Égalité hommes-femmes: Le Gabon parmi les 3 pays les plus exemplaires en Afrique (Denise EPOTE)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 29 novembre dernier, la célèbre journaliste des chaînes TV5MONDE/RFI, Denise EPOTE, a indiqué dans son émission hebdomadaire les avancées réalisées en Afrique en matière d’égalité hommes-femmes. A cet effet, cette dernière est revenue sur le classement du Gabon, 3e pays le plus exemplaire en matière des droits des femmes, derrière l’Éthiopie (1ère) et le Rwanda (2e).

Dans son émission «Les têtes d’affiche de Denise EPOTÉ» diffusée sur TV5Monde et RFI chaque dimanche, la célèbre journaliste camerounaise a salué les efforts réalisés depuis plusieurs années en matière de parité hommes-femmes au Gabon.

«Depuis quelques mois, le gouvernement est dirigé pour la première fois par une femme, Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, qui comporte un bon tiers de femme ministre, dont une ministre d’Etat chargée des relations. La Cour constitutionnelle est également dirigée par une femme, Marie-Madeleine MBORANTSUO».

Tel que l’indique “La Libreville“, depuis 2015 le Président de la République Gabonaise Ali BONGO ONDIMBA est engagé à mettre les femmes au devant de la scène, et à combattre au travers de la «Décénnie de la Femme» (2015-2025) le sexisme dont est principalement victime le genre féminin depuis des siècles. Comme autres exemples des gabonaises aux plus hautes fonctions de l’Etat, Denise EPOTE a également indiqué qu’«en 2015, la présidente du Sénat, Lucie MILEBOU AUBUSSON a succédé à une autre femme, Rose ROGOMBÉ, qui a été présidente par intérim du pays en 2009 suite au décès du président Omar BONGO ONDIMBA».

Par ailleurs, pour veiller à l’égalité hommes-femmes, un comité intergouvernemental piloté par Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA a été mis en place par l’Etat. Son objectif, mettre en application les 33 propositions contenues dans le rapport remis au Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA par la première dame, Sylvia BONGO ONDIMBA, le 30 septembre dernier. Sous l’égide de sa Fondation pour la famille, la première dame a mentionné un ensemble de mesures, pour renforcer les droits des femmes au Gabon, et réduire les inégalités liées au genre durant les 3 prochaines années.

Share.

About Author

Comments are closed.