Gabon: 9 pêcheurs illégaux nigérians bientôt expulsés pour séquestration des agents de l’ANPN

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 3 avril 2021, aux abords de la Pointe-Denis, dans le Parc national de la Pongara, une délégation de l’Agence nationale des Parcs nationaux (ANPN) a été prise en sandwich par une trentaine de pirogues de pêcheurs illégaux. Parmi lesquels 9 nigérians ont été rattrapés au cours d’une intervention conjointe de la marine nationale, la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) et des éléments de l’armée de l’air. 

En mission de contrôle ce jour-là, l’embarcation des agents de l’ANPN aurait annexé 6 pirogues en flagrant délit de pêche illégale, qu’ils ont entrepris de conduire à Michel Marine. Seulement chemin faisant, les écogardes se seraient retrouvés encerclés par une trentaine d’autres pêcheurs, qui auraient à leur tour séquestré le bateau des agents de l’État, avant de les conduire jusqu’à leur bienfaiteur. Un haut gradé à la retraite, qui leur aurait donné le droit d’exercer la pêche illégale. 

Alertés, le déploiement des agents de la Marine nationale, de la DGDI ainsi qu’un hélicoptère de l’armée de l’air aurait permis, de sources concordantes, de secourir les employés de l’ANPN. Avant de se mettre à la poursuite de la cinquantaine de ressortissants étrangers en fuite. Dont 9 d’entre eux, de nationalité nigériane, par ailleurs chefs de file, ont été interpellés. Sans papiers, ces derniers seront expulsés du Gabon, alors que l’enquête se poursuit, et une plainte sera dressé contre l’instigateur de ces activités illégal. 

Share.

About Author

Comments are closed.