Gabon: Arise-Olam entend bientôt régler ses comptes avec ses médias partenaires

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Hier vendredi 15 janvier 2021 à Libreville s’est tenue une séance de travail entre les représentants des médias et le gestionnaire de la plateforme servant d’intervalle avec le groupe Arise/Olam, Dieudonné MINLAMA MINTOGO. Les discussions ont porté sur le renouvellement des contrats de partenariats et le paiement des arriérés de contrats publicitaires de 2020.

Banner

À en croire “Agence Equateur”, les médias partenaires attendent depuis environ 6 mois, le paiement de leurs contrats avec le groupe. Vraisemblablement, la situation devrait donc être réglée dans les prochains jours. C’est le gestionnaire de la plateforme servant d’intervalle avec le groupe, Dieudonné MINLAMA MINTOGO, qui l’a annoncé ce vendredi 15 janvier aux représentants des médias concernés.

«Je voulais rassurer l’ensemble de la presse travaillant avec nous, que le groupe Olam-Arise a décidé de continuer la collaboration depuis le 1er juillet 2020 et ce jusqu’au 31 juillet 2022. Il y a eu des retards de paiement certes, mais cela découle malheureusement de la restructuration au sein du groupe Olam-Arise liée au Covid-19», a-t-il expliqué avant d’ajouter «Dans les plus brefs délais, nous allons signer des contrats de collaboration qui tiendront compte des six derniers mois de l’année 2020. Je tenais donc à rassurer mes interlocuteurs à ce sujet».

Banner

Selon nos confrères, si le groupe Arise-Olam a décidé de renouveler les contrats avec les médias partenaires pour 2 ans, c’est-à-dire jusqu’à fin juillet 2022, il a également annoncé des changements dans sa collaboration. En effet, après cette période de 2 ans, le partenariat avec le groupe se fera désormais sur la base des critères de performances. Les entreprises de presse qui ne rempliront pas ces critères, ne seront plus partenaires du groupe Arise-Olam.

Share.

About Author

Comments are closed.