Gabon /Malinga: Pris pour un sanglier, un Congolais se fait tirer dessus mortellement par son beau-frère

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le dénommé Nzengue, ressortissant congolais de 33  ans, a été abattu par son beau-frère, Jean-Jacques BIYEKA, au cours d’une partie de chasse nocturne où il a été confondu à du gibier. Les faits se seraient déroulés dans la nuit du 13 février 2021, lorsque les deux hommes se sont rendus dans un village à la forêt giboyeuse.

Banner

D’après les faits rapportés par “L’Union”(N°13556), c’est dans la forêt du village Rebe que les beaux-frères se sont rendus nuitamment. Sur place, ils tombent sur un troupeau de sangliers. C’est alors qu’ils se seraient séparés afin de prendre le gibier en étau. C’est ainsi que sieur BIYEKA, à bonne distance des bêtes, va sortir son  “calibre 12” et tirer à vue.

Seulement, une fois le coup parti, ce dernier sera surpris d’entendre un cri humain. En s’approchant, il va découvrir son beau-frère NZENGUE, gisant au sol dans une mare de sang. Il succombera à la charge de plombs quelques minutes plus tard. Jean-Jacques BIYEKA regagnera le village à pied au petit matin. Les forces de l’ordre, informées du drame, vont procéder à son arrestation dans le cadre de la procédure d’ouverture. Il est en détention provisoire depuis le 16 février dernier.

Banner

Les accidents de chasse sont monnaie courante dans le pays. L’on note surtout une incidence plus grande lors des chasses nocturnes, où les silhouettes humaines et animales peuvent malheureusement se confondre. Il est peut-être grand temps que les pouvoirs publics réglementent cette activité afin de prévenir le nombre de décès accidentels rapportés dans ces circonstances.

Share.

About Author

Comments are closed.