Gabon: 40% des Gabonais auraient une préférence pour leur pays plutôt que pour leur ethnie

0

C’est le résultat d’une enquête d’ “Afrobarometre”, réalisée en février 2020 sur un échantillon de 1 200 Gabonais et portant sur les identités au Gabon. Rendue publique le 30 juillet 2020, celle-ci révèle que « la plupart des Gabonais revendiquent plus ou autant leur identité nationale que leur appartenance ethnique ».



Selon “Gabonreview”, l’enquête conduite au Gabon par Christian WAI WALI et son équipe du Centre d’études et de recherche en géosciences politiques et prospective (Cergep), montre que 48% des Gabonais, près de la moitié, se revendiquent exclusivement de leur identité nationale, le tiers (31%) s’identifie autant par rapport à leur identité nationale qu’à celle de leur groupe ethnique ou culturel tandis que 15% se affirment préférer leur identité ethnique que nationale.

Par ailleurs « au-delà de cette harmonie, plus de la moitié des sondés affirment tout de même que leur groupe ethnique ou culturel subit des traitements injustes par le gouvernement, et la majorité des Gabonais estiment qu’il y a plus qui les divise que ce qui les unit », révèle encore l’enquête. Précisément, c’est 65% de la population gabonaise qui affirment que leur groupe ethnique ou culturel subit un traitement injuste de la part du gouvernement. Parmi eux, 34% estiment qu’il s’agit de «quelques fois» et 21% «souvent».

En matière d’unité dans le pays, considérant aussi bien les différents groupes ethniques que les religions, partis politiques et milieux socioéconomiques, 43% des enquêtés ont dit qu’il y a plus des choses qui unissent que celles qui divisent les Gabonais, contre 57% qui soutiennent le contraire. Également interrogés sur les questions de méfiance et de confiance vis-à-vis de tiers, près de 9 Gabonais sur 10, soit 87%, pensent qu’il faudrait être méfiant en ce qui concerne les relations avec les gens.

Share.

About Author

Leave A Reply