18e Sommet de la CEEAC: Des recommandations et décisions annoncées pour développer la région

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 27 novembre dernier à Libreville, s’est achevée la 18e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). A cet effet, dans la lecture d’un communiqué final, des recommandations et des décisions ont été prises pour optimiser le processus d’intégration au sein d’une région, parmi les moins avancées du continent noir.

Hôte de la 18e session, le président gabonais Ali BONGO ONDIMBA, également président en exercice de la CEEAC, a mis l’accent sur les contributions statutaires des Etats membres. Tel que le rapporte “Gabon review“, ces participations se sont accentuées sur le plan stratégique indicatif à moyen terme 2021-2025, le plan d’action prioritaire 2021 de la Communauté, sur la rationalisation des Communautés économiques régionales (CERs) en Afrique centrale, sur le Règlement intérieur du Comité des représentants permanents (Corep) et sur la situation politique en République centrafricaine (RCA). De plus, la 18e session a été couronnée de succès car des pays de la Communauté ont réglé 40% des arriérés de leurs contributions. A cet effet, la conférence a conviée les Etats retardataires à en faire de même.

Par ailleurs, une réflexion structurelle a été menée par rapport au contexte économique et social des Etats. Ainsi, le point focal a été surtout «accélérer la mise en œuvre des décisions prises en matière d’opérationnalisation de la zone de libre-échange de la communauté tout en poursuivant la mise en place de l’union douanière». S’agissant des CERs, après avoir étudié l’avancement des travaux, les chefs d’Etats ont salué l’action de Paul BIYA, Président de la République du Cameroun, pour les avancées obtenues dans la mise en place du processus. Enfin, les dirigeants de la CEEAC sont revenus sur la crise Centrafricaine. A cet effet, la conférence a invité toutes les parties prenantes impliquées dans le conflit au dialogue, en vue d’aboutir à une sortie de crise.

La 19e session des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEEAC quant à elle, aurait lieu en mai 2021 à Brazzaville (Congo). Ce sera l’opportunité d’évaluer les débuts de la nouvelle Commission présidée par l’Angolais Gilberto DA PIEDADE VERISSIMO.

Share.

About Author

Comments are closed.