Se connecter avec nous

Environnement

One forest summit: Yves-F MANFOUMBI présente les enjeux pour le Gabon

Publié

sur

Afin que la presse nationale soit le mieux possible outillés sur le sommet environnemental “One forest summit” qui se tiendra dans la capitale gabonaise, Libreville, dans les prochaines heures, les 1er et 2 mars 2023, le porte-parole du gouvernement, Yves Fernand MANFOUMBI a tenu une conférence ce 28 février 2023. Ensemble, ils ont reçu les contours de cet événement d’envergure, ses enjeux et les retombées pour l’économie et les populations gabonaises. 

Banner

Un sommet de trop sur l’environnement ? Pour Yves Fernand MANFOUMBI il n’en est rien. En effet, le Gabon regorge d’un potentiel, sa couverture forestière de 88% de son territoire qui lui permet de séquestrer plus de 100 millions de tonnes de CO2. Et cette rencontre devra présenter aux pays des bassins du Congo, de l’Amazonie et de la forêt tropicale, des instruments pour capitaliser leur potentiel, à travers de nouveaux modèles de financement.

En effet, avec le marché du carbone, le Gabon s’assure de financer la préservation de sa forêt, mais également dans les projets énergétiques durables et même l’agroforesterie. Pour les gabonais, les retombées de ce sommet se traduiront par la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures qui leur profiteront et généreront des avantages économiques, a-t-il expliqué. 

Voilà qui devrait éclairer la lanterne de nombres de concitoyens, qui ne voient en la tenue de ce sommet qu’un poste de dépenses sans aucun intérêt pour la population. Dès lors, il ne reste que quelques heures avant que ne s’ouvre ce qui s’annonce comme la rencontre de l’année au Gabon. 

Continuer La Lecture

Environnement

Gabon /Sobraga: C’est parti pour la 2e édition de l’opération École Zero Plastique !

Publié

sur

Après le grand succès rencontré lors de la première édition en 2023, Sobraga a lancé la seconde édition du Challenge École Zero Plastique, qui s’étendra cette année également à la capitale économique, Port-Gentil.

Banner

La seconde édition du challenge ECOLE ZERO PLASTIQUE (EZP) a été officiellement lancée le mercredi 3 avril au Lycée Paul IDJENDJET NGONDJOUT de Libreville en présence des partenaires de l’événement pour la collecte et le recyclage de déchets plastiques.

Cette année, le Challenge EZP prend une nouvelle dimension avec 5 établissements supplémentaires à Libreville et son extension à la ville de Port-Gentil, la capitale économique du pays.

Le principe du concours reste le même : chaque établissement doit collecter chaque semaine, et ce pendant un mois, le maximum de bouteilles en plastique usagées possible et les centraliser dans les bennes dédiées mises à disposition par le partenaire Namé Recycling. Chaque semaine, ces derniers collecteront chaque benne et comptabiliseront le tonnage réalisé par chaque établissement.

C’est une opération d’envergure qui doit permettre de lutter contre la pollution plastique en milieu scolaire, et de sensibiliser les élèves ainsi que les équipes pédagogiques et administratives.

Tout au long du challenge, une caravane de sensibilisation parcourra chaque établissement pour former les nouvelles générations, non seulement aux fondamentaux de l’écologie, mais aussi aux enjeux de la préservation de l’environnement. Une caravane au cours de laquelle seront également organisés des mini-concours de fabrication d’œuvre d’art à partir de bouteilles en plastique usagées.

Et pour inscrire cette action dans la durée et permettre de capitaliser sur ces séances de sensibilisations, des Clubs Verts seront créés dans chacun des établissements participants. Un club qui pourra s’exercer dès le début du challenge, qui intègre cette année la dimension du tri.

Pour rappel en 2023, le challenge EZP avait couvert 15 établissements à Libreville, Akanda et Owendo, pour un total de 20 000 élèves sensibilisés et plus de 12 tonnes de bouteilles en plastique collectées.

Continuer La Lecture

Environnement

Franceville /Randonnée citoyenne d’assainissement: des sacs poubelles distribués aux commerçants

Publié

sur

Conçue par la délégation spéciale chargée de la gestion de la commune de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, pour lutter contre l’insalubrité, la randonnée citoyenne d’assainissement initiée le 23 mars 2024, devra se tenir durant le temps de la transition. 

Banner

Profitant de cette initiative, les délégués spéciaux ont mis à profit ces moments de rassemblement pour sensibiliser populations et commerçants à la nécessité de préserver leur cadre de vie sain. Dans cet élan, des sacs poubelles ont été distribués aux commerçants. Afin de les inciter à concentrer leurs déchets hors de la voie publique. 

Au même titre que les commerçants, «les populations doivent désormais conditionner leurs ordures dans des sacs poubelles. Les camions de la mairie se chargeront de les collecter sur des points d’appui ponctuels réservés pour cela», a indiqué Christian NDJOGHO COGNOT, délégué spécial de la commune de Franceville au micro de l’Agence gabonaise de presse (AGP). 

La première journée de la randonnée citoyenne d’assainissement s’est concentrée dans le 1er arrondissement de la commune. Mais, au fil des semaines, elle se déploiera dans les 3 autres arrondissements de Franceville. Ce, jusqu’au terme de la période de la transition. 

Continuer La Lecture

Environnement

Owendo: des habitations détruites pour assurer l’évacuation des eaux ?

Publié

sur


Réceptionnant les travaux de réhabilitation du tronçon Carrefour SNI – Entrée des cités SNI, ce 10 mars 2024, le ministre des Travaux publics, Flavien NZENGUI NZOUNDOU a assuré s’attaquer à la problématique de l’évacuation des eaux pluviales.

Banner

Figurant au nombre des défis à relever sur cette voie, le membre du gouvernement s’est dit prêt à détruire certaines habitations, afin de garantir la bonne évacuation des eaux, précise AGP. Cela, au bénéfice des populations résidentes et des générations à venir.

Dans l’attente, de l’exécution de ce projet, les populations de la commune d’Owendo se sont montrées satisfaites de la livraison de cette voie, dont les travaux d’exécution ont été réalisés en seulement 3 semaines.

À cet effet, le ministre des Travaux publics a félicité la société adjudicataire, Mika Services. Non sans encourager les Petites et moyennes entreprises (PME) gabonaises à relever le niveau de leur expertise.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.