Gabon /UOB: 10 milliards de francs CFA affectés pour des travaux “fantomatiques”

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Entre 2011 et 2013, l’Etat a affecté 10 milliards de francs CFA pour la dématérialisation des enseignements et la construction de nouveaux édifices au sein de l’Université OMAR BONGO (UOB). S’il est vrai que ces fonds ont été reçus par des entreprises, néanmoins la mise en œuvre de ce projet demeure jusqu’à présent de l’ordre de l’abstrait. Et ce au grand dam des autorités, et des apprenants.

En effet, de 2011 à 2013, l’Etat a mis à disposition de plusieurs entreprises des moyens devant permettre à l’UOB d’avoir un standing 2.0 (sophistiqué d’un point de vue numérique), répondant aux critères des grandes universités à l’international. D’après “Gabon review“, la réalisation de ce projet reste de l’ordre du néant.

«Nous avons eu les moyens pour initier et développer la dématérialisation dans nos universités. Entre 2010 et 2013, ce sont plusieurs milliards de francs CFA qui ont été sortis à cet effet, mais qui n’ont pas été utilisés dans l’atteinte de cet objectif», a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur, Patrick MOUGUIAMA DAOUDA le 10 août 2020 dernier à l’UOB. Avant d’ajouter, «j’ai les noms des sociétés qui ont encaissé des milliards pour le bunker qui a été détruit».

Encore un fait qui met en évidence la malhonnêteté de ces entreprises qui ont disposé de fonds pour la réalisation des travaux, qui jusqu’alors demeurent inexistants. La stupéfaction est d’autant plus saisissante car aucune action en justice n’a été effectuée pour cela jusqu’à ce jour.

Véritable signe de malversations financières et de mauvaise gouvernance, ce dossier géré par le Dr Patrick MOUGUIAMA DAOUDA, actuel ministre de l’Enseignement supérieur, sera scruté attentivement par la communauté universitaire qui réclame désormais que justice soit faite. Nous y reviendrons certainement durant nos prochaines éditions.

Share.

About Author

Leave A Reply