Libreville: Les populations de Louis obstruent la voie et réclament de l’eau potable

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 13 janvier 2020, les habitants du quartier Louis situé dans le 1er arrondissement de Libreville, ont bloqué la route afin de protester contre les coupures récurrentes d’eau qu’ils subissent depuis plusieurs mois. Par cet acte, les riverains ont souhaité attirer l’attention des autorités, et exprimer leur ire face à une situation de plus en plus difficile à vivre. 

En effet, à l’image d’autres quartiers où la ressource se fait rare, à Louis le ras-le-bol s’est fait clairement fait ressentir ce jour-là. Interrogé à cet effet par nos confrères de l’“Agence gabonaise de presse” (AGP), Henry KOUMBA, un habitant du quartier a exprimé sa colère, car pour lui un lieu qui abrite autant d’enseignes commerciales importantes, ne peut être sous le joug permanent de coupures d’eau. 

«Le mouvement d’humeur de ce matin, c’est pour sensibiliser les plus hautes autorités de ce pays, exprimer notre mécontentement car au quartier Louis on n’a pas d’eau. Depuis 11 ans, le marché de Louis est sans eau, ceux qui habitent la zone de Quaben, c’est depuis des mois, ici vers la station c’est depuis une semaine. Comment expliquer cela ? […] Malgré la surfacturation de la SEEG et les contributions spéciales eau et courant, on paie ces factures. Vous trouvez ça normal ? Nous voulons juste de l’eau», a-t-il déclaré.

«Les habitants du quartier Louis ne demandent qu’une seule chose, de l’eau. N’eut été la pluie de cette nuit, certains n’auraient pas pris leur bain», a lancé un autre riverain. Enfin, les populations espèrent une vive réaction des autorités, notamment celle du ministre d’Etat chargé de l’Energie et des ressources hydrauliques, Alain Claude BILIE-BY-NZÉ. 

Affaire à suivre.

Share.

About Author

Comments are closed.