Gabon /Covid-19: le Gouvernement met en garde contre un retour au confinement

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Face à la menace d’une seconde vague dite «plus contagieuse» et «plus meurtrière», les ministres de l’Intérieur, Lambert Noël MATHA et de la Santé, Guy Patrick OBIANG NDONG ont, au cours d’une conférence de presse tenue ce 12 janvier 2021, réitéré les mesures à appliquer pour limiter la propagation de la Covid-19. Au regard de la tendance haussière des contaminations, le gouvernement gabonais pourrait à son tour décrété un retour au confinement.

Au regard du nombre d’hospitalisation et de décès enregistrés au cours de ces deux derniers mois, les membres du gouvernement en appellent à la rigueur des populations. Faute de quoi, prévient Guy Patrick OBIANG NDONG «un durcissement des mesures de restriction ou un second confinement pourraient être rapidement décrétés», à l’instar de nombreux autres pays.

En effet, les données épidémiologiques sont formelles quant à la tendance haussière de la Covid-19 au Gabon, depuis octobre 2020. Une situation qui selon le ministre de la Santé est due au relâchement constaté dans les bureaux, les rues et dans les évènements. Où, le port du masque est devenu optionnel et la distanciation physique inexistante, alors que dit-il «la pandémie continue de sévir».

Ainsi dans le but de préserver la santé publique et de limiter la propagation de la pandémie, le gouvernement en appelle une fois encore à la responsabilité de chacun. Par ailleurs a indiqué Lambert Noël MATHA, «qu’au-delà de la sensibilisation, la phase de sanction va suivre pour faire face au relâchement, à l’insouciance et à l’incivisme dont font montre beaucoup de compatriotes». En effet, les forces de l’ordre ont été instruites à veiller au respect de l’ensemble de ces mesures. 

Lesquelles, pourtant bien connues du grand public, ont été redites par le ministre de l’intérieur. «La limitation à 30 personnes pour les rassemblements, le couvre-feu qui court de 22 heures à 5 heures du matin, le port systématique et obligatoire du masque, le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou des solutions hydroalcooliques, le respect de la distanciation physique, auxquelles on ajoute le dépistage volontaire», a énuméré le ministre de l’Intérieur. 

Share.

About Author

Comments are closed.