingo disparus au port d’Owendo, s’est exprimé sur l’affaire qui souffre de beaucoup de manquements selon lui.

En premier lieu, l’avocat a rappelé que son client est en voyage et non en cavale. Deuxièmement, il estime que les poursuites engagées contre son client ne se fondent pas sur des éléments juridiques solides. Il cite entre autres le procès-verbal de saisie des Douanes dûment établi par les services douaniers, conformément à l’article 300 du code douanier et l’absence de l’ordonnance d’inventaire de mise sous main de justice ainsi que les documents probants établissant l’implication de François Wu dans l’affaire.

Pour l’heure, les seuls éléments formels à la disposition de la justice sont les auditions des agents des Douanes et du ministère des Forêts, parties au futur procès. Pour le juriste, le dossier est si mince qu’il ne devrait pas avoir de suit.

« Et si elle se poursuit comme par enchantement, elle s’achemine vers un vice rédhibitoire, donc un échec», selon ses dires rapportés par “Gabonreview”.

Enfin, maître MINKO MI NDONG a appelé à respecter la présomption d’innocence de son client d’autant plus qu’il n’est pas présent sur le territoire national actuellement et sollicite qu’il puisse regagner le pays en toute quiétude afin d’être entendu par la justice sur l’affaire.

Share.

About Author

Leave A Reply