Se connecter avec nous
Banner

Santé

Gabon /Grippe aviaire: 3 élevages de volailles contaminés au H5N1

Publié

sur

Les services compétents des ministères de la Santé et de l’Agriculture, par le biais d’un récent communiqué, ont tenu à faire savoir à l’opinion publique que le virus H5N1, une souche de la grippe aviaire – maladie infectieuse qui affecte les oiseaux -, a été détecté dans des élevages de volailles.

En effet, c’est après avoir constaté, depuis le mercredi 13 avril 2022, un taux de mortalité anormal des animaux dans des élevages situés dans la zone de Meyang, dans la province de l’Estuaire, que la Direction générale de l’Elevage a procédé au prélèvement d’échantillons. Lesquels échantillons, par la suite, ont été analysés par le Centre international des recherches médicales de Franceville (CIRMF) qui a décelé cet agent hautement pathogène de la grippe aviaire.

Face à cette sérieuse menace qui pèse sur la santé publique, le gouvernement a adopté certaines mesures, à titre conservatoire. Parmi elles, l’ouverture d’une enquête épidémiologique dans les élevages, l’interdiction de circulation de volailles vivantes dans le Grand Libreville jusqu’à nouvel ordre, de même que l’importation de volailles en provenance de pays voisins.

Par ailleurs, les autorités ont requis la fermeture de tout point de vente de volailles vivantes, sauf autorisation spéciale délivrée par les services compétents. Des mesures de biosécurité dans toutes les fermes du Gabon seront ainsi renforcées et un numéro vert, le 060 00 76 79, mis en place pour répondre à toute question du public.

Lire aussi  Gabon /Grippe aviaire: la filière avicole conteste les mesures gouvernementales

Banner

Le communiqué s’achève en précisant que par ailleurs, «une cellule de crise multisectorielle est créée pour veiller à l’application desdites mesures afin de circonscrire cette épizootie. Une équipe d’experts visitera les différentes fermes et villages environnants l’Estuaire pour des campagnes de sensibilisation et des prélèvements d’échantillons pour analyses ».

Pour rappel, le sous – type H5N1 du virus de la grippe A est particulièrement dangereux en ce sens qu’il fait partie de ceux susceptibles de provoquer une grippe aviaire transmissible à l’Homme. La 1ère apparition connue de ce type de grippe chez les humains a eu lieu à Hong Kong, en 1997.

Santé

Covid-19 /Le grand retour: restez vigilants !

Publié

sur

Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Guy Patrick OBIANG NDONG, a, au cours d’un échange avec la presse jeudi 23 juin 2022, annoncé la résurgence de la Covid -19. Selon lui, l’analyse des données épidémiologiques ces dernières semaines montre un dédoublement du nombre de contaminations de la Covid-19, passant de 1 à 2 cas par jour au mois de mai. Puis de 4 à 5 par jour les deux premières semaines du mois de juin et aujourd’hui, environ dix cas par jour. Les principaux symptômes observés chez les personnes testées positives sont l’écoulement nasal, la fièvre, les céphalées, le mal de gorge, l’éternuement et la toux. La Covid-19 signerait donc son retour dans une 4e vague.

L’on le pensait aux oubliettes avec la crise qui sévit en Ukraine. Laquelle a pris d’assaut toute l’activité médiatique. Au Gabon, depuis le mois de mars dernier, les citoyens ont laissé tomber les masques, la vaccination et les mesures barrières dans les lieux publics, professionnels et même en petits comités. Seulement depuis quelques jours, il se murmure un retour au port du masque et à l’application des mesures de distanciation. Pour le ministre de la Santé, la vigilance est de mise pour que la pandémie ne recommence pas à semer la panique au sein des structures de santé.

Lire aussi  Gabon /Grippe aviaire: la filière avicole conteste les mesures gouvernementales

Il faut dire que la Covid ne cesse de muter depuis sa découverte. Il change presque constamment de forme, occasionnant l’apparition permanente de nouvelles versions génétiques appelées variants. Les deux nouveaux sous-variants d’Omicron qui se propageant rapidement provoquant de nouvelles poussées de Covid dans le monde, se nomment BA.4 et BA.5. Apparus en Afrique du Sud, ils deviennent les souches dominantes en Europe et aux États-Unis, selon les experts de la santé, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Repérés en Afrique du Sud au début de l’année 2022, les deux nouveaux variants semblent se répandre beaucoup plus rapidement que tous les précédents.

Présents dans de nombreux pays européens BA.4 et BA.5 sont venus supplanter les types de Covid connus jusqu’alors. Tirant la sonnette d’alarme, les autorités américaines disent constater une augmentation du nombre d’infections causées par les deux nouvelles sous-variants. Les infections à Covid Au Royaume-Uni, l’on observe également les premiers signes d’une possible augmentation, due aux BA.4 et BA.5. L’Australie dit avoir recensé des cas. De nouveau sur sellette, les experts se voudraient toutefois confiants, arguant que BA.4 et BA.5 Omicron ne seraient pas plus mortels que les autres types de Covid.


Banner

De fait, bon nombre de personnes vaccinés ont conséquemment acquis une certaine immunité grâce à des infections antérieures et à la vaccination; toute chose qui réduirait les risques liés à la la maladie dans l’ensemble. Pour autant, les nouveaux sous-variants semblent se propager plus facilement. En droite ligne des recommandations des autorités des pays occidentaux à l’endroit de leurs populations, le Gouvernement de la République recommande le respect scrupuleux des mesures barrières; notamment le port du masque dans les lieux publics et la vaccination.

Lire aussi  Gabon /Grippe aviaire: la filière avicole conteste les mesures gouvernementales

MEZ

Continuer La Lecture

Santé

Covid-19 : Face à la hausse des cas, ABO annule son voyage à POG

Publié

sur

Alors qu’il devait se rendre à Port-Gentil ce 24 juin 2022, le chef de l’État, Ali BONGO ONDIMBA (ABO) a renoncé à s’y rendre. En effet, suivant des informations communiquées par un chercheur du Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF), il s’avère que «Port-Gentil et le Moyen-Ogooué sont le foyer depuis près d’un mois d’une recrudescence des cas de Covid-19. Sans être alarmiste à ce stade, il convient de surveiller la situation et rester prudent». À cet effet, le porte-parole de la présidence de la République, Jessye ELLA EKOGHA a d’ores et déjà annoncé que «face à la recrudescence des cas de Covid-19 à Port-Gentil, le déplacement du Président Ali BONGO ONDIMBA est annulé».


Banner

Lire aussi  Gabon /Grippe aviaire: la filière avicole conteste les mesures gouvernementales
Continuer La Lecture

Santé

Gabon: Ségolène ROYAL rencontre les résidents de la Maison d’Alice

Publié

sur

Ce 21 juin 2022, le quotidien des residents et personnel de la Maison d’Alice a été marqué par la visite de la femme politique francaise, Ségolène ROYAL, qu’accompagnait l’ambassadeur du Gabon en France, Liliane MASSALA. Une occasion pour les deux femmes de s’entretenir avec les équipes de la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA (FSBO) pour la famille, sur les questions de l’heure, à l’instar de la protection de l’environnement. Mais également des sujets tels que la santé maternelle et infantile, et l’éducation ont nourri leurs échanges. Pour rappel, la maison d’Alice est une initiative de la FSBO, qui propose un traitement et accompagnement aux patients atteints de cancer.


Banner
Lire aussi  Gabon /Grippe aviaire: la filière avicole conteste les mesures gouvernementales
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2022 Vox Populi. Tout droits réservés.